Le conseiller en gestion de patrimoine Ruben Brami s’applique chaque semaine à vous résumer l’actualité des marchés financiers. Retrouvez à la une de l’actualité cette semaine : les bénéfices élevés soutiennent les marchés boursiers, l’impact géopolitique et économique de la fluctuation des prix de l’or et du pétrole, et enfin les mesures du marché immobilier chinois. C’est parti pour le  concentré des derniers mouvements en 3 min top chrono !

Cela pourrait vous intéresser :

Les meilleurs investissements pour 2024

1. Les actions terminent une courte semaine sur une note positive

Le marché boursier a atteint de nouveaux sommets avant les vacances et a renforcé ses gains lorsque les principaux indices américains ont clôturé en hausse vendredi. Le rapport sur l’emploi américain du mois de juin a été le principal événement de la journée. Il a été suffisamment solide pour soutenir l’expansion économique, mais il a également signalé quelques fissures qui ralentissent probablement le rythme de la croissance économique au fur et à mesure que nous avançons. Les marchés ont trouvé un certain réconfort dans le fait qu’un marché de l’emploi en perte de vitesse devrait être de bon augure pour la poursuite de la modération de l’inflation. Cela s’est reflété dans l’évolution des taux d’intérêt aujourd’hui, le rendement du Trésor à 10 ans repassant sous la barre des 4,3 %, après avoir commencé le mois de juillet à près de 4,5 %.

2. Les bourses européennes en baisse face aux incertitudes économiques et politiques

Les marchés européens ont terminé en repli vendredi, incertains de la trajectoire économique américaine alors que l’incertitude politique demeure en France. À Paris, le CAC 40 a perdu 0,26% à 7.675,62 points, tandis que le Dax allemand grignotait 0,06% et le Footsie britannique déclinait de 0,45%.
L’indice EuroStoxx 50 a terminé la séance sur une baisse de 0,26%, contre 0,26% pour le FTSEurofirst 300 et 0,22% pour le Stoxx 600. Les élections en Grande-Bretagne ont par ailleurs animé les échanges outre-Manche cette semaine, après la victoire écrasante du Parti travailliste. En France, les résultats du second tour des législatives françaises pourraient faire réagir les indices européens, le Stoxx 600 étant relativement exposé à la France.
Pour autant, les incertitudes autour de la trajectoire des politiques monétaires devraient capter l’attention des marchés la semaine prochaine. Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, s’exprimera mardi devant le Congrès, tandis que les chiffres d’inflation CPI pour juin seront publiés jeudi.

3. Les bénéfices seront à l’honneur la semaine prochaine

Alors que la semaine dernière a mis l’accent sur l’état de l’économie avec les données relatives à l’emploi, à l’activité manufacturière et aux services, la semaine prochaine tournera les regards vers ce que nous pensons être un facteur essentiel pour la suite du marché haussier : les bénéfices des entreprises. Les annonces de résultats du deuxième trimestre débuteront à la fin de la semaine prochaine avec les rapports des grandes banques telles que JP Morgan ou Citi. Dans l’ensemble, le consensus table sur une croissance des bénéfices par action de 9 à 10 % en glissement annuel pour le trimestre, un rythme favorable qui reflète à la fois une toile de fond économique solide et une bonne gestion des dépenses par les entreprises.

Le secteur technologique, sans surprise, devrait enregistrer un nouveau trimestre de forte croissance à deux chiffres, mais nous pensons qu’un élément clé du trimestre (et de l’année à venir) sera la tendance de la croissance des bénéfices dans les secteurs cycliques tels que les services financiers, l’industrie et les biens de consommation discrétionnaire. Une bonne performance dans ces secteurs serait un signe positif pour les actions en général, étant donné que les récentes lectures économiques ont montré que certains signes de faiblesse pourraient se former.

4. Les annonces d’entreprises à noter de la semaine

  • Sanofi envisage d’investir jusqu’à 1,6 milliard de dollars en Allemagne
  • Atos obtient un financement à court terme par le biais d’accords de syndication Par ailleurs, Onepoint passe sous le seuil des 10% du capital du groupe.
  • Saudi Aramco prend 10% de Horse, la coentreprise de moteurs de Renault et Geely
  • Safran lance son programme de rachat d’actions pour annulation pour un montant maximum de 250 millions d’euros.
  • BlackRock achète le groupe de données britannique Preqin pour 3,23 milliards de dollars, selon le Financial Times. Aussi, BlackRock lance un ETF sur les actions avec une couverture à 100 % en cas de baisse.
  • Morgan Stanley augmente son dividende trimestriel et réapprouve le rachat d’actions pour 20 milliards de dollars.
  • Carrefour finalise le rachat de Cora et Match en France et relève son objectif de synergies.
  • Sodexo confirme ses objectifs annuels après un T3 en ligne avec ses attentes.
  • L’autorité de la concurrence française prépare des poursuites contre Nvidia.
  • Nokia et Telefonica s’associent pour poursuivre le développement du marché des réseaux 5G en Espagne.
  • Les ventes de Ford stagnent au deuxième trimestre aux Etats-Unis.
  • Booking Holdings, Airbnb : l’Espagne va réprimer les locations de vacances pour faire face à la crise du logement.
  • La faiblesse de la demande européenne de pièces automobiles pèse sur les résultats du T2 de Continental.
  • Bpifrance envisage un investissement dans l’activité santé grand public de Sanofi.
  • Samsung prévoit une forte hausse de son bénéfice d’exploitation T2.
photo de profil
Ruben Brami
Auteur
Fondé par un ancien de Rothschild & Co à Paris, Twenty-Six Patrimoine propose une approche 360 de la gestion de ses patrimoine à ses clients. Moderne, ingénieux et hybride, entre un cabinet traditionnel et un family office, notre volonté est de...
Partagez cet article :

Écrire un commentaire

Articles similaires