Investir et sauver la planète

Comment réaliser un investissement socialement responsable ?

Publié le 01.07.2020, par :
N D
Nicolas Delorme
Auteur

Tout le monde aimerait faire travailler son argent plutôt que de le laisser dormir sur un compte courant. Le problème, c’est que vous n’êtes pas tellement confiant sur la façon dont il sera employé. Et pourtant, vous pouvez l’investir dans des placements éthiques. Si, si, je vous assure. L’investissement socialement responsable donne du sens à votre épargne. Et si je vous montrais comment réaliser un ISR ?

Comment investir dans un ISR ?

En résumé, l’investissement socialement responsable est l’ensemble des placements éthiques.

Le principe est simple : vous choisissez des supports d’investissements selon des critères classiques (c’est-à-dire selon votre profil de risque et la performance financière), mais aussi éthiques, les fameux critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). Je vous expliquerai comment les choisir dans un moment.

Les supports en question, vous les connaissez déjà tous pour la plupart, ce sont les produits ordinaires : actions et obligations, assurance-vie en unités de comptes, compte titres ou PEA, épargne salariale ou retraite…

Si vous consultez un conseiller financier, informez-le/la simplement que vous souhaitez investir dans des placements responsables. Selon le mode de gestion que vous avez choisi, soit il/elle se chargera de faire fructifier votre argent dans des fonds ISR, soit vous pourrez sélectionner personnellement les causes qui vous tiennent à cœur : développement durable, éducation, égalité hommes-femmes…

Comment choisir son placement ISR ?

L’ISR s’est tellement développé ces dernières années grâce aux syndicats et associations (comme le CIES et l’Eurosif) qu’aujourd’hui, la majorité des acteurs financiers proposent au moins un fonds éligible au label ISR. Les gestionnaires de fonds, les banques et compagnies d’assurance, les institutions de prévoyance ou de retraite… Tous sont conscients de la place prépondérante de l’éthique dans la réussite des entreprises, que ce soit au travers de la politique écologique, du climat social ou de la gouvernance de leur activité.

Parmi toutes ces possibilités, comment choisir son ISR ? Tout dépend de vos valeurs et de votre objectif.

  • Vous voudriez investir dans les fonds les plus éthiques possibles ? Choisissez ceux qui ne sélectionnent que les sociétés dont la notation, basée sur les critères ESG (environnement, social et gouvernance), est la meilleure. Certains indices très réputés, comme l’ASPI Eurozone, permettent de les identifier.
  • Si vous vous demandez comment investir dans un fonds éco-responsable, optez pour l’approche thématique, qui vous permet de focaliser vos placements sur les fonds labellisés spécialisés dans le développement durable, par exemple.
  • Vous vous sentez l’âme d’un actionnaire ? Faites entendre votre voix lors des assemblées générales des sociétés dans lesquelles vous investissez, grâce à l’engagement actionnarial.
  • Si vous voulez absolument éviter de gagner de l’argent sur le dos d’une activité discutable, les fonds d’exclusion ne vous proposeront que des investissements triés avec précaution.

Bien sûr, ces quatre approches de l’ISR sont plus ou moins pertinentes selon votre support d’investissement. Vous avez tout intérêt à demander l’avis d’un conseiller financier qui vous guidera vers le meilleur choix pour votre profil. Par exemple, saviez-vous que les gestionnaires de votre P.E.R. ont l’obligation de vous proposer au moins un fonds solidaire ?

Il existe d’autres placements éthiques que vous connaissez peut-être, mais qui sont moins ordinaires. Les fonds de partage, par exemple, vous permettent de reverser une partie des bénéfices du fonds à des associations caritatives ou des ONG, comme le fait le Livret A du Crédit Coopératif. Les produits financiers solidaires, quant à eux, correspondent en fait à une épargne destinée à financer des projets solidaires, comme le crowdfunding (financement participatif).

Les bonnes pratiques pour choisir son placement ISR

Il est donc primordial de connaître vos valeurs, mais aussi le fonctionnement de chaque type de fonds, afin de faire le meilleur choix pour vous. Avant d’investir dans une SICAV ISR, réfléchissez votre projet avec un conseiller.

Renseignez-vous

Même si l’ISR devient de plus en plus populaire, peu d’institutions financières le mettent vraiment en avant et certains fonds se dénomment eux-mêmes responsables, sans l’être officiellement.

N’hésitez pas à démarcher plusieurs organismes et surtout à faire appel à un conseiller financier, qui vous procurera les renseignements nécessaires sur les fonds qui vous intéressent. Ces documents seront une mine d’informations sur les objectifs des fonds, l’étendue des risques et les frais prélevés. Vous pouvez aussi vous renseigner sur les démarches et sur le fonctionnement des fonds ISR sur le site du label ISR.

Diversifiez vos placements

C’est valable pour tous les types d’investissement : il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier. Vous pouvez tout-à-fait choisir de placer une partie de votre argent dans une assurance vie, investir dans des actions et également dans un plan d’épargne. Parmi vos investissements, certains seront responsables, d’autres non. Quoiqu’il en soit, il existe suffisamment de types d’ISR pour que vous en sélectionniez plusieurs. On n’est jamais trop prudent.

À présent que vous êtes incollable sur l’ISR, allez-vous sauter le pas ? Avec cet investissement sécurisé, responsable et pour tous les goûts, croyez-moi, vous vous sentirez plus léger (et plus riche).

Publié le 01.07.2020, par :
N D
Nicolas Delorme
Auteur
Partager ce conseil

Vous avez besoin d’un renseignement ? une demande spécifique ?
Des experts peuvent vous répondre gratuitement

J'ai une question