À quoi sert un Conseiller Financier ? 

Publié le 01.05.2020, par :
N D
Nicolas Delorme
Auteur

Des questions sur l’épargne ou la finance, on s’en pose régulièrement. Mais on ne sait pas toujours vers qui aller pour creuser un peu. Savez-vous qu’un conseiller financier peut vous aider à optimiser votre patrimoine et définir votre stratégie financière ? Ces chiffres vont peut-être vous surprendre : ”1,5 fois plus après 5 ans et 2,7 fois plus après 15 ans” : c’est la progression des actifs d’épargnants qui ont utilisé les services d'un conseiller financier. Pour en arriver là, comment fait-il ? De la méthode, du pas-à-pas, de l’écoute et une connaissance approfondie des solutions à proposer… On vous explique tout.

Étape 1 — analyser votre situation patrimoniale

Désolé de vous le dire comme ça, mais il faut commencer par là. Que vous soyez à l’aise ou pas avec les termes d’actif immobilier, de passif, de rendement, vous ne pouvez pas faire l’économie d’une mise à plat de votre situation patrimoniale pour avancer dans la bonne direction.
Vous avez déjà regardé ce qui se faisait en ligne ?
La démarche a le mérite de vous obliger à réfléchir sur vos objectifs, et à préciser vos priorités. Mais elle ne vous donnera pas une stratégie personnalisée.
Êtes-vous vraiment prêt à décider de la préparation de votre retraite comme si c’était votre prochain voyage ?
 
En poussant la porte d’un conseiller financier, vous allez trouver du sur-mesure. Votre conseiller financier commence par un état des lieux : le fameux bilan patrimonial
Cette première étape n’est pas la plus fun sauf si vous êtes déjà fan de Marie Kondo et que vos archives sont super organisées. Sinon, c’est le moment de vous accrocher un peu, mais vous n’êtes pas tout seul.
Vous voilà parti avec votre conseiller financier pour faire l’inventaire de :

  • ce que vous possédez (comptes, portefeuille boursier, assurance vie, etc.) ;
  • vos dettes ;
  • vos revenus et vos charges.

Étape 2 — définir une stratégie pour sécuriser ou développer votre patrimoine

Ce bilan a l’immense vertu de chiffrer la répartition entre immobilier d’habitation, immobilier locatif, placements à long terme sans risque (PEL, assurance vie), actions et liquidités. C’est à partir de là que votre conseiller financier va pointer du doigt ce qu’il faut changer. Comme tout bon pédagogue, il vous montrera aussi ce que vous avez fait de bien.
Par exemple, si les placements à court terme à faible rendement se taillent la part du lion chez vous, vous n’avez pas perdu votre temps, et les étapes qui suivent vont vraiment vous plaire. 

Étape 3 — vous proposer des solutions pour atteindre vos objectifs patrimoniaux

Inutile de vous proposer une formule 1, si votre objectif est le Paris Dakar. Quelle que soit son expertise technique des produits de gestion du patrimoine, le conseiller financier va les adapter à vos attentes et à votre profil. 
Vous pouvez aussi compter sur lui pour vous faire part de ses réserves si votre objectif n’est pas réaliste.
Une fois ces éléments évoqués, vous pouvez revenir sur votre objectif initial, celui qui vous a fait pousser sa porte. Selon votre situation, vos cibles prioritaires pourront porter sur un ou plusieurs points comme, par exemple :
 

  • vous créer ou développer un patrimoine financier ou immobilier ;
  • prévoir les études de vos enfants (qu’ils soient brillants, hauts potentiels ou Tanguy vous vous louerez le moment venu d’y avoir pensé) ;
  • optimiser vos impôts (impôt sur le revenu, IFI, impôts locaux) ;
  • anticiper une expatriation ;
  • mettre en place une assurance vie ;
  • améliorer votre retraite ;
  • préparer une donation ou une succession…

Vous voyez, on avance pas mal finalement !

Étape 4 — mettre en place ces solutions

Là, vous y êtes, vous faites maintenant partie des personnes qui prennent leur vie en main et savent comment y arriver.
Votre conseiller financier vous explique comment les stratégies de placement retenues sont en phase avec votre façon de vivre, vos objectifs financiers à court et long terme et votre tolérance au risque. Vous n’avez plus qu’à signer.

Étape 5 — suivre votre compte 

C’est là que votre conseiller financier est un peu comme un médecin de famille. Il s’assure que les différentes décisions financières que vous avez mises en place ensemble restent optimales au fil du temps.
Enfants qui deviennent étudiants, divorce, changement d’activité professionnelle, ou héritage réclament quelquefois de changer de cap. Votre conseiller financier est là pour vous aider à recalculer l’itinéraire.
 
Être un veilleur pour votre patrimoine 
Dans un environnement très fluctuant, vous vous devez d’être à l’écoute. Les évolutions réglementaires fiscales et juridiques sont nombreuses et complexes à interpréter.
Pouvoir compter sur votre conseiller financier pour évaluer leurs incidences sur votre patrimoine est confortable, voire rassurant. (Même si ce n’est pas Jon Snow).
La relation de confiance et la réactivité de votre conseiller financier pourront là aussi faire la différence.
 
Alors convaincu ? Prêt à rencontrer votre Yoda du patrimoine ? Si vous hésitez encore, ces 2 articles peuvent aussi vous aider :

 
Et n’oubliez pas, les bons conseils ne sont pas réservés qu’aux autres.

 FAQ

Quel est le rôle d’un conseiller financier ?

Vous avez un coach sportif pour garder la forme et vous sentir bien. Dans la même logique, un conseiller financier sera là pour : 

  • vous montrer comment vous pouvez faire évoluer votre épargne ;
  • vous aider à vous fixer des objectifs financiers ; 
  • vous guider vers le meilleur arbitrage entre des solutions sur-mesure ;
  • mettre en place un suivi pour savoir réagir.

Pourquoi travailler avec un conseiller financier ?

Parce qu’il a à la fois la longue vue et la loupe

Le conseiller financier a une vision transversale des questions liées au patrimoine, il les aborde non seulement sous l’angle financier, mais aussi juridique et fiscal.

Parce que vous allez gagner du temps et de l’argent

  • le conseiller financier négocie pour vous avec ses partenaires les conditions les plus avantageuses et vous fait gagner du temps ;
  • il vous donne un avis rationnel et vous évite la tentation de tout miser sur le même cheval après un succès ou de vous décourager en période creuse à la Bourse.

Que puis-je demander à mon conseiller financier ?

En fait, comme il peut vous apporter des réponses aussi bien patrimoniales, fiscales que juridiques, son champ d’intervention est vaste. 

Des conseils financiers sur la Bourse

En tenant compte de vos objectifs et de votre relation au risque, il sera là pour : 

  • guider vos premiers pas dans le rééquilibrage la structure de votre actifs financiers ;
  • vous montrer comment profiter du potentiel des énergies renouvelables ; 
  • vous décrypter les conditions d’accès au marché des cryptomonnaies… 

Des conseils immobiliers 

Vous voulez investir dans l’immobilier locatif avec peu d’apports ? Un conseiller immobilier indépendant pourra vous expliquer comment négocier un différé de prêt pour commencer à rembourser votre prêt une fois les travaux finis et votre bien loué. Le taux de l’assurance emprunteur de votre crédit immobilier peut aussi être négocié, comme les frais de dossier bancaire.

Vous habitez dans une grande ville et vous êtes locataire ? 
Vous rêvez d’installer votre petite famille dans vos propres murs, mais les prix au m² sont perturbants. Il vous montrera qu’il est pertinent de continuer à louer une surface confortable pour votre famille et investir dans un bien plus abordable pour le louer. Les conseillers en investissement immobilier donnent un avis rationnel dans un domaine où la part émotionnelle est très présente (particulièrement pour l’acquisition de la résidence principale).  

Des conseils liés à l’évolution de votre situation personnelle

En tant que conseiller financier et crédits, il peut aussi vous aider à reprendre votre budget en main. Optimiser vos postes budgétaires y compris vos assurances, vous montrer votre capacité d’épargne et comment la développer dans le temps, font partie des aides qu’il peut apporter.
Vous pouvez aussi le solliciter en tant que conseiller financier automobile lors de l’achat de votre voiture. L’arbitrage entre un financement par LOA ou un achat comptant va jouer sur votre capacité d’emprunt et sur l’évolution future de votre patrimoine. Qui aurait pu l’évoquer avec vous ? Votre banquier peut-être ? 
Il sera aussi là pour vous expliquer comment vous protéger au mieux des conséquences de votre divorce ou quoi faire d’un héritage.

Publié le 01.05.2020, par :
N D
Nicolas Delorme
Auteur
Partager ce conseil

Vous avez besoin d’un renseignement ? une demande spécifique ?
Des experts peuvent vous répondre gratuitement

J'ai une question