Votre plateforme pour mieux investir son argent en 2024 ?

Votre plateforme pour mieux investir son argent en 2024 ?

Immobilier

Réussir mon investissement ➔

Placement financier

Créer & développer son patrimoine ➔

Investissement alternatif

Diversifier mon patrimoine ➔

Besoin d’aide pour mieux placer votre argent, cliquez ici pour démarrer
Besoin d’aide pour mieux placer votre argent, cliquez ici pour démarrer
+ de 50 000 épargnants nous font déjà confiance

Les meilleurs investissements pour 2024

2024 sera le signe de l’investissement. Vous avez décidé de faire quelque chose de votre argent dormant ? C’est une bonne idée. Investir, c’est la clé pour accroître votre patrimoine, réaliser vos projets, préparer votre retraite ou assurer l’avenir de vos enfants. Vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique, on est là pour vous sortir de votre torpeur financière. Avec Neofa, ne vous perdez plus dans la jungle des placements et découvrez les meilleurs investissements 2024.

Mis à jour le 28 juin 2024, par :

Mis à jour : Perspectives d’investissement pour le deuxième semestre 2024 

Les investisseurs ont commencé l’année 2024 en s’attendant à ce qu’un ralentissement de l’activité économique incite les banques centrales à commencer à réduire les taux d’intérêt dès le printemps.

Mais la perspective d’une réduction des coûts d’emprunt a été repoussée car l’économie américaine, en particulier, s’est montrée plus résiliente que ne l’avaient prédit la plupart des observateurs du marché.

D’autres risques demeurent. Les tensions géopolitiques en Ukraine et au Moyen-Orient, par exemple, menacent de déstabiliser des secteurs industriels tels que l’énergie et le transport international de marchandises.

Quelles sont les orientations globales ?

Pour les investisseurs en 2024 et au-delà, plusieurs orientations globales méritent d’être soulignées. Rappelons tout d’abord que le contenu fourni dans cet article ne tient pas compte de votre situation particulière et ne constitue pas un conseil personnel. Premièrement, la performance des entreprises par rapport à leurs attentes de bénéfices est devenue un indicateur essentiel. Cela suggère qu’il est peut-être temps de reconsidérer une approche d’investissement passif qui se contente d’acheter l’indice, au profit d’une stratégie plus active et sélective.

L’attention des marchés continuera de se focaliser sur des facteurs macroéconomiques tels que l’inflation et les taux d’intérêt. Ces éléments, couplés à des facteurs géopolitiques et à d’importantes élections mondiales (européenne, américaine), influenceront fortement la trajectoire de croissance des bénéfices des entreprises. Dans ce contexte, une diversification prudente entre différentes classes d’actifs (actions, obligations, matières premières, etc.) et entre différentes régions géographiques est cruciale pour atténuer les risques et maximiser les rendements.

Historiquement, la période allant de la crise financière de 2007 à la fin de la pandémie a été favorable aux valeurs de croissance de qualité. Cependant, les conditions économiques actuelles ont changé. Se limiter à cette catégorie pourrait faire manquer des opportunités dans d’autres segments de marché. Il est donc recommandé d’adopter une approche d’investissement plus diversifiée et flexible, en tenant compte des nouvelles dynamiques économiques.

Aussi, bien que les actions soient susceptibles de continuer à offrir de bons rendements à long terme, ce n’est pas une mauvaise idée de rééquilibrer les portefeuilles en augmentant la part des obligations pour ceux cherchant à diminuer leur exposition au risque.

Comment positionner au mieux son portefeuille face à des taux d’intérêt plus élevés à long terme ?

Pour positionner au mieux leurs portefeuilles face à des taux d’intérêt plus élevés à long terme, les investisseurs doivent adopter une stratégie diversifiée et bien pensée. La hausse des taux d’intérêt tend à peser sur les prix des actifs, mais certaines classes d’actifs peuvent offrir une protection. Par exemple, pourquoi pas privilégier les liquidités et les obligations à court terme pour leur résilience et leur faible risque. En effet, les marchés obligataires actuels représentent aussi une opportunité pour les investisseurs en quête de rendements à long terme, les rendements étant désormais plus attractifs. Ajoutons que les taux d’intérêt devraient baisser à un moment donné, suggérant un équilibre entre les actions de style « valeur » et « croissance ». Les valeurs énergétiques et minières peuvent également constituer des refuges en période d’inflation élevée liée aux matières premières.

Il faut aussi souligner la divergence probable des politiques monétaires entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Europe, ce qui pourrait affecter les taux de change. Un affaiblissement de la livre sterling et de l’euro par rapport au dollar favoriserait les actions britanniques et les obligations souveraines européennes par rapport aux bons du Trésor américain.

Aussi, les banques tendent à bien performer dans des environnements de taux d’intérêt plus élevés, car elles peuvent augmenter les frais sur les prêts. On conseille de se concentrer sur les entreprises de haute qualité qui ont un pouvoir de fixation des prix (les fameuses actions pricing power). Ces entreprises peuvent ajuster leurs prix pour maintenir leur rentabilité en période d’inflation et de taux d’intérêt élevés.

Quelles sont les plus grandes menaces qui pèsent sur les portefeuilles ? Que faire pour y remédier ?

Les élections américaines pourraient provoquer de la volatilité sur les marchés, mais historiquement, elles n’ont pas eu d’impact durable sur le marché boursier. Les entreprises mondiales solides ont survécu et prospéré malgré les cycles électoraux. Aussi, une volatilité accrue due à des risques géopolitiques, tels que les conflits en Ukraine et dans la bande de Gaza, reste une menace. Bien que ces conflits aient augmenté le coût des matières premières, les prix sont toujours inférieurs aux sommets de 2023. Une exposition aux producteurs de matières premières peut aider à atténuer ce risque.

Il est temps de considérer une diversification au-delà des États-Unis, en ajoutant des investissements différents aux actions américaines existantes, sans nécessairement vendre celles en circulation. La possibilité d’une inflation élevée plus persistante et de taux d’intérêt élevés prolongés pourrait nuire à la confiance et créer un environnement difficile pour les actions et les obligations. Un portefeuille bien diversifié par classe d’actifs, région et secteur vous offrira une protection financière efficace.

La prudence est de mise

Nous mettons en garde contre la tentative de synchroniser le marché, l’imprévisibilité ayant été démontrée en 2023, où l’essentiel des rendements s’est concentré sur le quatrième trimestre. Nous soulignons que les politiques monétaires peuvent varier selon les régions, influençant ainsi la volatilité des marchés. Une perspective à long terme est donc essentielle.

Nous insistons donc sur l’importance de rester investi malgré les incertitudes. Les investisseurs pourraient être tentés de liquider leurs actifs et de placer leur argent dans des comptes de trésorerie à taux d’intérêt comme les livrets ou comptes à terme. Cependant, nous rappelons que chronométrer les marchés est pratiquement impossible, et cette stratégie risque de faire manquer les opportunités de gains lorsque les marchés rebondissent.

N’oubliez jamais que l’investissement est un marathon, pas un sprint. La patience et la concentration sur la qualité des investissements sont cruciales.

Dans quoi investir son argent en 2024 ?

Simple, rapide et transparent : Trouvez en 2 minutes comment

investir son argent pour un placement rentable et sans mauvaise surprise.

*1er RDV 100% Gratuit avec un expert et sans engagement

Les 6 meilleurs investissements pour 2024

En fonction de vos projets, de vos ressources et de votre profil de risque, plusieurs solutions d’investissement sont à votre disposition en 2024.

1. Les obligations, notamment celles long terme de haute qualité

Dans l’ensemble, nous devrions assister en 2024 à un environnement dans lequel l’inflation continue de baisser, le marché du travail s’affaiblit légèrement et l’économie ralentit jusqu’à une récession, ou du moins quelque chose qui ressemble à une récession pour de nombreuses entreprises et pays. Lorsque les banquiers centraux constateront que les économies ont suffisamment ralenti pour ramener l’inflation à leurs niveaux cibles, ils réduiront les taux d’intérêt, une mesure qui soutiendra de nombreux segments du marché obligataire. Priorisez les actions long terme de haute qualité en vous tournant par exemple vers les fonds à échéances.

2. Les cryptomonnaies

Si l’année 2023 a été bonne pour les investisseurs en actions, elle l’a été aussi pour les investisseurs en cryptomonnaies. Les crypto-monnaies de premier ordre comme le Bitcoin et l’Ethereum ont fait un bond de 160 % et de 90 %, respectivement. L’année 2024 semble prometteuse pour les crypto-monnaies en raison de deux éléments importants. Tout d’abord, il est possible que les ETF au comptant sur le bitcoin soient approuvés (notamment celui de BlackRock), ce qui attirerait de gros investisseurs. Deuxièmement, il y a le « Bitcoin Halving », qui se produit tous les deux ans et qui est prévu pour avril 2024. Cet événement pourrait modifier la quantité de bitcoins en circulation, ce qui aurait une incidence sur son prix. Avec ces deux événements, 2024 pourrait être une année passionnante pour le marché des cryptomonnaies.

3. Le Private Equity

Le capital-investissement traverse une période d’ajustement dans un contexte de hausse des taux d’intérêt et d’incertitude sur les marchés. Il faut toutefois rester positif à l’égard de cette classe d’actifs, compte tenu de sa surperformance historique en période de volatilité des marchés et des signes indiquant que les opportunités à court terme pourraient être attrayantes pour les acheteurs ayant accès au capital.

4. L’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle (IA) ayant suscité l’intérêt et les afflux importants des investisseurs au cours de l’année dernière, les gestionnaires de fonds se préparent aux nombreuses opportunités et risques découlant de ces investissements en 2024. En effet, les entreprises adoptent déjà l’IA pour augmenter leur productivité, par exemple en optimisant leur chaîne d’approvisionnement, et l’intégration de la technologie deviendra bientôt une activité habituelle. L’immense potentiel de l’intelligence artificielle en tant que plus grande innovation technologique depuis l’avènement de l’électricité continuera de créer des opportunités comme dans l’écosystème des semi-conducteurs numériques par exemple ou la santé. Alors que l’IA prolifère dans tous les secteurs, il semble intéressant de positionner les portefeuilles pour bénéficier de cet environnement en évolution rapide.

5. L’assurance-vie

En 2024 avoir une ou plusieurs assurance-vie reste et restera une bonne idée . Les fonds euro ont retrouvé leur attractivité grâce à la remontée des taux : ils redeviennent donc pertinents dans le cadre d’un portefeuille diversifié ou peu risqué. Ils offrent une garantie en capital appréciable pour les investisseurs prudents ou pour avoir une poche de liquidité pour saisir une opportunité. Vous pouvez aussi loger dans votre assurance-vie une multitude de classes d’actifs comme les produits structurés qui vous permettront de mieux maîtriser votre niveau de risque et de connaître à l’avance votre rendement. Enfin, la fiscalité de l’assurance-vie reste attractive surtout si vous vous rapprochez de vos 70 ans et que vous souhaitez dès maintenant optimiser votre succession.

En savoir plus : les avantages de l’assurance vie

6. Le plan d’épargne retraite (PER)

Si vous souhaitez préparer votre retraite de façon intelligente tout en baissant dès maintenant vos impôts, le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un investissement à ne pas manquer ! Avec une gestion financière dynamique, similaire à celle d’un contrat d’assurance-vie multi-supports, vous pouvez profiter de nombreuses opportunités pour augmenter vos revenus au moment de votre retraite. Des fonds en euro avec capital garanti aux unités de compte, le choix est vaste et les possibilités infinies ! Alors, n’hésitez plus : optez pour le PER, assurez votre avenir financier en toute sérénité !

Contactez-nous pour planifier votre année financière 2024

5 conseils pour investir intelligemment en 2024

Revoir son portefeuille

Votre stratégie d’investissement doit tenir compte de votre tolérance au risque, de votre horizon temporel et de vos objectifs financiers. Par conséquent, je considère que votre allocation cible à long terme de votre stratégie d’investissement constitue un bon point de départ pour la conception de votre portefeuille.

Étant donné que nous nous attendons tous à ce que les marchés restent sensibles aux tendances économiques à mesure que la croissance ralentit, envisagez d’aligner votre portefeuille sur vos objectifs stratégiques en matière de catégories d’actifs. Cela vous aidera à faire face à la volatilité potentielle tout en restant positionné pour profiter des opportunités du marché lorsqu’elles se présenteront.

A lire également :
Quand commencer à investir ?
Comment investir 10 000€ efficacement ? 
Investir 20 000€ : le guide Neofa
Comment acheter des actions ?

Redoubler d’efforts en matière de diversification.

Comme nous l’avons vu, en 2023, les marchés ont été dominés par un groupe restreint de méga-capitalisations axées sur la croissance. Étant donné que nous pensons que les performances seront probablement plus équilibrées au fur et à mesure que nous progressons, nous recommandons de mettre davantage l’accent sur la diversification pour 2024.

Envisager un positionnement opportun de votre portefeuille dans les différents secteurs des actions.

Bien qu’il soit prévu un ralentissement de la vigueur de l’économie et de la consommation en 2024, les tendances récentes ont fait preuve d’une certaine résilience. Les dépenses de consommation et la modération de l’inflation devraient soutenir des secteurs tels que les services de communication et la consommation discrétionnaire. Envisagez de sous-pondérer les services financiers, compte tenu des préoccupations concernant l’immobilier commercial, le resserrement des normes de crédit et la conviction que les taux d’intérêt sont probablement orientés à la baisse. Privilégiez les banques les plus solides qui seront mieux résister que d’autres. 

Viser des allocations légèrement plus élevées aux obligations à long terme et un risque de crédit plus faible.

Si la croissance économique et l’inflation ralentissent au cours des prochains mois, les taux d’intérêt risquent de baisser et les écarts de crédit de se creuser. Dans ce contexte, nous recommandons de réduire la surpondération des liquidités et des placements obligataires à court terme, qui peuvent contribuer à réduire le risque de réinvestissement.

Envisagez une réallocation vers des obligations à long terme de haute qualité afin de profiter des avantages des rendements plus élevés actuels (les fonds à échéance 2028 ou 2029 sont bien pour ça). Le fait de privilégier les échéances plus courtes dans les allocations d’obligations d’entreprises peut contribuer à limiter le risque de crédit.

Se faire accompagner par un expert

Afin de bâtir votre patrimoine, il est primordial de diversifier et d’équilibrer judicieusement vos investissements en fonction de vos objectifs. Pour cela, vous aurez besoin d’une bonne dose d’expertise, d’un soupçon de recul et de pas mal de patience. Pas évident, n’est-ce pas ? Ne laissez pas ces obstacles vous freiner dans votre quête de la réussite financière ! Tournez-vous plutôt vers les conseillers indépendants Neofa pour sélectionner les meilleurs investissements de 2024. Grâce à leur savoir-faire et à leur expérience, ils sauront vous guider pour construire un portefeuille solide, équilibré et adapté à vos besoins.

N’attendez plus pour faire le choix de la performance en toute confiance : optez pour Neofa et donnez vie à votre patrimoine !

Ceci n’est pas un conseil en investissement.

Quels sont les différents types d’investissement ?

Il y a bien évidemment les investissements classiques dont tout le monde parle. Puis, il y a les autres : des placements, plus originaux, moins connus du grand public.

Les produits bancaires

Livret A, plan d’épargne, logement ou retraite, de grands classiques en matière de placements bancaires ! Ce ne sont pas vraiment des investissements, leur rentabilité est faible. Leurs plafonds légaux vous empêchent d’y placer des sommes importantes. Les produits bancaires sont des placements sans risque pour placer votre argent à court ou à long terme afin de vous constituer une épargne de précaution. Autre avantage à mentionner : ils sont entièrement défiscalisés.

Pour diversifier vos placements, pourquoi ne pas vous tourner vers l’assurance-vie, l’un des produits bancaires les plus populaires du marché ? Avec une rentabilité respectable et des avantages fiscaux attrayants, l’assurance-vie peut être un atout pour votre portefeuille, tout en protégeant votre avenir financier.

Pour résumer, les produits bancaires restent une valeur sûre pour les investisseurs prudents.

Les investissements sur les marchés financiers

La bourse, c’est l’opportunité d’investir dans des actions, des obligations ou des fonds communs de placement afin de faire fructifier votre capital sur le long terme. Pour cela, le PEA semble être le véhicule le mieux adapté.

Si les marchés financiers peuvent rapporter gros, ils sont très volatils. Il faut savoir limiter les pertes et bien se renseigner avant de se lancer. Cela vous évitera quelques déconvenues fort désagréables.

Mais ne vous inquiétez pas ! Avec un bon accompagnement, les investissements en bourse sont souvent une option lucrative et passionnante pour les investisseurs audacieux en quête de rendements élevés et de diversification.

A lire aussi : le copy trading bonne ou mauvaise idée ?

Les investissements immobiliers

L’immobilier locatif, c’est un peu comme le roc sur lequel vous pouvez bâtir votre avenir financier à long terme. Il offre des avantages alléchants tels qu’un rendement potentiel élevé, des plus-values à la revente et des opportunités de défiscalisation.

Comme toujours, il existe des risques qu’il faut savoir gérer. Pour évaluer la rentabilité d’un investissement immobilier, il faut prendre en compte

  • les coûts d’acquisition ;
  • les frais d’entretien ;
  • les taxes ;
  • le montant des assurances ;
  • la gestion du bien pouvant demander du temps et une certaine expertise

Les investissements alternatifs

Vous souhaitez placer votre argent dans des investissements plus originaux ? Vous pouvez vous tourner vers les placements alternatifs comme les œuvres d’art, les manuscrits anciens, les plantations de bois tropicaux, les panneaux solaires, les chevaux de course ou encore les voitures de collection. Les possibilités sont quasi infinies et vous permettront de sortir des sentiers battus des investissements classiques.

Ne vous méprenez pas, ces types de placements ne sont pas nécessairement plus simples ou plus sûrs comparé aux investissements traditionnels. Il est crucial de vous entourer des meilleurs conseils d’experts et de faire preuve de prudence avant de vous lancer.

Simulez vos placements financiers en moins de 2 minutes