Présidentielles : la fiscalité des ménages dans les programmes des candidats

Publié le 28.03.2022, par :

Il ne vous a pas échappé que dans moins d’un mois, auront lieu les élections présidentielles. Devant ce choix crucial sur lequel vous êtes déjà peut-être fixé, Aymeric Richard (Chartrons Patrimoine) vous propose un décryptage des mesures fiscales et patrimoniales portées par chacun des « principaux » candidats.

Sommaire
Développer mon patrimoine et réduire mes impôts Faire ma simulation

La Succession

Dans un premier temps, les enjeux de succession semblent être une préoccupation partagée par la plupart des candidats.

Les candidats de gauche, Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot souhaitent augmenter les droits de succession sur les gros patrimoines en prenant en compte l’ensemble des dons et héritages reçus tout au long de la vie, quel que soit le lien de parenté. Néanmoins, Yannick Jadot désire établir un barème progressif permettant de réduire la fiscalité sur les petites successions. Jean-Luc Mélenchon propose de mettre en place un héritage maximum de 12 millions d’euros.

À l’inverse, le candidat Emmanuel Macron souhaite passer l’abattement pour la succession des classes moyennes de 100 000 € à 150 000 €, sans toucher à la fiscalité pour les classes plus aisées.

Valérie Pécresse propose un abattement, tous les six ans, de 100 000 € sur les donations directes et indirectes, et un abattement de 200 000 € sur les droits de succession en direct et 100 000€ pour les transmissions indirectes. Elle souhaite également faire bénéficier la transmission d’exploitations agricoles d’exonérations fiscales.

Eric Zemmour propose cette même mesure, en ajoutant aux exploitations agricoles, les entreprises familiales. Concernant la transmission, Eric Zemmour souhaite passer l’abattement à 200 000 € pour les donations directes, tous les 10 ans et passer à 200 000 € par enfant, au décès des parents.

Marine Le Pen, quant à elle, envisage de baisser la fiscalité des transmissions de manière exponentielle, en fonction du nombre d’enfants. Elle propose par ailleurs de conserver l’abattement de 100 000 € en réduisant la durée à dix ans et la transmission de l’immobilier jusqu’à 300 000 €.

Les impôts et taxes

Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Eric Zemmour et Marine Le Pen ont tous les quatre la volonté de supprimer la redevance audiovisuelle.

Emmanuel Macron prévoit de continuer à réduire la taxe d’habitation, jusqu’à la supprimer complètement en 2023 pour la résidence principale.

Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot veulent tous deux supprimer la Flat Tax ; Mélenchon désire renforcer l’Exit Tax.

Au sujet de l’IFI, Valérie Pécresse souhaite exonérer à hauteur de 50% la résidence principale, tandis qu’Eric Zemmour la sortira complètement du calcul de l’IFI. Marine Le Pen souhaite transformer l'IFI en Impôt sur la Fortune Financière tout en conservant les mêmes seuils et taux. La résidence principale, les actifs agricoles et monuments historiques en seront exonérés ; en revanche, les œuvres d’art détenues depuis moins de 10 ans, seront taxées par cet IFF.
Jean-Luc Mélenchon veut rétablir et ajouter un volet climatique à l’ISF afin de taxer les gros pollueurs, et Yannick Jadot souhaite créer un Impôt Climatique sur la Fortune taxant les patrimoines supérieurs à 2 millions d’euros.

Développer mon patrimoine et réduire mes impôts Faire ma simulation

Les mesures d’avantages fiscaux

Yannick Jadot ne semble pas proposer de mesure de réductions fiscales, cependant il souhaite mettre fin au quotient familial. Jean-Luc Mélenchon non plus, à l’exception de la transformation des réductions d’impôts en crédits d’impôts (afin que tout le monde puisse en bénéficier), il désire également supprimer le quotient familial. Enfin, Jean-Luc Mélenchon propose d’abolir tous les avantages fiscaux liés au mécénat culturel, mais aussi sur l’épargne française investie à l’étranger, plus particulièrement les assurances vie.

Aussi, les nouvelles mesures conséquentes se situent plutôt du côté de la Droite.

Marine Le Pen promet d’appliquer la pleine part fiscale dès le 2ᵉ enfant ; elle conservera aussi une demi-part fiscale pour les veufs et veuves, de même qu’Eric Zemmour. Elle souhaite également exonérer d’impôt sur le revenu tous les français de moins de 30 ans, afin de conserver les jeunes actifs en France.

Eric Zemmour déconjugalisera l’allocation adultes handicapés, de même que Valérie Pécresse. Il propose un certain nombre de mesures en faveur du soutien du marché de l’immobilier et des entreprises françaises. Aussi, les intérêts emprunteurs d’un crédit finançant la résidence principale des primo-accédants sera déductible d’impôts, à hauteur de 50% sur cinq ans. La durée de détention permettant une exonération totale d’impôts et de prélèvements sociaux sur la plus-value passera de 30 à 15 ans. Pour les personnes éligibles à l’IFI, un crédit à hauteur de 50% de la somme sera accordé aux Français investissant dans les start-up et PME. Par ailleurs, un Livret Innovation sera créé, afin d’investir sans aucune fiscalité dans les entreprises innovantes. Enfin, la plus-value de cession de crypto-actifs sera exonérée d’impôts, à condition que 50% de la somme perçue soit réallouée dans les capitaux d’entreprises d’économie réelle.

Valérie Pécresse souhaite doubler le crédit d’impôt alloué pour les emplois de service à la personne et augmenter en parallèle le plafond du crédit d’impôt. Elle défiscalisera également les pensions alimentaires des mères seules. Enfin, pour soutenir les zones rurales, elle propose un crédit d’impôt de 50% pour les Français qui investissent dans les entreprises et les commerces de communes de moins de 20 000 habitants.

Toutes ces mesures ne sont bien sûre qu’une partie du programme de chaque candidat. Celui d’Emmanuel Macron n’ayant pas encore été détaillé, ses mesures énoncées ici sont relativement brèves. Quel que soit le résultat le 24 avril, nous vous tiendrons informé au cours des prochains mois des nouvelles réformes successorales et fiscales qui s’appliqueront, et chercherons la meilleure optimisation patrimoniale pour chacun de vous.

Publié le 28.03.2022, par :
J'aime
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts