Être à l'aise avec mon argent

Bien investir en connaissant sa Tranche Marginale d'Imposition

Publié le 08.06.2021, par :

Connaissez-vous votre tranche marginale d'imposition ? Parfait, vous êtes ainsi en mesure d'appliquer nos conseils en matière d'investissements financiers et immobiliers établis en adéquation avec votre TMI.

Sommaire

La tranche marginale d'imposition intéresse chaque contribuable. En effet, via la TMI, ce dernier saura à quelle sauce il sera mangé au titre de l'impôt sur le revenu. Il est indispensable de connaître sa TMI afin d'évaluer l'impact fiscal d'un revenu additionnel. Comment la TMI peut-elle impacter votre choix d'investissement ? Vous allez comprendre l'importance de bien investir en connaissant votre tranche marginale d'imposition.

Conseiller fiscal et financier Trouver un conseiller

C'est quoi la TMI ?

La tranche marginale d'imposition correspond à la dernière tranche à laquelle sera imposé le revenu du contribuable. L'impôt sur le revenu est, quant à lui, soumis au barème progressif, ça signifie qu'il est composé de plusieurs tranches successives d'imposition.

En résumé : Afin de connaître votre revenu imposable et donc votre tranche marginale d'imposition, il faut diviser les revenus du foyer fiscal (après abattement forfaitaire de 10% pour les frais professionnels) par le nombre de parts du quotient familial (par exemple, un couple marié avec un enfant représente 2,5 parts). L'impôt dû est alors calculé au sein de chaque tranche, dans la limite du revenu imposable.

Pour les détails : lisez C'est quoi la TMI ?, avec le barème attribué aux revenus selon la part de quotient familial, défini par la loi de finances.

Avant de continuer, 2 détails à savoir :

  • Ne faites pas l'amalgame entre le taux marginal d'imposition et le taux moyen d'imposition. Ce dernier représente uniquement le pourcentage de l'impôt par rapport au revenu imposable.
  • L'avantage procuré par les enfants est limité, on parle alors de plafonnement du quotient familial avec exclusion des demi-parts supplémentaires dans le calcul du quotient familial.

Pourquoi utiliser la TMI pour investir ?

Connaître votre taux marginal d'imposition vous permet d'investir intelligemment en mesurant le coût fiscal des revenus complémentaires venant accroître votre revenu global (comme les revenus locatifs et de capitaux mobiliers).
En effet, la quasi-totalité des placements sont imposés selon le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Néanmoins, dans certains cas, vous avez la possibilité d'opter pour un prélèvement forfaitaire. C'est alors à vous de choisir la solution la plus avantageuse entre le taux marginal d'imposition et le PFU (ou le PFL).
Quant aux revenus locatifs, ils sont soumis à l'impôt sur le revenu. Il faudra alors mesurer le coût fiscal supplémentaire et réfléchir sous quelle formule mettre votre bien en location (Pinel, LMNP…) afin de mieux investir en vous servant de votre TMI.

Si tout ça n'est pas assez clair, sachez que Neofa vous aide à trouver un gestionnaire de patrimoine qui connait parfaitement ces notions...

Besoin d'un conseiller financier près de chez vous ?‍ On vous le trouve. Trouver un conseiller

Comment se servir de la tranche marginale d'imposition pour bien investir ?

L'intérêt de connaître sa TMI revient à optimiser l'avantage fiscal de certains placements et l'instauration de dispositifs permettant une diminution de votre impôt sur le revenu. Vos investissements doivent impérativement être gérés à l'appui de votre tranche marginale d'imposition. Voici quelques conseils.

TMI basse à 11%

Cette tranche vous permet de vous lancer sans crainte dans une stratégie d'investissement immobilier locatif. Effectivement, l'impact fiscal lié à l'augmentation des revenus fonciers sera minime. Si jamais les revenus locatifs vous font atteindre la barre d'une TMI à 30%, gardez votre sang-froid, et rappelez-vous que seuls les revenus qui franchissent le seuil seront imposés à la tranche supérieure. Si vous détenez un contrat d'assurance-vie, lors de vos rachats avant 8 ans, renoncez au prélèvement forfaitaire qui vous pénalisera eu égard à votre TMI.

TMI moyenne à 30%

Dans cette tranche, si vous ne percevez pas encore de revenus fonciers, intéressez-vous à la loi Pinel. Dans le cas contraire, songez au déficit foncier.

Concernant les placements financiers, optez pour les meilleures enveloppes fiscales, à savoir l'assurance-vie et le PEA. Lorsque vous aurez le choix, la flat tax sera votre meilleure alliée, bien plus avantageuse que votre TMI. Enfin, les produits d'épargne retraite vous feront aussi bénéficier d'un gain fiscal non-négligeable.

TMI haute à partir de 41%

Dans votre situation, recherchez toutes les déductions d'impôts que vous pourriez mettre en place par le biais des nombreuses niches fiscales, et ainsi opérer des choix judicieux. Parmi ces leviers, on retrouve couramment : loi Pinel, SCPI, LMNP, Girardin industriel, loi Denormandie, déficit foncier, FCPI et SOFICA. Le PER demeure aussi un produit phare octroyant une diminution de votre revenu imposable. Le gain fiscal conséquent qui découlera de l'ensemble de ces niches est calculé en fonction de votre tranche marginale d'imposition.

Pour connaître la future rentabilité de vos investissements, il faut impérativement calculer le rendement net fiscal du produit, c'est-à-dire retrancher les prélèvements sociaux mais aussi fiscaux. Ces derniers étant conditionnés par votre TMI, un seul mot d'ordre : à vos calculatrices !
Et si les maths ou toutes ces règles vous dépassent, mieux vaut prendre conseil auprès de votre CGP indépendant.



Inscrivez-vous gratuitement
pour trouver un conseiller financier honnête et indépendant
Votre prénom
Votre nom
Votre ville
Votre adresse e-mail
Votre n° de mobile
Publié le 08.06.2021, par :
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...