Quel est le bon moment pour investir dans l’immobilier ?

Prêt… feu… attendez une seconde ! Est-ce vraiment le bon moment pour investir dans l’immobilier ? La réponse à cette question mérite réflexion. Heureusement, Neofa est là pour vous guider. C’est parti !

Publié le 7 février 2024, par :

Investir dans l’immobilier, c’est toujours le bon moment !

Gardez ça en tête : sur le long terme, la pierre est toujours un investissement rentable… ou presque. À moins d’une catastrophe, les propriétaires ont la quasi-certitude de réaliser une plus-value au moment de la revente.

Contrairement aux actions en Bourse ou aux fonds d’investissement, vous profitez d’un bien tangible, bien moins sujet aux retournements de marché.

Bien évidemment, il ne s’agit pas d’acheter n’importe quoi, n’importe où. Vous devez étudier avec soin le marché et analyser la demande locative. Dans certains secteurs, les grandes maisons familiales ont la cote. Dans d’autres, il vaudra mieux privilégier les petits studios meublés, destinés aux étudiants.

Réussir votre investissement immobilier.

Simple, rapide et transparent : Découvrez en ‍2 minutes comment construire votre patrimoine immobilier !

*1er RDV 100% Gratuit avec un expert et sans engagement

Investir dans l’immobilier peu importe votre âge

Trop jeune ou trop vieux pour investir dans l’immobilier ? Que nenni ! Il n’y a pas d’âge pour devenir propriétaire.

L’idéal est de commencer tôt, avant même d’avoir fêté ses 30 ans, afin de profiter de la prise de valeur du bien. Le manque de financement n’est pas un frein. Si vous ne disposez pas d’un apport suffisant, commencez par de petites acquisitions. Studettes, garages, caves, ces biens sont accessibles à la plupart des acheteurs et présentent d’excellents rendements. Et pour augmenter votre capacité d’emprunt, n’hésitez pas à allonger la durée de votre crédit. Vous êtes jeune après tout, vous avez le temps !

Au contraire, vous pensez être trop vieux pour investir dans l’immobilier ? Grossière erreur ! Les plus de 50 ans ont plus d’un tour dans leur sac pour convaincre les banques de financer leur projet. Apport conséquent, revenus élevés, carrière professionnelle stable, les arguments ne manquent pas ! Il ne reste plus qu’à vous lancer.

Investir dans l’immobilier malgré la conjoncture

Alors oui, l’ambiance n’est pas au beau fixe. Guerre en Ukraine, inflation, hausse des taux, toutes ces informations ne vous donnent pas forcément envie d’investir dans l’immobilier. Pourtant, dans ces périodes d’incertitudes, la pierre demeure un placement sûr et rentable.

La demande en logements reste forte et, même si certaines villes montrent quelques signes de faiblesse, des secteurs continuent de progresser. C’est le cas notamment des villes moyennes, des zones côtières ou encore des villages de montagne. Bref, le krach immobilier, ce n’est pas pour demain !

Investir dans l’immobilier selon la saison

Chaque année, les chiffres publiés par les Notaires de France le confirment : le printemps et l’été sont propices aux ventes immobilières. Les signatures d’actes authentiques explosent donc entre avril et septembre, pour ensuite diminuer sensiblement en automne et en hiver.

Pour faire de bonnes affaires, privilégiez une acquisition en hiver. À cette période de l’année, les acheteurs sont moins nombreux. Les vendeurs acceptent donc plus facilement de baisser leur prix. En revanche, peu de biens sont disponibles. Par ailleurs, il est parfois difficile de se projeter dans un logement lorsque la luminosité est faible. Préférez les visites entre midi et deux. Évitez les fins de journées et les jours de pluie.

Si vous voulez avoir le choix, investissez dans l’immobilier au printemps. Beaucoup de propriétaires se décident à mettre leur bien sur le marché à cette saison. Objectif : déménager avant la rentrée scolaire des enfants. C’est aussi une période idéale pour évaluer pleinement la luminosité d’un bien. En revanche, soyez prêt à faire face à la concurrence. Les acheteurs sont nombreux au printemps et la négociation des prix est souvent difficile.

Au début de l’été, le marché est toujours très chargé. En revanche, dès le mois d’août, les propriétaires souhaitent vendre rapidement leur bien avant l’arrivée de l’automne. La négociation devient plus facile. Cette tendance s’accentue entre octobre et décembre. L’occasion de faire des économies sur votre investissement immobilier.

Investir dans l’immobilier selon ses revenus

Un héritage ? Un bonus ? Une augmentation salariale ? C’est sans aucun doute le bon moment pour investir dans l’immobilier. En effet, plus vos revenus et votre apport personnel sont élevés, plus il est facile d’emprunter.

Ce n’est toutefois pas le seul critère pris en compte par les banques. Un emploi stable, de solides garanties ou encore une bonne gestion de vos revenus sont des arguments de poids pour obtenir un prêt immobilier.

Alors, vous vous demandez quel est le moment idéal pour investir dans l’immobilier ? La réponse est simple : c’est maintenant ! Peu importe votre âge, la saison ou la conjoncture économique. Seule condition pour réussir votre projet, être bien accompagné. Et pour ça, nous avons la solution : les experts indépendants Neofa, impartiaux et accessibles à tous.

Découvrez nos autres conseils concernant les placements et investissements financiers

Alain Broyon
Auteur
Alain a plus de 20 ans d'expérience dans le secteur des services financiers. Diplômé de l'Université HEC Lausanne, il devient à 32 ans, le plus jeune PDG d'une banque suisse, Dukascopy Bank. Son principal domaine d’intervention est l’innovation dans les services financiers. Alain a développé différentes sociétés avec Nicolas, notamment Planet of Finance, Money-ID et maintenant Neofa. Ses principaux domaines d'intervention sont l'innovation et la numérisation des services financiers. Alain a travaillé 4 ans avec Nicolas en tant qu'associé dans Planet of Finance.
Partagez cet article :

Écrire un commentaire

Articles similaires

Aller en haut