Durcissement des conditions de crédit

Publié le 08.02.2021, par :

Fin 2019, le HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière) a imposé aux banques le durcissement des conditions de prêt aux particuliers. Cela s’est traduit par les mesures suivantes :

  • Durée maximum de 25 ans
  • Endettement maximum de 33%
  • Suppression de la notion de reste à vivre
  • Méthode de calcul d’endettement brute et non plus différentielle pour les charges et revenus locatifs

Une tolérance permet toutefois aux banques de déroger à ces nouvelles règles sur 15% de leur clientèle.

En Décembre 2020, le HCSF est venu pérenniser les règles applicables depuis fin 2019 tout en ajustant la durée maximum à 27 ans et le taux d’endettement à 35% mais avec prise en compte obligatoire de l’assurance de prêt.

Bien évidemment, le contexte sanitaire et économique ne fait que renforcer la prudence des établissements bancaires qui exigent dorénavant un apport systématique.

En 2020, le nombre de refus de prêt a doublé par rapport à 2019 selon le courtier Vous Financer.

Avec la libéralisation toujours plus forte du marché de l’assurance emprunteur, les conditions de financement actuelles sont exceptionnelles…pour ceux qui peuvent emprunter.

Publié le 08.02.2021, par :
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...