Comment changer d'assurance de prêt ?

Publié le 06.04.2021, par :
Sommaire
Besoin d'un conseiller financier près de chez vous ?‍ On vous le trouve. Trouver un conseiller

Etat des lieux du marché de l'assurance emprunteur

Le choix du contrat d'assurance emprunteur au moment de l'obtention d'un crédit est libre. Pourtant, les banques concentrent encore plus de 88% de parts de marché. Cela s'explique principalement par 2 raisons :

  1. une pratique culturelle : historiquement, le banquier a toujours lié la fourniture de crédit et l'assurance de prêt. Par méconnaissance, l'emprunteur accepte la proposition d'assurance de la banque sans même se poser la question de l'alternative.
  2. une condition commerciale : la marge générée par l'assurance de prêt est nettement supérieure à la marge générée sur les intérêts. La banque est donc peu emballée à l'idée de voir son client s'assurer par ailleurs. C'est parfois (souvent) une condition imposée par la banque pour accepter un crédit.

Quel avantage à changer d'assurance de prêt ?

En comparant les propositions de financement, l'emprunteur constate souvent que le coût d'assurance diffère fortement d'une banque à l'autre et bien plus que le coût des intérêts. Le coût de l'assurance peut varier de 1 à 4 selon les propositions et il devient de moins en moins rare que le poids de l'assurance emprunteur soit plus important que le poids des intérêts.

Les contrats d'assurance des banques fonctionnent sur un principe de mutualisation. Les "bons" profils ont sensiblement le même coût qu'un moins "bon" profil.

Les contrats de la concurrence ont un tarif plus personnalisé et vont varier en fonction de l'âge mais aussi de votre profession, si vous êtes fumeur, si vous faites des déplacements ou avez une activité manuelle.

En fonction de votre profil, vous aurez intérêt ou pas à opter pour un contrat externe.

Conseiller fiscal et financier Trouver un conseiller

Quand puis je changer d'assurance de prêt ?

La loi Lagarde permet aux emprunteurs de choisir un contrat d'assurance externe au moment de la souscription d'un prêt immobilier, sous réserve que les garanties soient au moins équivalentes. La banque n'a pas le droit de refuser ni de modifier ses conditions financières.

La loi Hamon permet de changer de contrat d'assurance emprunteur à tout moment dans les 12 mois qui suivent la signature de l'offre de prêt, sous réserve que les garanties soient au moins équivalentes. La banque n'a pas le droit de refuser ni de modifier ses conditions financières.

La loi Bourquin permet de changer de contrat d'assurance emprunteur chaque année à date d'anniversaire du contrat, sous réserve que les garanties soient au moins équivalentes. La banque n'a pas le droit de refuser ni de modifier ses conditions financières.

Contrairement aux idées que souhaitent véhiculer les banquiers, les garanties des contrats externes ne sont pas plus faibles, bien au contraire. L'acceptation via l'équivalence de garanties est là pour le confirmer.

Publié le 06.04.2021, par :
J'aime
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...