Constituer mon épargne

Tout savoir sur le PEA PME : définition, utilité et ouverture de compte

Publié le 23.06.2021, par :

L'objectif principal du PEA PME créé par la loi de Finances de 2014 est de favoriser le financement des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI). Qu'est-ce que le PEA PME ? Quels sont les avantages du PEA PME ? On vous explique tout !

Sommaire
Besoin d'un conseiller financier près de chez vous ?‍ On vous le trouve. Trouver un conseiller

C'est quoi le PEA PME ?

Le PEA PME est un produit d'épargne réglementé similaire au PEA classique, à la différence qu'il permet de se constituer un portefeuille d'actions européennes investi sur les petites et moyennes entreprises (PME) et les entreprises de tailles moyennes (ETI).

Pour en détenir un, il faut être majeur et domicilié fiscalement en France. La loi Pacte de 2019 a relevé le plafond du PEA PME à 225 000 euros (contre 75 000 au préalable), ce qui le rend particulièrement intéressant.

Quels sont les supports de placement éligibles au PEA PME ?

Ils sont nombreux et permettent donc de diversifier votre épargne au sein de différents titres. On retrouve :

  • Les actions
  • Les parts de fonds communs de placement (SICAV, OPCVM)
  • Les parts de sociétés à responsabilité limitée (SARL)
  • Les trackers (ETF)
  • Les fonds de placement (FCPR, FCPI)
  • Les obligations à taux fixe
  • Les obligations convertibles ou remboursables en actions
  • Les titres de financement participatifs (crowdfunding)

Attention, il faut savoir que 75% du capital investi que ce soit au travers d'une SICAV, FCP, OPCVM ou ETF doit être investi dans des PME ou ETI.
Tout comme le PEA, le recours aux titres cotés ou non cotés est autorisé sous certaines conditions, avec notamment l'exclusion des participations supérieures à 25%.

Quelles sont les entreprises éligibles au PEA PME ?

Afin d'être éligible au support d'investissement PEA PME, les entreprises doivent répondre à certains critères. Elles doivent avoir :

  • Leur siège social en France, ou dans un autre État de l'Union européenne, ou encore dans un État de l'espace économique européen (EEE) luttant contre la fraude via la convention d'entraide conclue avec la France
  • Un effectif de moins de 5 000 salariés
  • Un Chiffre d'affaires inférieur ou égal à 1,5 milliards d‘euros
  • Un total de bilan inférieur ou égal à 2 milliards d'euros

Quel est l'intérêt d'ouvrir un PEA PME ?

L'intérêt fondamental est de soutenir le tissu économique européen. De nombreuses entreprises sont très performantes, mais tardent à se développer par manque de cash-flow. N'oublions pas que les PME ont un potentiel de rendement intéressant en raison d'une marge de manœuvre relativement étendue et beaucoup plus importante que celle des grands groupes.

Ensuite, les avantages fiscaux sont identiques à ceux d'un PEA classique. Vous serez donc exonéré d'impôts (hors prélèvements sociaux) sur les dividendes et les plus-values à compter de la 5e année de détention.

Enfin, il s'agit d'un excellent outil pour préparer votre retraite, puisqu'à compter de la cinquième année, vous pouvez sortir l'épargne de votre PEA en rente viagère sans payer d'impôts. Il faut également noter que le PEA classique et le PEA PME sont cumulables avec un plafond de versement commun à 225 000 euros. Vous dépassez donc le plafond du PEA classique fixé à 150 000 euros. C'est le placement idéal pour percevoir des revenus complémentaires sans fiscalité.

Conseiller fiscal et financier Trouver un conseiller

Comment ouvrir un PEA PME ?

Ce support d'investissement est proposé par différents établissements financiers, comme les banques (en ligne ou traditionnelles), les sociétés de courtage et les compagnies d'assurance. Le choix de l'interlocuteur financier dépend de la forme de votre PEA PME, à savoir un PEA bancaire ou un PEA assurance.

  • Le PEA PME assurance se présente sous la forme d'un contrat de capitalisation en UC ouvert auprès d'une compagnie d'assurance.
  • Quant au PEA PME bancaire, il se compose d'un compte titres où sont logés les titres, associé à un compte espèces sur lequel transitent les apports en numéraire, mais aussi les dividendes et plus-values.

Évitez de placer toutes vos liquidités dans un PEA, puisque ce placement peut subir des pertes en capital. Pour décider du montant à investir sur votre PEA, et savoir quels sont les placements qui rapportent le plus, rapprochez-vous d'un spécialiste des investissements financiers sur Neofa.

L'intérêt d'ouvrir un PEA PME repose sur les nombreux supports sur lesquels investir en vifs ou de manière indirecte via les organismes de placement collectifs, que ce soit dans des PME cotées ou non. Vous profitez également d'un cadre fiscal favorable à compter de la cinquième année de détention.
Attention cependant, le PEA PME présente un risque de perte en capital. De fait, il faut impérativement diversifier ses investissements en évitant de mettre tous ses œufs dans le même panier.

Le plafond de versement d'un PEA est fixé à 150 000 euros. Quant au PEA PME, destiné à investir sur des PME et ETI, son seuil a été relevé par la loi Pacte à 225 000 euros (contre 75 000 euros au préalable). Il faut savoir que le PEA classique et le PEA PME sont cumulables avec un plafond commun à 225 000 euros. Les deux sont donc parfaitement complémentaires.

Publié le 23.06.2021, par :
J'aime
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...