Comment investir son argent quand on est jeune ?

Publié le 23.05.2022, par :

Contrairement aux idées reçues, inutile de disposer de gros moyens financiers, ni de travailler depuis de nombreuses années pour réaliser des investissements. Même sans capital important, rien ne vous empêche de placer de petites sommes. Mais alors comment investir son argent quand on est jeune ? Réponse avec Neofa.

Sommaire
Réussir votre placement financier. Démarrer ma simulation

Les meilleurs placements quand on est jeune

Si vous avez moins de 30 ans, plusieurs investissements peuvent s’avérer intéressants pour constituer votre patrimoine et préparer l’avenir. Toutefois, à cet âge, il est rare de disposer de fonds importants. Privilégiez donc les outils sans frais d’entrée, permettant d’effectuer de petits versements et retraits réguliers. Parmi les placements remplissant ces critères, on retrouve :

  • Les livrets bancaires dont certains sont spécialement conçus pour les jeunes : ils sont parfaits pour vous constituer une épargne de précaution ;
  • Le Plan d’Épargne Logement : il vous permet d’économiser avant d’acquérir dans quelques années votre résidence principale ;
  • L’assurance-vie : il s’agit d’un placement flexible pour réaliser tous vos projets.

Lire également : Où et comment investir son argent en 2022 ?

Les livrets bancaires pour les jeunes

Quand on a moins de 30 ans, il est difficile d’investir des montants importants. Pour épargner sans risque de petites sommes, les livrets d’épargne sont un bon point de départ. Il en existe plusieurs :

  • Le Livret jeune réservé aux 12-25 ans ;
  • Le Livret A ;
  • Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDD) ;
  • Le Livret d’Épargne Populaire (LEP) disponible uniquement pour les épargnants disposant de faibles revenus.

Ces livrets d’épargne présentent de nombreux avantages :

  • Ils sont entièrement défiscalisés ;
  • Le montant minimum des versements et des retraits est fixé à 10 € ;
  • L’épargne cumulée reste disponible à tout moment ;
  • Ils sont cumulables ;
  • Il n’y a ni frais d’ouverture, de clôture ou de gestion.

Toutefois, la rentabilité des livrets d’épargne demeure limitée. Le livret A, comme le livret jeune, stagne ainsi à un taux de 1 %. Ces placements sont par ailleurs plafonnés.

Les livrets bancaires sont donc des outils pertinents pour se constituer une épargne de précaution dès votre plus jeune âge. Lire également : les meilleurs placements bancaires

Investir dans un PEL

Vous n’allez sans doute pas rester en location toute votre vie. Avec un versement initial de 225 euros et des versements minimum de 45 euros par mois, optez pour le Plan d’Épargne Logement (PEL). Il est idéal pour se constituer une épargne en vue de l’achat de votre futur appartement.

Aujourd’hui, le PEL apparaît comme un placement peu rémunérateur. Il ne rapporte en effet pas plus de 1 % brut par an à son titulaire et reste soumis aux prélèvements sociaux. Si un retrait reste toujours possible, sa durée minimale de détention est fixée à 4 ans.

Alors pourquoi investir dans un PEL quand on est jeune ? Tout simplement parce que ce placement présente un avantage majeur. Il vous permet, en effet, de bénéficier d’un crédit immobilier à taux préférentiel de 2,20 % pour un montant maximum de 92 000 euros.

L'assurance-vie

L’assurance vie n’est pas réservée aux plus de 40 ans. Cet investissement convient parfaitement aux jeunes actifs. Il s’adapte, en effet, à tous les projets, peu importe les horizons de placement. Vous pouvez ainsi parfaitement utiliser cette épargne pour acheter votre voiture, réaliser un projet immobilier ou financer un grand voyage. Dans tous les cas, l’assurance-vie permet aux jeunes actifs de se constituer un capital utile pour faire face aux aléas de la vie.

Ce type de placement permet par ailleurs d’investir sur divers supports financiers, via un contrat multisupport. Selon votre profil et votre horizon de placement, vous pouvez opter pour des actifs plus ou moins risqués.

Enfin, ouvrir une assurance-vie jeune offre un dernier avantage non négligeable : plus le contrat est ancien, plus la fiscalité appliquée en cas de rachat est favorable.

Bon à savoir : racheter son assurance-vie à tout moment, c’est possible
Contrairement aux idées reçues, votre argent reste disponible. Toutefois, en cas de rachat avant 8 ans, vous ne bénéficierez d’aucun abattement fiscal.

Réussir votre placement financier. Démarrer ma simulation

Pourquoi investir quand on est jeune ?

Deux raisons devraient vous convaincre d’investir votre argent le plus tôt possible.
Premièrement, ces investissements vous offrent une véritable expérience pour l’avenir. C’est l’occasion, dès le début de votre vie d’adulte, d’acquérir de solides connaissances et quelques bons réflexes en matière financière.

Mais surtout, le temps est l'allié numéro un des placements financiers. Il vous permet, en effet, de profiter pleinement du mécanisme des intérêts composés. Pour faire simple, imaginez que vous placez 100 € dans un produit d’épargne rémunéré à 5 %. À la fin de la première année, vous récupérez 5 € d’intérêts. Ces derniers s’ajoutent alors à la somme déjà placée. Votre épargne s’élève maintenant à 105 € et bénéficie à son tour de nouveaux intérêts. Rendez-vous compte, si vous placez 3 000 € à 5 % par an à l’âge de 20 ans, à 65 ans, vous récupérez la somme de 26 955,02 €.

Investir de petites sommes d’argent régulièrement dès vos 20 ans est donc la meilleure façon de vous constituer un solide patrimoine, sans effort.

Comment investir quand on est jeune ?

La plupart du temps, les jeunes actifs ne disposent pas d'argent frais pour réaliser un investissement. Il faut donc dans un premier temps déterminer la somme disponible. Pour cela, il convient de déduire de vos revenus l’ensemble de vos charges (loyer, crédits, frais d’études, etc.).

Définissez ensuite votre profil investisseur. Prudent, équilibré ou dynamique, en fonction de vos projets et de votre horizon de temps, vous allez pouvoir déterminer le niveau de risques acceptables.

Dans tous les cas, ne mettez jamais tous vos œufs dans le même panier. Quel que soit votre âge, la diversification est la clé pour se constituer un patrimoine solide. Pensez également à toujours conserver une épargne de précaution, accessible immédiatement, en cas de coup dur.

Pour définir les placements les plus adaptés, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel. De bons conseils en matière d’investissements accessibles même aux plus jeunes, c’est justement l’objectif de Neofa. Pour vous aider à concrétiser vos projets, faites appel sans plus tarder à un conseiller en patrimoine indépendant.

Publié le 23.05.2022, par :
1
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts