Investir pour moi

Guide de la défiscalisation

Publié le 05.06.2020, par :
A B
Alain Broyon
Auteur

Qu’est-ce que la défiscalisation ? Ce gros mot que tout le monde connaît sonne aux oreilles comme une douce mélodie. Eh oui, qui ne souhaite pas payer moins d’impôts ? Et pourtant, je suis sûr que vous ne savez pas tout à son propos. Suivez le guide !

La défiscalisation : comment ça marche ?

La défiscalisation, ce sont toutes ces petites manipulations parfaitement légales qui permettent de diminuer son imposition, par la déduction ou la réduction. Sauriez-vous me dire quelle est la différence ? L’une arrive avant l’autre, tout simplement. La déduction enlève des frais à votre base imposable, puis vient le calcul de l’impôt, et enfin, la réduction se charge d’enlever le surplus.

Comment faire pour défiscaliser en 2020 ?

Vous avez l’embarras du choix pour réduire vos impôts, en particulier grâce à des produits d’épargne, des placements défiscalisants et surtout des investissements immobiliers.
Alors quelle défiscalisation choisir ? Etudiez-bien votre situation : possédez-vous des produits ou des placements financiers ? Des investissements locatifs neufs, anciens, meublés ? Suivant la réponse à ces questions, trouvez le dispositif fiscal qui vous convient et n’hésitez pas à faire appel à un conseiller en défiscalisation.
Je vais vous dresser une liste non exhaustive de solutions de défiscalisation et il y en a beaucoup, alors ne perdez pas le fil !

Défiscalisation sur les produits d'épargne

L'assurance-vie

L’assurance-vie offre des avantages fiscaux non négligeables. Non seulement les gains ne sont pas imposables pendant la durée de vie du contrat, mais en plus vous pouvez bénéficier de taux intéressants et d’abattements fiscaux selon l’âge de votre contrat et les dates de vos versements.

Le PER (plan d’épargne retraite)

Comme son nom l’indique, il vous permet de constituer une épargne défiscalisée pour votre retraite tout en diminuant vos impôts. En effet, le PER se décline en plusieurs plans et chacun d’entre eux a sa propre fiscalité, mais tous permettent l’exonération, la déduction ou la réduction. Allez vite voir !

Le contrat Madelin

Il est peut-être vieillot, mais le contrat Madelin reste un produit de défiscalisation intéressant. Les cotisations sont déductibles des impôts sur les bénéfices de votre activité non salariée.

Le PEE (plan d’épargne entreprise)

Ce système d’épargne salariale proposé par votre entreprise est une opportunité fiscale à saisir. L’abondement et l’intéressement sont exonérés d’impôts sur le revenu, tout comme les gains engendrés à la fin.

Le Perco (Plan d’épargne retraite collectif)

Il est en déclin, mais ce n’est pas encore la fin. Également proposé par votre entreprise, le Perco bénéficie des mêmes avantages fiscaux que le PEE, jusqu’à un certain plafond.

Défiscalisation immobilière

La loi Pinel

Grâce au dispositif Pinel, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 12%, 18% ou 21% du prix d’investissement, si vous achetez un bien immobilier neuf et que vous le louez comme résidence principale non meublée pendant 6, 9 ou 12 ans.

La loi Denormandie

Dérivé de la loi Pinel, l’amendement Denormandie étend cette réduction aux logements anciens situés dans de nombreuses communes de France. Les taux de réduction sont les mêmes que pour la loi Pinel.

Le statut Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP)

Vous avez fait l’achat d’un appartement meublé que vous avez mis en location, mais les gains engendrés ne constituent pas votre première source de revenus ? Alors vous pouvez bénéficier du statut de LMNP et réduire votre impôt.

La loi Censi-Bouvard

Dans le prolongement du statut LMNP, si vous possédez un bien immobilier neuf et meublé, la loi Censi-Bouvard vous permet de diminuer votre impôt de 11% de la somme investie et de récupérer la TVA sur l’investissement.

La loi Malraux

Si vous restaurez entièrement un immeuble ancien que vous avez mis en location, la loi Malraux vous offre une forte réduction d’impôts qui ne compte pas dans le plafonnement des niches fiscales.

La loi monuments historiques

Investissez dans un immeuble classé Monument Historique et conservez-le pendant au moins 15 ans. L’ensemble des travaux de restauration sera alors déductible des impôts fonciers.

La loi Girardin

Elle permet de réduire ses impôts en investissant dans un bien immobilier neuf dans les DOM-TOM, occupé en tant que résidence principale pendant au moins 5 ans, par le propriétaire ou un locataire. Vous pouvez alors bénéficier d’une réduction de 18 à 48% du prix d’investissement, jusqu’à un certain plafond.

Placements défiscalisant

Investissement en PME

Ça ne vous était peut-être jamais venu à l’idée, mais investir dans des PME permet de réduire vos impôts de 18% de la somme investie, plafonnée à 9000€ par personne dans le foyer fiscal. Attention cependant à choisir des PME qui correspondent à certains critères.

Investissements solidaires

Certains produits, comme les livrets bancaires, les plans d’épargne ou les assurances, peuvent se décliner de manière solidaire. Mais si vous cherchez quelque chose de différent, il existe ce qu’on appelle des ESUS (Entreprises Solidaires d’Utilité Sociale) dans lesquelles vous pouvez investir directement. Sachez également que vos dons à des associations sont déductibles des impôts.

FCPI

Les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) vous permettent d’investir dans des entreprises innovantes tandis que les fonds d’investissement de proximité (FIP) concernent les PME situées dans 3 régions limitrophes. L’argent que vous y investissez, bloqué pendant 8 ans environ, vous offrira une réduction d’impôt de 18%.

SOFICA

Les sociétés pour le financement de l'industrie cinématographique et audiovisuelle sont des sociétés d’investissement qui financent les productions de films français en collectant des fonds privés. Si vous faites partie des investisseurs, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt de 48 %.

Groupements fonciers forestiers (GFF) et groupements fonciers viticoles (GFV)

En plaçant votre argent dans un groupement foncier forestier ou un groupement foncier viticole, vous bénéficiez d’une réduction de 18% sur votre impôt sur le revenu. Mon petit doigt m’a dit qu’en 2020, ce taux pourrait passer à 25%.

Précautions à prendre

1)     Prenez votre temps
La plus grosse erreur en fiscalité, c’est de se précipiter. Vous risqueriez alors de faire confiance à n’importe qui ou d’investir dans n’importe quoi. Ce serait bête de finir en prison à cause d’une erreur d’inattention.

2)      Renseignez-vous
Lisez bien les documentations. Soyez attentif à tous les petits pièges, y compris les frais et les plafonds.

3)      Ne faites pas ça tout seul
Sauf si vous êtes expert en fiscalité, je vous recommande de ne surtout pas jouer les magiciens avec vos impôts, vous risqueriez de vous attirer des ennuis. Pour éviter de tomber entre les mains des arnaqueurs, optez pour un conseiller financier qui prendra le temps de vous connaître.

4)      Soyez prudent !
Comme dit le proverbe, un homme averti en vaut deux. Vous pouvez suivre les recommandations sur le site de l’Autorité des Marchés Financiers (https://www.amf-france.org/fr).

Questions-réponses

Pourquoi défiscaliser ?
Quelle question ! Pour payer moins d’impôts, pardi ! Le plafond des niches fiscales est de 10 000€ par foyer fiscal, alors imaginez un peu tout ce que vous pourriez faire avec cette économie. D’autant que certains placements soumis à déduction ne sont pas compris dans ce montant, alors profitez-en !

Comment défiscaliser rapidement ?
Si vous êtes pressé et que vous n’avez encore rien à portée de main, ne comptez pas sur l’immobilier pour la défiscalisation car il est bien sûr trop tard. Je vous recommande alors de vous tourner vers les placements défiscalisants, en particulier les investissements solidaires qui peuvent être immédiats.

Quand commence la défiscalisation Pinel ?
La réduction fiscale de la loi Pinel débute dès que vos travaux sont terminés, à la date d’achèvement des travaux (DAT).

Comment défiscaliser sa résidence principale ?
Vous ne pouvez pas défiscaliser votre achat mais vous pouvez réduire vos impôts grâce à des travaux énergétiques (Eco-PTZ, MaPrimRénov’…), aux salaires versés à vos employés (femme de ménage, jardinier, nourrice…), à la plus-value en cas de revente…

Peut-on cumuler plusieurs lois de défiscalisations immobilières ?
Théoriquement, vous pouvez appliquer autant de lois que vous voulez, du moment qu’elles sont compatibles. Si vous réfléchissez bien à ce que vous venez de lire, vous ne pourrez pas cumuler les lois Pinel, Malraux et LMNP sur un même bien puisque celui-ci ne peut tout simplement pas correspondre à tous les critères. Par contre, vous pouvez les cumuler sur des biens différents. Faites attention à optimiser tous ces dispositifs fiscaux immobiliers car n’oubliez pas qu’il y a un plafond de niches fiscales à ne pas dépasser.

Si avec tout ça, vous n’avez pas trouvé votre bonheur, je ne sais pas ce qu’il vous faut. Que vous soyez propriétaire, investisseur ou solidaire, il y a forcément une forme de défiscalisation qui est faite pour vous. Pour le savoir, interrogez donc votre conseiller financier !

Publié le 05.06.2020, par :
A B
Alain Broyon
Auteur
Partager ce conseil

Vous avez besoin d’un renseignement ? une demande spécifique ?
Des experts peuvent vous répondre gratuitement

J'ai une question