Réduisez vos impôts et construisez votre patrimoine

Réduisez vos impôts et construisez votre patrimoine

Simple, rapide et transparent: Découvrez en ‍2 minutes comment réduire vos impôts !

Simple, rapide et transparent: Découvrez en ‍2 minutes comment réduire vos impôts !

*1er RDV 100% Gratuit avec un expert et sans engagement
*1er RDV 100% Gratuit avec un expert et sans engagement

Tout comprendre sur la défiscalisation des travaux

Vous venez de rénover votre maison ou votre appartement ? Profitez-en pour réduire votre impôt sur le revenu ! Et si vous ne savez pas comment vous y prendre, lisez le guide Neofa pour tout comprendre sur la défiscalisation des travaux.

Publié le 28 décembre 2023, par :

Comment défiscaliser des travaux dans sa résidence principale ?

Certains travaux de rénovation bénéficient d’un crédit d’impôt. Cet avantage fiscal différé dans le temps vous permet de diminuer votre charge fiscale et/ou de recevoir un remboursement d’une partie de vos dépenses.

Depuis la suppression du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) remplacé par Ma Prime Rénov’, les travaux de rénovation énergétique ne sont plus concernés par ce dispositif.

En revanche, l’adaptation de la résidence principale à l’âge ou au handicap d’un membre de votre foyer fiscal donne lieu à un crédit d’impôt égal à 25 % de la facture TTC. Ce crédit d’impôt a vocation à être remplacé de manière progressive par l’aide MaPrimeAdapt’.

Quelle défiscalisation de travaux dans un bien locatif ?

Si vous optez pour le régime réel, certaines dépenses de travaux effectuées dans le bien sont déductibles de vos recettes locatives brutes l’année suivante. Il s’agit :

  • Des réparations.
  • Des travaux d’entretien courants.
  • Des travaux d’amélioration.

Ces frais viennent s’ajouter aux autres charges liées à votre bien (gestion locative, etc.). Si ces dernières sont supérieures aux recettes, vous dégagez un déficit foncier déductible de vos autres revenus dans la limite de 10 700 euros par an. Au-delà de ce plafond ou si le déficit provient des intérêts d’emprunt, cette perte est reportable sur vos revenus fonciers pendant dix ans.

En cas de rénovation énergétique, réalisée entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2025, la loi prévoit un doublement du seuil du déficit foncier à 21 400 euros. Les travaux doivent toutefois permettre un passage d’une classe énergétique E, F ou G, à A, B, C ou D.

Quels sont les dispositifs de défiscalisation des travaux dans l’ancien ?

Autre solution pour défiscaliser ses travaux : utiliser un des nombreux dispositifs de défiscalisation immobiliers.

Le dispositif Denormandie

La loi Denormandie concerne l’acquisition et la mise en location d’un bien ancien faisant l’objet de travaux de rénovation. Ces derniers doivent représenter au moins 25 % du coût total de l’opération.

Pour en profiter, vous devez respecter un certain nombre de conditions liées aux travaux, au logement et au locataire. Dans ce cas, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt jusqu’à 21 % pour investissement maximum de 300 000 € (et de 5 500 m2 de surface habitable).

Réduisez vos impôts et construisez votre patrimoine

Simple, rapide et transparent : Découvrez en ‍2 minutes comment réduire vos impôts

*1er RDV 100% Gratuit avec un expert et sans engagement

Le dispositif Pinel

Plus connu pour l’investissement neuf, Pinel s’applique aussi à l’immobilier ancien à réhabiliter. Le taux de la réduction d’impôt est identique à celle pratiquée dans le neuf : 10,5 %, 15 % ou 17,5 % en 2023, selon la durée de l’engagement de location.

La loi Malraux

Les travaux de restauration d’un immeuble peuvent vous permettre de profiter d’une réduction d’impôt entre 30 % et 22 % selon la localisation de l’immeuble.

Défiscalisation pour travaux dans un monument historique

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un monument historique ? Lancez-vous dans des travaux pour profiter d’une défiscalisation importante. Vous pourrez notamment déduire de son revenu global certaines charges foncières, sans aucun plafond.

Comment la défiscalisation des travaux est-elle prise en compte par le prélèvement à la source ?

Les dispositifs de défiscalisation et les crédits d’impôt n’ont aucun impact sur votre taux de prélèvement à la source. Le Fisc procèdera à un remboursement de votre avantage fiscal.

En revanche, les charges de travaux déductibles modifient votre taux et le montant des acomptes de prélèvement à la source. Une mise à jour est nécessaire. Prenons un exemple. Vous réalisez vos travaux en 2023. Ces derniers seront pris en compte pour la période allant du 1er septembre 2024 au 31 août 2025.

La défiscalisation des travaux peut être un défi complexe. Ne laissez pas vos économies s’évaporer ! Engagez un conseiller indépendant Neofa et maximisez, dès aujourd’hui, votre avantage fiscal.

Optimisez vos impôts dès aujourd’hui !

Découvrez nos autres conseils concernant les placements et investissements financiers

Nicolas Delorme
Auteur
Nicolas a 15 ans d’expérience internationale et a travaillé au sein de la banque privée suisse Lombard Odier pendant 10 ans, où il a créé et développé avec succès les activités d’intermédiaire financier de Lombard Odier en Asie où il a vécu pendant 5 ans. Il a ensuite dirigé les activités de développement commercial international des gérants de fortune indépendants et des family offices genevois. Nicolas a travaillé 4 ans avec Alain en tant qu'associé dans Planet of Finance.
Partager ce conseil :

Écrire un commentaire

Aller en haut