Besoin d’un conseiller fiscal près de chez vous ?

Besoin d’un conseiller fiscal près de chez vous ?

Trouvez un conseiller fiscal parmi + de 100 Experts sélectionnés.
Simple, rapide et transparent: Trouvez en 2 minutes un expert proche de chez-vous.

Trouvez un conseiller fiscal parmi + de 100 Experts sélectionnés.
Simple, rapide et transparent: Trouvez en 2 minutes un expert proche de chez-vous.

*1er RDV 100% Gratuit avec un expert et sans engagement
*1er RDV 100% Gratuit avec un expert et sans engagement

A quoi sert un conseiller fiscal pour particulier ?

Si vous vous dites enfin « tiens, et si j’arrêtais de payer autant d’impôt ? », vous êtes sur la bonne page. 

En effet, dans le monde complexe et en constante évolution de la fiscalité, naviguer dans l’océan des lois fiscales et des réglementations peut vite devenir une tâche fastidieuse pour les particuliers. C’est ici qu’intervient le conseiller fiscal. Ce professionnel est un guide indispensable pour aider ses clients à gérer efficacement leur fiscalité, à minimiser leur imposition en l’optimisant et à respecter les réglementations en vigueur.

Un conseiller fiscal est un professionnel spécialisé dans le domaine de la fiscalité. Son rôle principal est de conseiller ses clients sur tous les aspects relatifs aux impôts. Il peut s’agir de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, de l’impôt sur les sociétés, de la TVA, des droits de succession, entre autres.

Les tâches d’un conseiller fiscal couvrent un large éventail de services :

  • la préparation des déclarations fiscales ;
  • l’optimisation fiscale dans le respect de la loi ;
  • la mise à jour des clients sur les nouvelles lois fiscales ;
  • la représentation des clients en cas d’audit fiscal ; 
  • l’aide à la résolution de litiges fiscaux (et bien d’autres sujets encore !).

Publié le 23 octobre 2020, par :

Qui est conseiller fiscal ?

De manière similaire au conseiller en gestion de patrimoine, bien que théoriquement n’importe qui pourrait se revendiquer comme conseiller fiscal, en réalité ce rôle requiert une formation approfondie et des connaissances solides en matière de fiscalité, de droit et de comptabilité. Diverses voies permettent de devenir conseiller fiscal, comme l’obtention d’un diplôme universitaire, un master, un MBA ou une certification professionnelle dans ces domaines pertinents.

Toutefois, ce n’est pas une profession où l’on peut s’autoproclamer expert sans preuve concrète de compétence. Pour exercer en tant que conseiller fiscal, des certifications et accréditations spécifiques sont généralement requises. Ces qualifications assurent que le professionnel a non seulement les connaissances nécessaires, mais aussi une compréhension approfondie de la complexité du paysage fiscal et des réglementations en vigueur. Sans ces certifications indispensables, l’exercice de la profession de conseiller fiscal serait non seulement déconseillé, mais également interdit.

Le rôle de la CJA

La Compétence Juridique Appropriée (CJA) permet à un Conseiller en Gestion de Patrimoine qui la possède de dispenser des consultations juridiques ou de rédiger des actes. Ces consultations et actes doivent se faire lors de missions effectuées dans le cadre de leur activité principale.

La notion de mission effectuée dans le cadre de l’activité principale est fondamentale. Car seules les professions du Droit sont habilités à donner un conseil juridique. Autrement dit, un CGP ne disposant pas de la CJA n’a pas la possibilité de vous apporter de conseil juridique même connexe à son activité.

L’objectif de la CJA est de permettre à ces professionnels de fournir un service complet à leurs clients, en leur donnant la possibilité de donner des conseils juridiques dans le cadre de leur pratique courante. Dans le cas des conseillers fiscaux, cela signifie qu’ils peuvent non seulement aider leurs clients avec des questions de comptabilité, mais aussi leur fournir des conseils sur des questions fiscales plus complexes, et les aider à naviguer dans le labyrinthe du droit fiscal.

Information complémentaire : 
Comment devenir conseiller fiscal ?
Combien gagne un conseiller fiscal ?

Besoin d’un conseiller fiscal près de chez vous ?

Simple, rapide et transparent : Trouvez en ‍2 minutes un expert proche de chez-vous.

*1er RDV 100% Gratuit avec un expert et sans engagement

Les domaines de compétences d’un conseiller fiscal

Un conseiller fiscal ce n’est pas Madame ou Monsieur tout le monde. Un conseiller fiscal efficace possède une combinaison unique de connaissances techniques, de compétences interpersonnelles et de qualités professionnelles.

  • Ce sont des experts techniques : Les conseillers fiscaux possèdent une connaissance approfondie des lois fiscales et des réglementations. Ils doivent également se tenir au courant des changements et des mises à jour dans ces domaines.
  • Ils ont une excellente capacité d’analyse : Un conseiller fiscal doit être capable d’analyser des informations complexes, de résoudre des problèmes et de prendre des décisions éclairées. Il doit également être capable de planifier à long terme et de prévoir l’impact fiscal de différentes stratégies.
  • Ce sont des personnes intègres : Comme pour tout professionnel de la finance, l’intégrité est essentielle pour un conseiller fiscal. Ils doivent toujours agir dans le meilleur intérêt de leurs clients et respecter les lois et réglementations en vigueur.

A ça, ils doivent aussi être curieux, discret, adaptables et être de bons communicateur. 

Les objectifs que peut m’aider à atteindre un conseiller fiscal

Nous connaissons tous le sentiment : cette petite pointe d’anxiété qui nous envahit lorsque la saison des impôts approche. Que nous soyons un particulier ou une entreprise, personne n’aime voir une grosse partie de ses gains durement gagnés partir dans le paiement des impôts. Mais ne vous inquiétez pas, chers lecteurs, il y a toujours de l’espoir !

Vous ignorez peut-être comment un conseiller fiscal peut vous aider. Alors voici quelques objectifs pour lesquels vous pouvez solliciter l’aider d’un conseiller, notamment ceux présents sur Neofa :

  • Aide à la rédaction des déclarations fiscales

Honnêtement, qui n’a jamais galéré à remplir sa déclaration d’impôts ? La déclaration fiscale est une tâche incontournable mais souvent redoutée par de nombreux contribuables. C’est ici qu’un conseiller fiscal peut intervenir pour simplifier le processus et s’assurer que toutes les obligations sont respectées.

Il pourra vous aider tout d’abord dans la préparation en veillant à ce que toutes les informations soient exactes et complètes. Cela peut impliquer la collecte et l’organisation de documents financiers, le calcul des revenus et des dépenses, et la détermination du montant de l’impôt dû ou du remboursement attendu.

  • Optimisation fiscale

En plus de préparer la déclaration fiscale, le conseiller fiscal aidera ses clients à minimiser leur charge fiscale. Pour cela, il vous proposera des stratégies d’optimisation fiscale, comme l’utilisation de déductions ou de crédits d’impôt, ou vous conseillera sur des questions telles que le moment de réaliser certains investissements ou dépenses. Et oui, vous pouvez investir tout en réduisant vos impôts !

  • Investir tout en réduisant ses impôts

C’est vrai, la fiscalité peut être une bête complexe et changeante, mais elle n’est pas nécessairement notre ennemie. En fait, il existe de nombreuses stratégies légales que vous pouvez utiliser pour réduire votre charge fiscale et garder plus d’argent dans votre poche. Ah, je vois que j’ai capté votre attention ! En vérité, la liste est longue : immobilier, épargne retraite, investissement dans l’innovation ou dans le bois. Contactez un conseiller Neofa qui vous aidera à y voir plus clair et vous trouver la meilleure solution

A lire aussi :
Pourquoi faire appel à un conseiller financier et en quoi peut-il m’aider ?
Le conseiller en fiscalité immobilière
Conseiller en fiscalité internationale
Le TOP 10 des meilleurs moyens de défiscaliser
Comment ne pas payer d’impôts ?

Simuler ma réduction d’impôts

Combien pouvez-vous économiser en faisant appel à un conseiller fiscal ? Répondez à quelques questions pour le savoir.

Comment se déroule un rendez-vous avec un conseiller fiscal ? 

Ah, le rendez-vous avec le conseiller fiscal ! On peut imaginer une scène digne d’un film d’espionnage – un bureau sombre, des piles de documents imposants, des calculatrices fumantes… Mais détrompez-vous, car un rendez-vous avec un conseiller fiscal est loin d’être aussi intimidant !

En réalité, la première rencontre avec un conseiller fiscal ressemble plus à un café avec un vieil ami. Non, vraiment, laissez-moi vous expliquer : 

  1. Préparation : Avant votre rendez-vous, vous devriez rassembler tous vos documents financiers : fiches de paie, relevés bancaires, justificatifs de dépenses… Oui, ça peut être un peu fastidieux, mais pensez-y comme si vous prépariez une valise pour un voyage exotique dans le monde de la fiscalité.
  2. La rencontre : Ensuite, lors du rendez-vous, vous et votre conseiller fiscal vous asseyez confortablement et commencez à discuter de vos finances. Votre conseiller est là pour vous aider, alors soyez honnête et ouvert. Parlez-lui de vos revenus, de vos dépenses, de vos investissements, de vos objectifs financiers. C’est un peu comme raconter l’histoire de votre vie financière.
  3. L’écoute : Votre conseiller fiscal vous écoutera attentivement, un peu comme un thérapeute financier. Il posera des questions pour mieux comprendre votre situation et identifier les opportunités d’économies d’impôts. Vous verrez, c’est plutôt gratifiant de voir quelqu’un s’intéresser autant à vos finances !
  4. Le conseil : Ensuite, votre conseiller commencera à partager ses précieuses connaissances avec vous. Il vous expliquera les lois fiscales pertinentes, vous montrera où vous pouvez économiser de l’argent, et vous donnera des conseils sur la manière de planifier votre avenir fiscal. C’est un peu comme recevoir une carte au trésor qui vous guide vers l’or de l’économie fiscale.
  5. Le suivi : Après le rendez-vous, votre conseiller fiscal restera à votre disposition pour répondre à vos questions et vous aider à mettre en œuvre les stratégies fiscales discutées. Et n’oubliez pas, comme un ami de confiance, votre conseiller fiscal sera là pour vous aider à naviguer dans le paysage souvent déroutant de la fiscalité.

Loin d’être une corvée, c’est une occasion d’apprendre, de s’organiser et de prendre le contrôle de vos finances. Alors, prêt pour votre premier café fiscal ?

Les avantages du conseiller fiscal

Imaginez-vous naviguer sur un océan tumultueux sans boussole, ni carte. Pas très rassurant, n’est-ce pas ? Eh bien, naviguer dans l’océan de la fiscalité sans l’aide d’un conseiller fiscal peut souvent s’avérer tout aussi déconcertant. Alors, pourquoi faire appel à un conseiller fiscal, vous demandez-vous ? Permettez-moi de vous éclairer.

  • Un phare dans la brume fiscale : Les lois fiscales sont souvent aussi claires qu’une soupe de pois cassés. Un conseiller fiscal est là pour vous aider à y voir clairement, en traduisant le jargon fiscal complexe en termes que vous pouvez comprendre. C’est un peu comme avoir votre propre traducteur personnel pour le langage fiscal !
  • Un sherpa fiscal : Tout comme un sherpa vous guide à travers les montagnes de l’Himalaya, un conseiller fiscal vous guide à travers les montagnes de paperasse et de réglementations fiscales. Il s’occupe de la préparation et de la soumission de vos déclarations fiscales, vous évitant ainsi le stress et les maux de tête.
  • Un maître du jeu fiscal : Un conseiller fiscal connaît les règles du jeu fiscal comme sa poche. Il peut vous aider à identifier les déductions et crédits fiscaux auxquels vous avez droit, vous assurant de ne pas payer un centime de plus que nécessaire. C’est un peu comme avoir votre propre joueur d’échecs champion pour vous aider à faire le bon mouvement fiscal !
  • Un bouclier fiscal : En cas d’audit ou de litige fiscal, un conseiller fiscal peut vous défendre et protéger vos intérêts. C’est comme avoir votre propre chevalier en armure étincelante, prêt à combattre pour vous dans l’arène fiscale.
  • Un planificateur d’avenir : Enfin, un conseiller fiscal peut vous aider à planifier votre avenir fiscal, en vous donnant des conseils sur la manière de structurer vos finances pour minimiser votre charge fiscale à long terme.

A lire également :
Combien coûte un conseiller fiscal ?
Comment choisir son conseiller fiscal ?

Comment Neofa peut vous aider à choisir votre conseiller fiscal ?

Pour vous aider à choisir votre conseiller fiscal, voici quelques points essentiels sur lesquels il est bon de s’attarder :

  1. Vérifiez que le conseiller fiscal a la CJA ; 
  2. Vérifiez qu’il soit à l’écoute et qu’il dispose de l’expertise nécessaire pour vous aider à atteindre votre objectif ; 
  3. Relisez attentivement la lettre de mission qu’il vous remet. Elle doit reprendre l’ensemble de ses préconisations et ses honoraires. C’est un document qui doit être clair, précis donc sans équivoque. 

En résumé, n’oubliez pas que votre patrimoine mérite la meilleure attention. Le conseiller fiscal que vous choisirez doit être votre partenaire. Vous devez donc établir avec lui une relation solide basée sur la confiance dans ses capacités et dans sa loyauté. En choisissant de faire appel à Neofa, vous mettez toutes les chances de votre côté.

Foire aux questions

Les honoraires d’un conseiller fiscal peuvent varier en fonction de nombreux facteurs, tels que la complexité de votre situation fiscale, le temps nécessaire pour préparer votre déclaration, et l’expérience et les qualifications du conseiller. Certains conseillers facturent à l’heure, tandis que d’autres proposent un tarif forfaitaire.

C’est une question très personnelle. Si vous avez une situation fiscale simple, vous pouvez peut-être vous en sortir sans l’aide d’un conseiller. Mais si vous avez des revenus diversifiés, des investissements, ou si vous venez d’hériter d’une fortune, un conseiller fiscal peut être un allié précieux pour vous aider à naviguer dans le monde complexe de la fiscalité.

Bien que ces deux professions soient liées à la gestion financière, elles ont des rôles différents. Un comptable s’occupe généralement de la tenue des comptes et de la préparation des états financiers, tandis qu’un conseiller fiscal se concentre sur la compréhension et l’application des lois fiscales pour minimiser les impôts.

C’est une question cruciale. Vous pouvez vérifier ses qualifications et ses affiliations professionnelles, demander des références à des clients précédents, et vérifier s’il a une bonne réputation dans le secteur. N’oubliez pas que la compétence ne se mesure pas seulement en termes de connaissances, mais aussi de capacité à expliquer clairement les choses et à comprendre vos besoins spécifiques.

Trouvez un conseiller fiscal près de chez vous !

Découvrez nos dernières actualités et nos conseils sur les différents investissements

Nicolas Delorme
Auteur
Nicolas a 15 ans d’expérience internationale et a travaillé au sein de la banque privée suisse Lombard Odier pendant 10 ans, où il a créé et développé avec succès les activités d’intermédiaire financier de Lombard Odier en Asie où il a vécu pendant 5 ans. Il a ensuite dirigé les activités de développement commercial international des gérants de fortune indépendants et des family offices genevois. Nicolas a travaillé 4 ans avec Alain en tant qu'associé dans Planet of Finance.
Partager ce conseil :

Écrire un commentaire

Aller en haut