Qu'est ce que la gestion de patrimoine ?

Publié le 01.05.2020, par :
A B
Alain Broyon
Auteur

Le patrimoine, ce ne sont pas les monuments historiques qui constituent notre culture ? Oui, mais non. En tout cas, pas seulement. Fortune, impôts, héritage, laissez-moi vous expliquer tout ce qu’il faut savoir sur la gestion de patrimoine, en termes simples.

La gestion de patrimoine, c’est quoi ?

Pour être honnête, donner une définition précise de la gestion de patrimoine n’est pas chose facile. Pourquoi, me demanderez-vous ? D’une part, la discipline est transversale : elle touche autant des notions de finance que d’immobilier, en passant par du juridique. D’autre part, on se doit de discerner patrimoine privé et patrimoine professionnel.

  • Le patrimoine privé correspond aux biens d’une personne physique
  • Le patrimoine professionnel comprend tous les équipements, fonds de commerce et locaux attenants à la profession d’un individu.

D’un point de vue global, la gestion de patrimoine consiste à créer du revenu avec les biens possédés mais aussi les organiser pour anticiper les étapes de sa vie (divorce, retraite, décès…).
C’est pour ça qu’il ne faut pas confondre épargne et patrimoine. L’épargne, économiquement parlant, fait partie du patrimoine. Ce sont les liquidités et la fortune placée dans des actifs financiers, directement impactés par les fluctuations des marchés financiers, comme par exemple les actions ou l’immobilier.
Du coup, c’est quoi avoir du patrimoine ? Commençons par une définition littérale. Du latin patrimonium, « venant du père », le patrimoine privé d’une personne regroupe tous les biens qu’elle possède, hérités ou constitués. Il peut se léguer, se transmettre et se vendre. Vous voyez, je ne vous ai pas assommés tant que ça avec mon latin.
Mais les biens en question, ce n’est pas seulement votre fortune, non. Gérer son patrimoine revient donc à gérer toutes les possessions de la famille, matérielles ou non, y compris les droits et obligations.
Pour répondre plus en détails à la question que vous vous posez, je vous ai dressé une liste non exhaustive mais la plus complète possible de tous les biens concernés par l’appellation « patrimoine ». Rendez-vous donc au paragraphe suivant.

Est-ce que vous avez du patrimoine ?

Préjugé n°1 : la gestion de patrimoine, c’est pour les riches. Faux !

Malgré les rumeurs, recourir aux services d’un cabinet de gestion de patrimoine ne nécessite pas forcément de détenir une grosse fortune. Cela dit, c’est plus pertinent. Car avec un petit patrimoine, vous serez probablement vite comblé par les placements classiques proposés par votre banque : livrets, assurance vie, épargne logement, et j’en passe. Mais quand la gestion classique ne suffit plus à vous satisfaire, alors c’est qu’il est temps d’aller voir quelqu’un (un conseiller, pas un psychologue).

Préjugé n°2 : la gestion de patrimoine, ça concerne seulement l’immobilier. Encore faux !

Comme nous l’avons vu en première partie, la gestion de patrimoine s’applique aussi bien à vos placements immobiliers qu’à l’ensemble de vos possessions. La question qui se pose maintenant c’est « est-ce que mon vieux fauteuil préféré fait partie de mon patrimoine ? » et la réponse est oui. Le patrimoine englobe tous ces biens :

  • Les meubles, véhicules et équipements (même ménager, oui, oui) ;
  • Les placements financiers, c’est-à-dire la fortune (liquidités, épargne, actions et obligations…) ;
  • Les propriétés foncières ou immobilières (immeubles, maisons et appartements, terrains…) ;
  • Les biens personnels, c’est-à-dire les biens physiques, y compris les objets d'art et de collection ;
  • Les biens professionnels tels que les immeubles d’exploitation et fonds de commerce ;
  • Les droits d'auteur ainsi que les inventions et brevets ;
  • Les droits d’usufruit ;
  • Les dettes (eh oui, dommage).

Le saviez-vous ? Plus de 80% de la valeur patrimoniale des Français est composé de biens immobiliers.
Dans le jargon juridique, tous ces biens patrimoniaux sont réunis sous le terme « actifs » et constituent ce qu’on appelle un « portefeuille ». C’est bien joli tout ça mais comment fait-on pour gérer notre portefeuille d’actifs ? C’est très simple : on fait appel à un conseiller en gestion de patrimoine.

Le conseiller en gestion de patrimoine

Qui ?

La gestion patrimoniale est une activité vaste. Elle peut être réalisée par tout un tas de gens aux profils très différents. Bien plus qu’un conseiller immobilier, le conseiller peut être :
-         Notaire
-         Expert-comptable
-         Expert fiscal
-         Gestionnaire de portefeuille
-         Banquier ou salarié au sein d’un établissement financier
-         Courtier en assurance
-         Conseiller en Investissement Financier (CIF)
-         Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) ou Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant (CGPI): ces derniers sont les plus recommandables, car ils sont neutres, disponibles et que leurs domaines d’expertise regroupent tout.
Le saviez-vous ? En France, plus de 3500 cabinets de CGP exercent en profession libérale.

Comment ?

Chaque situation est différente et donc chaque conseil l’est aussi. La façon dont votre patrimoine sera géré dépendra de votre profil personnel et professionnel. Votre conseiller va ainsi vous cerner, grâce à 3 étapes analytiques :
-         1ère étape : quel est votre patrimoine ? Votre situation familiale, votre patrimoine existant ainsi que votre situation professionnelle (catégorie, revenus, imposition) détermineront la base de votre profil.
-         2ème étape : quel est votre profil investisseur ? Votre aversion au risque et vos objectifs de rentabilité révèleront si vous êtes un investisseur prudent, équilibré ou dynamique.
-         3ème étape : quels sont les placements qui vous correspondent ?

Pourquoi ?

On va jouer à un jeu : combien de « niches fiscales » connaissez- vous ?
Sans doute que vous n’avez pas réussi à en citer plus de 10 ! Sachez qu’il en existe plus de 470 en France. Alors quand on vous propose classiquement de récupérer vos impôts grâce à la loi Pinel, vous êtes loin des dispositifs les plus intéressants. Mais rassurez-vous, en tant que particulier, il est tout à fait normal de ne pas savoir quoi faire de son argent. Heureusement pour vous, il existe des gens dont c’est le métier. Je vous le donne en mille : le conseiller financier. Eh oui ! Son rôle, c’est de faire fructifier vos actifs, mais aussi de clarifier et prioriser vos objectifs. Et puis, soyons honnêtes : avez-vous réellement le temps de vous consacrer vous-même à la gestion de votre portefeuille dans votre quotidien métro-boulot-dodo ? Bien sûr que non. On n’a pas tous les connaissances nécessaires pour jouer au parfait trader, surtout dans notre contexte économique. Alors asseyez-vous confortablement et découvrez ce que votre conseiller peut faire pour vous.

Que propose la gestion de patrimoine ?

En quoi ça consiste, la gestion de patrimoine ? Contrairement à la société de gestion, le cabinet de gestion ne s’occupe pas que de vos portefeuilles boursiers. Il est responsable de la totalité de votre patrimoine et de la bonne marche de votre héritage.
-         Placer votre capital et le faire fructifier, en optimisant vos placements
-         Diversifier votre patrimoine via différents supports : immobiliers, actifs, objets d’art…
-         Préparer votre succession et protéger vos héritiers
-         Réduire vos impôts grâce à l’optimisation fiscale et à la défiscalisation
-         Garantir votre retraite
Le conseiller en gestion de patrimoine a donc entre ses mains expertes l’ensemble de vos biens. Que peut-il bien faire avec ? Il peut vous conseiller des supports sur lesquels placer votre argent : prenez une assurance vie, achetez un immeuble, investissez dans des obligations. Il connaît les tendances et les fluctuations des différents marchés, alors vous avez tout intérêt à l’écouter, mais rassurez-vous, vous avez le droit de garder le contrôle. En sa qualité de conseiller, il vous indiquera comment gérer votre succession et vous donnera les trucs et astuces pour payer moins d’impôts.
Ça a l’air super sympa comme service, non ? Mais comment ça marche exactement ? Patience. Vous allez rencontrer tout un tas de termes techniques, mais n’ayez pas peur, on est là pour vous aider à comprendre. Il existe quatre « formules » principales en gestion de patrimoine, selon le niveau de conseil que vous recherchez.

L’audit patrimonial

C’est la base de toutes les offres des conseillers financiers. Comme exposé précédemment, les gestionnaires effectuent une analyse détaillée de votre situation afin de juger au mieux des placements pertinents pour vous. C’est en quelque sorte un état des lieux de votre patrimoine. Ce diagnostic a surtout pour objectif de vous inciter à passer à l’étape suivante.

L’ingénierie patrimoniale

Ce principe est en fait une version évoluée de la précédente. Le conseiller patrimonial collabore avec des fiscalistes, des notaires, des agents immobiliers pour diversifier vos supports d’investissement et garantir l’optimisation fiscale. Il étudie les meilleurs axes d’investissement et s’assure de leur bonne rentabilité à long terme.

L’architecture ouverte

Le but de cette technique est de ne pas concentrer tous vos placements au même endroit et de laisser « ouvert » le champ des possibles. Votre gestionnaire patrimonial, en collaboration avec des sociétés de gestion, accèdera alors à tous types d’actifs et de marchés et placera votre capital selon les opportunités.

La gestion déléguée

Vous pouvez en savoir plus dans cet article sur la gestion sous mandat. Le concept est simple : vous déléguez l’entière gestion de votre capital à un conseiller financier par le biais d’un mandat de gestion. Il existe plusieurs sortes de gestion déléguée selon votre profil mais grosso modo, le conseiller s’occupe de tout, vous ne vous occupez de rien. Pratique, hein ?
Alors, vous êtes rassuré ? Vous voilà devenu expert en la matière. Il n’y a plus qu’à sauter le pas et vous offrir les services d’un gestionnaire patrimonial. Vous aurez tous les outils à portée de main pour faire fructifier votre capital, sans bouger le petit doigt. Merci qui ? Merci le conseiller !

Publié le 01.05.2020, par :
A B
Alain Broyon
Auteur
Partager ce conseil

Vous avez besoin d’un renseignement ? une demande spécifique ?
Des experts peuvent vous répondre gratuitement

J'ai une question