Constituer mon épargne

Pourquoi ouvrir un nouveau contrat d'assurance vie ?

Publié le 07.12.2020, par :

Optimiser la fiscalité sur les retraits

En effectuant un retrait sur le contrat ayant le moins performé, l'assiette imposable sera alors plus faible.

Bénéficier d'un choix de support plus large

Certains contrats évoluent mal dans le temps, délaissés par certains assureurs au profit de nouveaux contrats. Il existe désormais des supports différenciants (produits structurés, fonds euros à dominante immobilière, fonds infrastructures, private equity, SCPI, OPCI, SCI, titres vifs, ETF).
Lire également :Coût de l'assurance vie 

Bénéficier d'une souscription et d'une gestion digitalisée

La plupart des nouveaux contrats, souscrits sur Internet ou pas, permettent une gestion digitalisée et donc la possibilité d'effectuer des versements, retraits ou arbitrage en ligne, simplifiant alors le traitement des opérations.

Distinguer des fonds communs des fonds propres

Pour les personnes mariées sous un régime communautaire, les sommes épargnées pendant le mariage sont réputées être des biens communs quand bien même le contrat d'assurance-vie est au nom d'un seul époux (à défaut de remploi de fonds propres). En cas de versements provenant de biens propres (donation, successions), il est conseillé d'ouvrir un nouveau contrat pour bien différencier la notion de propriété.

Diversifier les assureurs

L'ouverture d'un nouveau contrat sera l'occasion pour l'épargnant de sélectionner un nouvel assureur et de minimiser son risque en cas de faillite de celui-ci. A noter que le FGAP (Fonds de Garantie des Assurances de Personne) garantit l'encours des contrats à hauteur de 70 000 € par assuré et par établissement en cas de faillite d'un assureur.

Distinguer les versements effectués avant ou après 70 ans

L'abattement fiscal avant 70 ans est de 152 000 € par bénéficiaire (sur le capital) alors qu'il est de seulement 30 500 € tous bénéficiaires confondus après 70 ans (sur les versements uniquement). Or en cas de retrait après 70 ans, il est préférable que ceux-ci soient effectués sur les sommes versées sur l'assurance vie après 70 ans. Mais les assureurs gèrent mal cette problématique et les règles d'application sont très variables d'un assureur à l'autre.

Publié le 07.12.2020, par :
3
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...