Quelle formation pour être conseiller en gestion de patrimoine ?

Publié le 19.06.2020, par :
A B
Alain Broyon
Auteur
Poser une question

Gestionnaire de patrimoine, ça ne s’invente pas ! Cela demande d’abord d’acquérir des connaissances solides dans plusieurs domaines : droit, fiscalité, finance, assurance, immobilier, gestion... Et de se mettre à jour. De plus, l’exercice de la profession est très réglementé. Au carrefour de plusieurs activités encadrées par la loi, le conseiller en gestion de patrimoine (CGP) doit montrer patte blanche et justifier des bons diplômes pour pouvoir pratiquer. Alors, quel type de formation pour devenir CGP ? Quelle durée d’études ? Où, comment et pourquoi se former ? 

Sommaire
Conseiller fiscal et financier Trouver un conseiller

Pourquoi se former à la gestion de patrimoine ?

Les retraites ne sont plus garanties.L’épargne sécurisée rapporte moins que l’inflation. Lafiscalité évolue sans cesse.
Le CGP est là pour éclairer ses clients et les accompagner dans un environnement complexe et peu lisible. Il est souvent plus compétent et offre bien plus de possibilités de conseil que les interlocuteurs habituels de l’épargnant :banquiers, assureurs, agents immobiliers, etc.

La formation du conseiller en gestion de patrimoine est donc un enjeu fondamental.

Besoin d'un conseiller financier près de chez vous ?‍ On vous le trouve. Trouver un conseiller

Quels diplômes pour exercer comme conseiller en gestion de patrimoine ?

De nombreuses formations généralistes (droit, économie, gestion…) ou spécialisées ouvrent la voie au métier de CGP. Généralement, un niveau d’étude équivalent à Bac +5 est  requis. En effet, seul un diplôme de type master permet d’accéder à la profession. La spécialisation CGP intervient généralement après la licence (Bac +3). 

En formation initiale, un master de gestion de patrimoine se déroule sur deux années, M1 et M2, en alternance ou avec des stages obligatoires et la remise d’un mémoire de fin d’étude. 
Un bon diplôme permet au futurCIFCGP ouCGPI d’obtenir toutes les accréditations professionnelles nécessaires à son activité : courtage, transaction immobilière, conseil juridique...

Où se former pour devenir CGP ?

Près d’une centaine de formations, ouvrant la voie au métier deconseiller en gestion de patrimoine, sont proposées en France. Ce peut-être : 

  • En écoles de commerce,
  • A l’université, notamment au sein de certains IAE (Institut d'Administration des Entreprises),
  • Dans certaines écoles professionnelles spécialisées (banque, assurance, notariat).

Les formations les plus réputées se trouvent àParis,Bordeaux,Clermont-Ferrand,Lyon,Aix-Marseille,Caen etToulouse. Il s’agit pour la plupart de formations initiales, assurées en présentiel.

Quels autres types de formation pour les conseillers patrimoniaux ?

La formation en alternance 

Dans le cadre de la formation initiale, il est possible d’alterner entre les cours à l’université ou à l’école et l’entreprise (banques, cabinets de conseil engestion patrimoniale, assureurs...).

La formation à distance pour les CGP

L’elearning se démocratise. Il existe désormais pas mal de formations à la gestion de patrimoine en ligne. Mais attention ! Une formation à distance ne peut égaler les formations en présentiel proposées par les meilleures écoles et universités. 

La formation continue du conseiller en gestion de patrimoine

On en parle peu. Pourtant elle est IN-DIS-PEN-SABLE.
La fiscalité, la réglementation concernant l'investissement, l’épargne, le patrimoine évoluent sans cesse.
Un CGP qui ne met pas régulièrement à jour ses connaissances conseillera mal son client et pourra perdre ses accréditations.

Généralement, un niveau d’étude équivalent à Bac +5 est  requis. En effet, seul un diplôme de type master permet d’accéder à la profession. La spécialisation CGP intervient généralement après la licence (Bac +3).Voir ici les détails.

En écoles de commerce, à l’université (notamment au sein de certains IAE) et dans certaines écoles professionnelles spécialisées (banque, assurance, notariat). Voir ici les détails.

La formation en alternance et la formation à distance font également partie des possibilités, sans oublier l'indispensable formation continue.

Publié le 19.06.2020, par :
A B
Alain Broyon
Auteur
Poser une question
1
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...