Investir pour moi

Où et comment placer son argent sans trop de risques en 2020

Publié le 20.07.2020, par :
Samuel YOU
Samuel YOU
PHOENIX FINANCE

Vous souhaitez faire fructifier votre épargne, mais vous ne voulez pas prendre le risque d’en perdre une partie avec des investissements risqués ou vous ne souhaitez pas immobiliser vos fonds trop longtemps, c’est possible mais vous ne pouvez plus désormais rêver de rendements élevés. Vous trouverez ci-dessous la liste des produits permettant de placer vos liquidités au lieu de le laisser dormir sur votre compte courant !

Les meilleurs investissements sans aucun risque

Comment placer son argent sans risque à court terme

Vous souhaitez que votre argent soit disponible à tout moment ? C’est possible, à condition d’accepter un rendement peu élevé. Les trois placements suivants sont à considérer comme une épargne de précaution.

Livrets d’épargne réglementée (épargne de précaution)

Le livret A est sans conteste le placement favori des Français, malgré un taux de rendement bas, puisqu’il est actuellement fixé à 0,5 %, mais vous savez exactement où vous allez et vous ne courrez aucun risque, si ce n’est de subir une inflation supérieure au taux d’intérêt !

Vous pouvez également ouvrir un livret de développement durable et solidaire (LDDS). Le taux d’intérêt est le même que celui du livret A puisqu’il s’agit d’une épargne réglementée. Le plafond de versement est moins élevé que celui du livret A, mais vous avez la fierté de soutenir les PME et les TPE.

Super livrets d’épargne (livrets bancaires)

L’appellation peut vous faire rêver surtout si vous avez une somme d’argent conséquente à placer : le plafond de versement est nettement plus élevé que les livrets d’épargne réglementée et le taux très attractif souvent avec un bonus sur quelques mois ! L’opération peut être intéressante mais ne dure pas très longtemps.

Ces livrets sont accessibles par Internet, souples et facile à clore rapidement permettant ainsi de faire la chasse aux offres promotionnelles !

Livret d’épargne populaire (LEP)

Le taux est nettement plus intéressant (1 % à l’heure actuelle), mais les conditions d’ouverture sont très restrictives : votre domicile fiscal doit être en France et vous ne devez pas dépasser un certain montant de revenus en fonction de votre quotient familial.

Quel placement financier pour faire fructifier son argent sans risque à moyen terme ?

On sort de l’épargne de précaution, disponible à tout moment pour faire face aux imprévus. On commence à entrer dans une logique de placement avec des projets d’investissements derrière et un intérêt supérieur. C’est mieux dans le contexte de taux actuel mais cela ne permet pas de devenir rentier pour autant :

Plan épargne logement (PEL)

Là encore il s’agit d’un plan d’épargne réglementée. Sous réserve de laisser votre argent bloqué pendant quatre ans, ce placement présente l’intérêt de vous ouvrir l’accès à des prêts à taux bonifié avec une prime de l’État pour acquérir votre logement.

Assurance vie

L’assurance vie est toujours un best-seller dans la liste des placements préférés de nos concitoyens car elle dispose d’une fiscalité intéressante surtout après 8 ans et offre un avantage successoral. C’est une épargne peu rentable si elle est uniquement placée sur des fonds euros dont le rendement baisse régulièrement tous les ans. Par contre, il préserve votre capital, hormis l’érosion due à l’inflation lorsqu’elle est supérieure au taux d’intérêt qui vous est consenti.

De plus, il est désormais compliqué et rare de trouver des assureurs qui acceptent que vous investissiez 100% de votre capital sur le fonds en euros. Vous devrez y mettre une partie en unités de compte.
Pour cela en tant que Conseiller en Investissements Financiers (CIF), nous pouvons vous aider à effectuer l’allocation d’actif qui correspond à votre profil de risque et votre espérance de rendement.

Maintenant qu’on a fait le tour des opérations de placement sans risque et qu’on s’est rendu compte que le rendement
sera faible encore pendant des années il faut aussi regarder comment on peut vous accompagner pour organiser votre patrimoine autour de solutions d’épargne de précaution, de livrets, d’assurance-vie et des produits proposant une espérance de rendement plus élevée avec un peu plus de risque ou une durée de blocage plus longue !

Comment investir son argent dans des placements plus risqués ?

Evidemment, dans la liste des solutions ci-dessous, il faudra définir en amont votre profil de risque pour être sûr que chacun des produits vous correspond et que vous avez bien compris les avantages et inconvénients de chacun ! C’est pour cela qu’il est intéressant de travailler avec un Conseiller en Investissements Financiers qui sera faire un bilan initial, analyser votre capacité d’épargne et planifier vos projets patrimoniaux.

SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier sont aujourd’hui très prisées par ceux qui fuient les maigres taux d’intérêt des livrets d’épargne. Vous souhaitez avant tout une épargne qui vous permettra de défiscaliser, tournez-vous vers les SCPI fiscales.

Par contre, si vous êtes à la recherche d’un placement qui rapporte et que vous êtes prêt à franchir le pas en quittant l’épargne de précaution, préférez les SCPI de rendement. Votre argent sera investi dans de l’immobilier professionnel (bureaux, commerces, entrepôts…) qu’on appelle communément la « pierre papier ». Vous n’avez aucun souci de gestion et vous toucherez des loyers au prorata de vos parts. Voilà pour les avantages.

Parlons à présent des inconvénients. Les parts de SCPI n’offrent pas la même liquidité que des valeurs mobilières. Si vous avez besoin de récupérer votre argent, il faudra parfois faire preuve d’un peu de patience. Votre investissement est soumis aux fluctuations du marché immobilier. Vous devrez également faire attention aux frais d’entrée qui sont parfois très élevés. Enfin, sachez que les parts de SCPI sont imposées comme un patrimoine immobilier détenu en direct et non pas comme un placement financier, ce qui est moins intéressant mais par contre vous pourrez les financer à crédit bénéficiant ainsi d’un effet de levier !

Ce sont des produits techniques qui nécessitent une bonne analyse en amont. Là encore un conseil peut vous aider à choisir sans que cela ne vous coût plus cher !

Bourse

Investir en bourse est la voie royale des rendements supérieurs, mais aussi celle qui peut vous mener à de grosses pertes. Ce type de placement peut être envisagé lorsque vous aurez constitué une épargne de précaution et sous réserve de vous faire conseiller par des professionnelsavisés.

Il ne vaut mieux pas être sensible à la volatilité qui en découle mais vous pourrez toucher des dividendes sur certains titres et espérer des plus-values.

La bourse reste le meilleur placement à long terme mais il faut pouvoir bloquer ses fonds lorsqu’il y a des mouvements baissiers forts comme en février/mars de cette année.

Produits structurés

Dans le même esprit, vous pouvez acquérir des produits structurés. Ce sont des produits associant un placement financier traditionnel, tel que des indices boursiers ou des actions, à des produits dérivés. Cette combinaison donne naissance à un nouveau produit financier avec ses propres caractéristiques. Le produit structuré a une échéance et une durée de vie limitée : sa performance est définie dès le départ selon une formule mathématique vous permettant de connaître le gain que vous pouvez espérer (6/7% / an) ; la protection du capital (généralement jusqu’à une baisse de 30/40% de l’indice de référence) et la durée maximale de blocage. En gros, si l’indice de référence est positif à une date anniversaire ou à l’échéance vous gagnez le rendement proposé multiplié par le nombre d’années écoulées ; si l’indice affiche une baisse à l’échéance jusqu’à la protection du capital (soit -30 ou 40%) vous récupérez votre capital et enfin dans le scénario où le marché est fortement baissier vous supportez la totalité de la perte. Il faut donc être prêt à accepter une part de risque.

Assurance vie en unités de compte (UC)

Pour prendre du risque, vous avez aussi la possibilité d’utiliser votre contrat d’assurance vie en investissant sur des unités de compte. Votre épargne sera alors soumise à l’évolution des marchés. Votre placement pourra être constitué d’actions ou d’obligations, mais aussi de fonds de placement. Sur les contrats d’assurance-vie en unités de comptes (c’est-à-dire tous ceux qui sont commercialisés désormais) vous retrouvez toutes les classes d’actifs existantes dont les SCPI ou les produits structurés.
Si vous ne vous sentez pas prêt à tout miser sur des unités de compte, vous pouvez aussi ne placer qu’une partie de votre capital sur des UC et le reste sur des fonds euros. C’est moins rentable, mais nettement plus sûr.
Là encore, les conseils peuvent vous aider dans le choix des unités de compte car certains contrats offrent plusieurs centaines d’unités de compte différentes. Les offres bancaires ne sont rarement les plus intéressantes.
En tant que Conseiller en Investissements Financiers, nous pourrons vous accompagner et vous expliquer en détail le fonctionnement de chacun des produits financiers indiqués ci-dessus avec leurs risques, sensibilités et espérances de rendement.

Publié le 20.07.2020, par :
Samuel YOU
Samuel YOU
PHOENIX FINANCE
Partager ce conseil

Vous avez besoin d’un renseignement ? une demande spécifique ?
Des experts peuvent vous répondre gratuitement

J'ai une question