Quel est l’avenir des LMNP ?

Après la publication du rapport CAP2022, une vague d’inquiétude a secoué les loueurs de meublés non professionnels. Deux ans plus tard, le constat est clair : rien n’a bougé ou presque. Le statut de LMNP reste un outil puissant pour les investisseurs. Des changements pourraient toutefois intervenir en 2025. Explications.

Publié le 7 février 2024, par :

Les modifications du statut de LMNP en 2024

Pour faire face aux tensions sur le marché locatif français, le gouvernement avait promis une action d’ampleur. À l’arrivée, les investisseurs peuvent être rassurés : le statut de LMNP et la quasi-totalité de ses avantages sont préservés en 2024.

Toutefois, si vous louez un meublé de tourisme, une réforme doit attirer votre attention. Jusqu’à présent, cette catégorie de logements bénéficiait d’un seuil de recettes locatives annuelles en micro-BIC de 188 700 €. Elle relève désormais du seuil général applicable aux locations meublées classiques, soit 77 700 €. En parallèle, l’abattement forfaitaire pour frais est réduit à 50 % (contre 71 % auparavant). L’objectif du gouvernement est clair : provoquer un retour des biens dédiés aux touristes sur le marché locatif classique, afin d’accroître l’offre de logements.

Finissons sur une bonne note. Suite à un micmac législatif, le gouvernement a annoncé la possibilité pour les loueurs de meublés de tourisme de conserver l’avantage fiscal initial pour leur déclaration 2024.

Réussir votre investissement immobilier.

Simple, rapide et transparent : Découvrez en ‍2 minutes comment construire votre patrimoine immobilier !

*1er RDV 100% Gratuit avec un expert et sans engagement

Le statut LMNP : toujours attractif en 2024 !

Dans un contexte de tension sur le marché locatif, la location meublée reste un investissement très rentable. La demande pour ce type de logements est forte, notamment dans les grandes agglomérations et les zones périphériques. Les perspectives de rendement pour 2024 demeurent donc élevées.

Par ailleurs, ce statut continue d’offrir un régime fiscal attractif. Si vous optez pour le micro-BIC, la déduction est significative : 50 % de vos recettes locatives. Dans le cadre du régime réel, la situation est encore plus avantageuse. Non seulement vous pouvez déduire vos charges, mais également amortir votre bien et créer ainsi un déficit foncier reportable.

Enfin, le statut LMNP vous permet d’investir dans des résidences services. La demande pour ce type d’établissements, destinés aux étudiants, aux seniors ou encore aux personnes en situation de dépendance, est en plein essor. C’est une opportunité à saisir afin de diversifier et de dynamiser votre portefeuille d’investissements.

Bon à savoir : Quelles sont les conditions pour investir en LMNP
Vous devez louer un bien meublé au sens de l’article 2 du décret du 31 juillet 2015. Par ailleurs, vos recettes locatives annuelles doivent respecter l’une des conditions suivantes :

  • Être inférieures à 23 000 € an.
  • Représenter moins de 50 % des revenus de l’ensemble de votre foyer fiscal.

Une réforme du statut de LMNP prévue pour 2025

Malgré tout, il convient de rester attentif aux évolutions législatives. Celles-ci pourraient impacter le régime fiscal du LMNP.

Une réforme serait, en effet, en préparation pour 2025. C’est en tout cas ce qu’avait annoncé Patrice Vergriete, alors ancien ministre délégué au Logement. Objectif : simplifier et uniformiser les régimes fiscaux de la location. Il se chuchote notamment que l’abattement fiscal pour tous les logements locatifs meublés, touristiques et vides, pourrait s’établir à 40 %. Dans le même temps, la fiscalité des logements Airbnb pourrait être portée à 30 %.

Les contours de cette réforme restent encore flous et les dispositions ne devraient pas être connues avant le projet de loi 2025. Par ailleurs, avec un marché locatif en constante évolution et un contexte économique compliqué, les plans du gouvernement pourraient bien connaître quelques rebondissements inattendus. Une affaire à suivre !

Pour vous tenir au courant de l’avenir du statut LMNP et connaître en détail ses avantages fiscaux, contactez, sans tarder, un conseiller indépendant Neofa.

Découvrez nos autres conseils concernant les placements et investissements financiers

Nicolas Delorme
Auteur
Nicolas a 15 ans d’expérience internationale et a travaillé au sein de la banque privée suisse Lombard Odier pendant 10 ans, où il a créé et développé avec succès les activités d’intermédiaire financier de Lombard Odier en Asie où il a vécu pendant 5 ans. Il a ensuite dirigé les activités de développement commercial international des gérants de fortune indépendants et des family offices genevois. Nicolas a travaillé 4 ans avec Alain en tant qu'associé dans Planet of Finance.
Partagez cet article :

Écrire un commentaire

Articles similaires

Aller en haut