Protéger ma famille

Emprunt immobilier : pour quel prêt opter ?

Publié le 18.02.2021, par :
A B
Alain Broyon
Auteur

Vous souhaitez réaliser un emprunt bancaire pour financer votre projet immobilier ? Plusieurs options s’offrent à vous : prêts amortissables, prêts in fine, PTZ, prêts aidés...

Sommaire
Investir en toute confiance Trouver un conseiller

Qu'est-ce que le prêt amortissable ?

Il s'agit du prêt pour lequel optent généralement les emprunteurs. La procédure est simple : vous empruntez un certain montant que vous remboursez chaque mois, jusqu'à une durée déterminée.
Grande particularité de ce prêt : les mensualités ne changent pas, mais les intérêts diminuent au fil du temps. De son côté, le montant du capital remboursé chaque mois proprement dit augmente.
Vous vous sentez perdu ? Pas de panique ! Un expert du courtage immobilier comme Pretto peut vous fournir un tableau de crédit qui récapitule toutes vos mensualités.
En outre, sachez que le prêt amortissable se décline en plusieurs versions. Partons à leur découverte...

Prêt progressif

Si vous choisissez le prêt progressif, les échéances vont augmenter au fur et à mesure des années.
De ce fait, il vous permet de :

  • Clôturer rapidement votre remboursement.
  • Emprunter un montant plus important.
  • Verser moins d'intérêts.

Ce prêt prend en compte vos revenus et nécessite la validation de la banque.

Prêt hypothécaire

L'opération consiste ici à mettre un bien en hypothèque pour emprunter un montant correspondant à sa valeur.
Ainsi, si vous ne procédez pas au remboursement, votre propriété peut être saisie et mise en vente. C'est donc un bon élément de réassurance pour l'établissement prêteur.
Cette option convient davantage aux personnes avec un capital immobilier conséquent, et qui veulent d'ores et déjà entamer un tout nouveau projet.

Rachat de soulte

Ici, le bien en question a plusieurs propriétaires. Le rachat de soulte consiste alors à racheter la part des autres indivisaires, qui perdront par la suite tout droit sur le bien. Cette pratique est souvent utilisée dans le cadre d'une succession ou d'un divorce.

Les différents prêts in fine

Dans ce cas-ci, vous ne devez verser que les intérêts mensuellement. C'est uniquement à la fin du prêt (le dernier mois) que vous remboursez le montant total de l'emprunt. Il faut donc s'y préparer en amont.

Le prêt relais

Ce prêt est destiné aux propriétaires d'un bien immobilier. En effet, si vous n'êtes plus satisfait de votre propriété actuelle, vous avez la possibilité de contracter un prêt jusqu'à ce que vous puissiez la vendre. Attention toutefois ! Notez que vous n'aurez qu'un délai de 24 mois pour finaliser la vente.

Le prêt in fine

Cette fois-ci, ce prêt s'adresse aux investisseurs locatifs et aux personnes qui souhaitent se constituer un patrimoine. Ici, vous payez d'abord les intérêts chaque mois et vous versez la totalité du capital emprunté lors du dernier mois.
Notez que le coût du crédit est plus important et que vous devez économiser pour pouvoir rembourser le capital « in fine ». En conséquence, il faudra fournir une garantie (généralement un nantissement).

Quel prêt immobilier pour des constructions ?

Pour la construction d'un logement, votre prêt immobilier peut avoir des caractéristiques précises. Vous pouvez, par exemple, bénéficier d'un différé d'amortissement. Celui-ci vous permet de repousser le début de votre remboursement (partiellement ou totalement) jusqu'à la fin de la construction de votre habitation.
Si la banque autorise un différé pour vous permettre de réaliser des travaux, il faudra fournir des justificatifs auprès de votre prêteur.
Ce dernier débloquera ainsi le prêt au rythme de l'avancée des opérations. De plus, s'il s'agit d'une rénovation énergétique, il ne faut pas hésiter à profiter de l'éco PTZ.

Investissez intelligemment avec un conseiller Trouver un conseiller

Les autres prêts disponibles en immobilier

Vous pouvez compléter votre crédit immobilier avec d'autres prêts si vous répondez aux critères requis :

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Vous pouvez y souscrire si vous êtes un primo-accédant. Pour commencer, vous n'avez pas d'intérêts à verser. Mais surtout, le PTZ permet de financer votre projet jusqu'à 40 %.

L'éco PTZ

Ce prêt concerne uniquement les travaux de rénovation énergétique. Outre ce détail, il possède les mêmes spécificités que le PTZ classique.

Le prêt action logement

Vous pouvez prétendre à ce prêt si vous êtes dans une firme qui possède au moins 10 salariés, et ce, depuis 5 ans. Pour l'obtenir, les organismes prêteurs doivent d'abord examiner vos revenus, votre foyer et votre localisation.

Les prêts aidés par la région, les villes

Eh, oui ! Votre ville/région peut aussi vous aider à acheter votre bien immobilier. À Paris, c'est déjà le cas avec le Prêt Paris Logement à taux 0 %, qui peut aussi être accompagné d'un PTZ.
Pour y avoir accès, vous devez être primo-accédant. De plus, cet emprunt doit servir à financer l'achat de votre résidence principale durant l'année où vous allez l'acquérir.
Il existe plusieurs autres prêts aidés, mais vous devez bien vous informer pour savoir lequel vous convient le plus.

Les points clés de l'article...
Vous devez choisir votre prêt immobilier en fonction de votre acquisition, car il existe plusieurs options à votre disposition.
Même s'il existe des prêts très alléchants, il faut que vous soyez stable financièrement.
Vous pouvez aussi prétendre à des prêts aidés en fonction de votre profil.

Inscrivez-vous gratuitement
pour trouver un conseiller financier honnête et indépendant
Votre prénom
Votre nom
Votre ville
Votre adresse e-mail
Votre n° de mobile
Publié le 18.02.2021, par :
A B
Alain Broyon
Auteur
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...