Investir pour moi

Préparer sa retraite à 30 ans : meilleurs moyens

Publié le 19.05.2020, par :
A B
Alain Broyon
Auteur

Commencez à épargner pour un futur zen

Pourquoi préparer sa retraite dès 30 ans? Les loisirs et les vacances sont vos priorités pour l’instant ? C’est parfait. Mais après avoir lu cet article, je pense que vous changerez un peu votre point de vue.
Pourquoi ? Parce que ça vous servira à épargner à votre rythme. Plus vous vous y prenez tôt et plus vous aurez un résultat de qualité. Eh oui, on le sait, à 30 ans on a d'autres choses à penser. Mais nous allons vous montrer l'importance d'épargner dès votre plus jeune âge.

Dès que vous commencez votre premier job, je vous conseille fortement de placer de l'argent de côté. Il faut faire face à de nombreux événements dans la vie et les imprévus ne manquent jamais. Votre voiture tombe en panne, votre électroménager aussi ? Vous devez payer un supplément sur votre facture d’énergie à cause d’un hiver rigoureux ? Généralement tous les imprévus tombent en même temps (la fameuse loi de Murphy !) et c'est bien embêtant si votre pécule de précaution est insuffisant.

Quels placements privilégier à 30 ans? En fait, il n'y a pas de réponse toute faite. Ca dépend tout particulièrement de vos attentes et de vos revenus. Mais on peut vous en citer quelques-uns, intéressants pour votre épargne dès 30 ans :

  • le livret A : son plafond est à 22 950 €. Vous avez plus d'argent à placer ? C'est tout à votre honneur. Vous pouvez combiner le livret A avec d'autres produits bancaires
  • le LDDS (livret développement durable et solidaire). Son plafond est à 12 000 €
  • le Livret d'épargne populaire (LEP) avec un plafond à 7 700 €. Il est seulement accessible aux revenus modestes.

Je précise ici que c'est l'Etat qui réglemente ces comptes. Ca explique pourquoi ils sont très peu rémunérés. Le LEP rapporte par exemple 1 %, tandis que les LDDS et Livret A que 0,50 %. C'est très peu, mais ça peut faire une petite différence tout de même. En janvier de chaque année, vous percevez sur votre compte les intérêts.

L'immobilier pour préparer votre retraite à 30 ans : devenir propriétaire pour s'enrichir

Comment préparer sa retraite à 30 ans ? Ce n'est pas lorsque vous allez approcher de l'âge de la retraite que vous penserez à l'achat de votre résidence principale, on vous l'assure. A 30 ans, on est jeune et dynamique et on a la vie devant soi. Autant en profiter au maximum. Marre d'être locataire ? C'est peut-être le moment d'acheter votre résidence principale. Pour un retraité, être propriétaire c'est un vrai avantage! Vous pourrez le mettre en location et en retirer des ressources plus ou moins élevées chaque mois.

Comment préparer le financement de cet achat conséquent ? C'est mieux d'avoir un PEL, ou plan d'épargne logement. Je pense que vous en avez déjà entendu parler, non?. Grâce à lui, vous pouvez épargner entre 4 et 10 ans et ça vous rapporte 1 % si vous l'ouvrez aujourd'hui. Vous êtes obligés d'y verser 540 € chaque année au minimum, mais vous pouvez bien sûr verser plus d'argent dessus. En versant cet argent minimal chaque année, cela équivaut à 16 200 € en 30 ans, sans compter les intérêts ! Si vous retirez votre argent du PEL avant ses 4 ans d'anniversaire, il se transforme en CEL, ou compte épargne logement (avec un fonctionnement semblable au livret A). On vous conseille de laisser votre argent faire des petits pendant le délai minimum.

Ça sert à quoi concrètement le PEL? En fait il vous permet de financer votre achat immobilier grâce à l'obtention d'un prêt réglementé. Si vous voulez acheter votre logement dans plusieurs années, vous aurez toujours droit à ce taux d'emprunt avantageux, même si les taux classiques ont augmenté. C'est chouette non ? En plus ça vous permet d'avoir de l'argent de côté pour montrer à la banque prêteuse que vous savez économiser. Les banques demandent généralement un apport personnel égal à 10 % du montant de l'achat immobilier. Autant le savoir pour anticiper dès maintenant.

Les produits spécifiques pour la retraite : un vrai atout financier dans votre poche

Est-ce intéressant de choisir des produits dédiés à la retraite lorsque vous avez 30 ans ? La réponse est oui, sans hésitation. Il vous faut choisir des contrats souples, ce qui veut dire que vous pourrez réduire l'effort d'épargne ou l'augmenter comme vous le voulez.

  • assurance-vie : jamais trop tôt. Certains parents ouvrent une assurance-vie à leurs enfants, c'est pour dire l'intérêt de ce placement quand il est ouvert tôt. Vous vous constituez un capital progressivement en isolant un morceau de votre épargne en prévision de la retraite. On vous encourage à créer un réflexe d'épargne. De petites gouttes d'eau sur une longue période créent des grandes rivières. Pensez-y. Vous avez touché votre 13e mois ? Quoi, vous n’en avez pas ? N’attendez plus pour le demander à votre employeur ! Pourquoi ne pas le placer sur votre assurance-vie ? Certes, placer son 13e mois est moins alléchant qu’une soirée entre amis, mais vous pourrez compter dessus à long terme. Vous verrez, vous serez contents dans quelques années
  • PEA, plan d'épargne en actions. Cette solution permet d'investir sur les marchés boursiers. Votre capital n'est jamais garanti, alors attention ! Ne placez pas tout votre argent sur ce placement, parce que les risques sont importants. Mais les rendements peuvent être colossaux, surtout sur autant d'années
  • PER, ou plan d'épargne retraite. C'est intéressant si vous êtes salarié. Une partie des sommes versées sur ce PER est issue de votre employeur. C'est de l'argent que vous n'avez pas à verser vous-même. C'est tout bénef en somme. Renseignez-vous auprès de l'entreprise qui vous embauche. Pour en savoir plus: PERIN et PERCOL.

Dans tous les cas, la diversification sera toujours une bonne idée et on vous encourage à choisir cette voie.

Publié le 19.05.2020, par :
A B
Alain Broyon
Auteur
Partager ce conseil

Vous avez besoin d’un renseignement ? une demande spécifique ?
Des experts peuvent vous répondre gratuitement

J'ai une question