Être à l'aise avec mon argent

En quoi un conseiller fiscal peut-il m'aider à réduire mes impôts ?

Publié le 01.05.2020, par :
A B
Alain Broyon
Auteur

Vous possédez des liquidités, des biens immobiliers, des assurances ou même des actions ? Tous ces biens constituent votre patrimoine. Et qui dit patrimoine, dit imposition. Pour optimiser vos dépenses fiscales, rien de mieux qu’un conseiller fiscal. Ça vous dit de savoir comment payer moins d’impôts ? Alors c’est parti !

Conseils pour payer moins d'impôts

Comment le conseil fiscal peut-il vous aider à payer moins d'impôts ? Grâce à l’optimisation fiscale et à la défiscalisation de vos placements financiers.

#1 Défiscalisation immobilière

Tout d’abord, la défiscalisation, c’est quoi ? C’est un ensemble de procédés légaux permettant de diminuer ses impôts, soit par la réduction, soit par la déduction. Au fait, connaissez-vous la différence ? La déduction intervient avant le calcul de l’impôt puisqu’il s’agit de déduire des frais de votre base imposable. La réduction est réalisée après le calcul et enlève alors une partie du montant dû. Contrairement au crédit d’impôt, il n’y a pas de compensation si la réduction est supérieure au montant initial.
L’investissement dans la pierre est une des niches fiscales les plus suggérées par le conseiller fiscal en immobilier et se décline de nombreuses manières, pour être en mesure de récupérer une partie de ses impôts.

  • L’investissement locatif

N’avez-vous jamais pensé à acheter un bien uniquement pour le mettre en location ? Vous devriez peut-être. Vous récupérerez ainsi une partie de votre investissement sous forme de déduction d’impôts. Les lois Pinel, Denormandie ou encore le statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) s’appliquent selon si votre bien est neuf ou ancien, meublé ou non.

  • Les travaux

Certains travaux engagés dans un bien ancien mis en location se déduisent sans limite sur les loyers perçus. En outre, la loi Malraux permet une réduction avantageuse en cas de restauration totale d’un immeuble ancien en location.

  • Les monuments historiques

Ça vous dirait d’acheter un patrimoine protégé ? C’est beau et en plus les travaux de restauration sont déductibles des impôts fonciers si vous le louez pendant 15 ans. Une aubaine, non ?
Ces conseils de défiscalisation viennent bien entendu avec des conditions, souvent sur la durée de location, mais peuvent ne pas être comprises dans le plafonnement des niches fiscales.

#2 Investissements déductibles des impôts

Dans la vie, il n’y a pas que l’immobilier. Pour bénéficier de réductions d’impôts sur le revenu intéressantes, vous pouvez investir dans des marchés orignaux.

  • Dans le bois. Oui, oui, dans le bois. L’investissement en groupement forestier permet d’optimiser l’impôt sur le revenu, en plus de bénéficier du rendement du bois, un marché plutôt porteur ;
  • Dans l’innovation : vous aidez des entreprises à moderniser notre société et en plus vous réduisez vos impôts ;
  • Dans des productions de films : gagner de l’argent en se prenant pour Steven Spielberg, c’est la classe, non ?

#3 Placements financiers défiscalisés

Saviez-vous que l’assurance vie est le placement préféré des Français ? On comprend pourquoi au vu de sa fiscalité privilégiée. Mais il en existe d’autres. Le plan épargne retraite (PER) est également une solution sur le long terme qui permet de constituer un capital pour la retraite. En bonus, il vous permet de réduire vos impôts.
Pourquoi ne pas investir dans des actions et obligations ? Leurs bénéfices à la revente peuvent être défiscalisés mais attention aux frais annexes (de dossier, de commissions…). Vous pouvez même devenir actionnaire d’une entreprise : en plus de toucher une part des bénéfices, vous bénéficiez d’un abattement fiscal pour ne pas faire doublon avec l’impôt sur les sociétés.

#4 Optimisation de la fiscalité patrimoniale

L’optimisation fiscale, c’est quoi exactement ? C’est jouer avec le droit fiscal pour en ressortir ce qui nous arrange. Attention, ce n’est pas de la fraude ! Tout en restant dans la légalité, on peut placer son capital dans des niches, ainsi que nous venons de le voir, mais aussi utiliser différentes techniques, comme par exemple l’implantation dans d’autres pays. Voyons un exemple de conseil en fiscalité internationale : l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) vous concerne si votre patrimoine net taxable, en France ET à l’étranger, dépasse 1.3 millions d’euros. Mais que se passe-t-il s’il existe une convention fiscale internationale entre la France et le pays où vous possédez un immeuble ? Selon les termes de l’accord, il se peut que vous soyez exonéré de la part issue du pays étranger. C’est pratique quand on sait qu’un grand nombre de pays sont concernés.
Pour connaître tous les biens compris dans le calcul de l’IFI ainsi que la liste des réductions, nous vous invitons à consulter le site du gouvernement.
 
Malgré le plafonnement récent des niches fiscales, vous venez de voir qu’il est possible d’obtenir de bonnes réductions d’impôts. Mais encore faut-il s’y connaître en fiscalité. Heureusement, le conseiller fiscal est un expert. À vous de lui faire confiance !

Publié le 01.05.2020, par :
A B
Alain Broyon
Auteur
Partager ce conseil

Vous avez besoin d’un renseignement ? une demande spécifique ?
Des experts peuvent vous répondre gratuitement

J'ai une question