Investir pour une retraite dorée

Pourquoi l'assurance vie est un placement d'avenir pour sa retraite ?

Publié le 25.05.2020, par :

L'assurance vie : un outil patrimonial à la retraite

Selon la tendance actuelle, l’état financier des caisses de retraite fait craindre dans le futur une situation où il y aurait un salarié qui cotiserait pour deux retraités. Scénario apocalyptique mis en avant par l' ex Ministre de la santé Agnès Buzyn, ou elle évoquait un ratio inquiétant de 0,5.

Aujourd'hui, ce ratio entre salariés et retraités est de 1,7. Ce qui signifie que pour une personne à la retraite, il y a 1,7 personne qui cotise par son travail.

Alors, la seule question qu’on doit se poser ce n'est pas de savoir si on disposera pleinement ou pas de sa pension au moment de son départ mais plutôt quelle solution mettre en place pour parer à toute forme d’éventualité. Et le minimum à mettre en place pour préparer sa retraite rapidement et simplement c’est l’assurance vie.

Alors pourquoi mettre en place une assurance vie pour sa retraite ?

1) pour des raisons fiscales

2) pour une autonomie de gestion

Explications

Les avantages fiscaux à la retraite:

L’avantage d’un contrat d’assurance vie passé les 8 ans est qu'on dispose d’une véritable ‘’carotte fiscale ‘’.

En effet pour un contrat de plus de 8 ans, les rachats annuels sont exonérés d'impôts jusqu'à 9 200 euros (pour un couple) et 4 600 euros pour un célibataire. Au-delà, ils sont soit imposés au barème progressif de l'impôt sur le revenu, soit à un taux forfaitaire de 7,5 % pour les rachats inférieurs à 150 000 € et 12,8 % au-delà.

Le rachat est aussi exonéré d’impôt en cas de licenciement, de mise à la retraite anticipée ou d’invalidité. Les intérêts et le montant de l’épargne constituée quelque soit la durée de détention en sont exempts.

Cette règle vaut aussi bien pour le souscripteur que pour son conjoint.

La loi Pacte, du 11 avril 2019 permet une exonération fiscale supplémentaire pour le rachat d’un contrat d’assurance vie dans le cas où il viendrait alimenter un plan d’épargne retraite PER.

Cependant, le rachat doit être effectué au moins 5 ans avant le départ en retraite.

L’exonération passe à 9 200 € pour un célibataire et à 18 400 € pour un couple.

Attention toutefois, cette opportunité reste limitée dans le temps. En effet ceci est réalisable jusqu’au 1er janvier 2023 : date limite.

L'assurance vie: son utilisation multi-fonction.

  • La Souplesse du contrat d’assurance vie
  • Aucune obligation de sortie en rente n’est imposée au souscripteur

Une première solution simple:

Une sortie en capital en ‘’one shot’’ permet de récupérer l'actif en une seule fois pour n’importe quelle raison.

La deuxième solution consiste en une sortie programmée en capital avec des rachats réguliers constitués de montants modulables, tout en continuant à faire fructifier le solde restant sur le contrat.

‘’Double shot’’ car on crée une sortie en capital à faible impact fiscal grâce aux abattements, et en cas décès les sommes restantes sont exonérés de droit de succession pour le partenaire survivant.

Le contrat d’assurance vie est un excellent produit de transmission de capital pour les couples retraités nouvellement mariés et plus particulièrement pour les concubins car dans ce cas d’espèce le conjoint ne bénéfice pas de pension de réversion.

Tous ces éléments ne sont pas accessibles sur le dispositif de la rente viagère qui reste assez fiscalisé et faiblement transmissible. Solution intéressante surtout si le gouvernement actuel décide de modifier ou de compliquer les conditions d’obtention de la pension de réversion du défunt.

Les bons conseils ne sont pas réservés qu'aux autres. Prenez les décisions importantes avec l'aide d'un conseiller en gestion de patrimoine.

Publié le 25.05.2020, par :
Partager ce conseil

Vous avez besoin d’un renseignement ? une demande spécifique ?
Des experts peuvent vous répondre gratuitement

J'ai une question