Constituer mon épargne

Quel placement financier et sur quelle durée ?

Publié le 25.06.2020, par :
sigourney Gendre
Compagnie financière Léonce Vieljeux
Poser une question

Vous avez fait des économies et dans un premier temps vous les avez mises sur un livret d’épargne classique. Et voilà qu’un beau matin, vous réalisez que non seulement le rendement est médiocre, mais pire votre capital risque même de s’éroder avec l’inflation. Il est grand temps de jouer dans la cour des grands. Oui, mais comment ?

Sommaire
Investir en toute confianceTrouver un conseiller

Meilleurs placements à court terme (0 à 2 ans)

Super livret bancaire, un placement rentable et très simple

Attention, je vous préviens tout de suite, ce n’est pas le Pérou. Mais c’est quand même mieux que les livrets d’épargne réglementée avec leurs taux de rémunération à 0,50 %. Avec le super livret bancaire, vous bénéficiez d’un taux laissé à l’appréciation de l’organisme bancaire.

Avantages de ce type de placement : un plafond de versement nettement plus élevé que celui d’un livret d’épargne classique, une absence de frais de gestion et sa clôture est généralement gratuite. Votre capital est toujours disponible. Enfin, pour ouvrir certains super livrets pas besoin d’avoir un compte dans la banque qui les propose.

Inconvénient : certaines banques en ligne font des offres aussi alléchantes qu’éphémères. Après la période de promotion, la rémunération se rapproche dangereusement de celle des livrets d’épargne réglementée.

Compte à terme (CAT) ou dépôt à terme (DAT)

Le principe du CAT, appelé également DAT, est simple. Vous placez en une seule fois une certaine somme pour un temps fixé (au minimum 1 mois). Évidemment, plus votre épargne reste bloquée longtemps, plus le rendement est intéressant. Mais vous pouvez très bien décider d’ouvrir un CAT sur 12 mois ou sur 2 ans par exemple.
Il existe trois types de comptes à terme :

  • taux de rémunération fixe,
  • taux de rémunération progressif (intéressant si votre argent est placé sur une longue période)
  • taux de rémunération variable (indexé sur un taux de marché ou un indice de référence).

Inconvénient : Votre argent est bloqué. Si vous voulez le récupérer avant la date d’échéance fixée, vous paierez des pénalités, même si vous expliquez gentiment à votre banque que vous avez de bonnes raisons !

SICAV de trésorerie, un placement sans risque (quasi)

Vous m’avez suivi jusqu’ici ? Bien, donc je continue sur ma lancée avec quelque chose d’un peu plus complexe.
Commençons par définir ce qu’est une SICAV. C’est une société d’investissement à capital variable. La SICAV de trésorerie gère un portefeuille investi en instruments à court terme du marché monétaire. Et alors me direz-vous ? L’avantage des investissements d’une SICAV de trésorerie, c’est que ce sont des placements plutôt sûrs, car peu sujets aux variations de performance. Et c’est en cela qu’ils sont intéressants. Vos avoirs seront donc facilement liquidables en cas de besoin.

Crowdfunding (financement participatif)

Contrairement à la majorité des placements, vous ne passerez pas par un organisme financier pour ce placement. Il s’agit d’un financement participatif souvent destiné à des entreprises. Il vous suffit de vous inscrire sur une plateforme de crowdfunding sur Internet.

Les avantages sont nombreux. Avec un rendement attractif et des durées d’investissement qui démarrent à 3 mois, vous participez à l’essor d’une économie réelle. Vous pouvez diversifier vos placements en choisissant des entreprises différentes. C’est un produit financier ouvert à toutes les capacités d’épargne (à partir de quelques euros). Enfin, c’est un marché soumis à la réglementation bancaire et financière, ce qui vous apporte la sécurité d’un cadre légal.
L’inconvénient de ce placement : il vous fait prendre de grands risques. Pour les limiter, préférez le crowdfunding immobilier.

Obligations

Vous n’aimez pas prendre de risques et vous souhaitez protéger un capital acquis à la sueur de votre front, les obligations représentent un réel avantage par rapport aux actions. Il s’agit d’apporter votre aide à une entreprise qui souhaite s’agrandir. En quelque sorte, vous financez sa dette. Chaque année, vous touchez des intérêts et vous récupérez le capital à terme. Si, malheureusement pour vous, elle fait faillite, vous ferez partie du cercle privilégié des créanciers et vous serez remboursé avant les actionnaires. Attention, ne vous faites pas trop d’illusions quand même, vous risquez malgré tout d’y laisser quelques plumes !

Pour renforcer votre tranquillité, misez sur les obligations d’État. Ce sont les plus sûres. De quoi s’agit-il ? Tout État a besoin d’emprunter pour financer ses coûts de fonctionnement. Le rendement de l’obligation va dépendre de la santé de l’état emprunteur. Les cotations vont de AAA (première qualité mais petit rendement) à CCC (qualité très médiocre, donc ultra spéculatif). Si vous voulez continuer à dormir sereinement, fuyez les très hauts rendements, car je pense qu’à présent vous avez bien compris, que plus l’appât du gain est puissant, plus le danger guette l’investisseur, surtout le débutant.

Fonds structurés

Vous voulez booster votre épargne, sans pour autant faire preuve de témérité, ce type de placement peut vous intéresser. Les fonds structurés, appelés aussi produits structurés, sont des produits hybrides. Ils sont constitués de deux composantes :

  • l’une sert à vous garantir de récupérer votre capital à l’échéance en partie ou en totalité
  • l’autre est destinée à vous faire de gagner de l’argent. Cette deuxième composante comprend des produits « risqués », c’est-à-dire avec une valeur qui va suivre l’évolution des marchés financiers.

C’est une excellente formule pour les investisseurs non expérimentés qui veulent malgré tout sortir des taux « ras des pâquerettes » des livrets d’épargne réglementée.

Meilleurs placements à moyen terme (2 à 5 ans, voire 10 ans)

SICAV et FCP

Les SICAV (société d’investissement à capital variable) et les FCP (fonds commun de placement) sont deux formes d’OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs mobilières). Cela veut dire que l’épargne des investisseurs est mise dans un « tronc commun ». La seule différence entre les deux, c’est qu’avec les SICAV vous détenez des actions, avec les FCP ce sont des parts sociales.
Parlons à présent rendement et niveau de risque. Une fois de plus, j’insiste sur le fait qu’une forte rentabilité est toujours assortie d’un risque plus élevé. Les SICAV, comme les FCP, sont commercialisées via un PEA ou un compte-titres. À vous de lire et d’étudier le DICI (document d’information clé pour l’investisseur, documentation en PDF ici sur le site de l’AMF) qui doit vous être fourni par l’intermédiaire financier qui référence le produit. Vous y trouverez le « profil de risque et de rendement ». Avouez que je vous simplifie grandement la tâche !

Fonds professionnels spécialisés (FPS)

On reste encore dans le placement collectif, mais cette fois, on peut s’intéresser aux actifs non cotés. Cela ouvre le champ des possibles, et surtout la possibilité de se tourner vers l’immobilier, la diversification des actifs limitant grandement la prise de risque.
Si les FPS ne font pas l’objet d’un agrément, rassurez-vous, ils sont malgré tout surveillés, puisqu’ils doivent être déclarés à l’AMF (autorité des marchés financiers).
Ce type de produit financier peut intéresser certains d’entre vous, car il est réservé à des clients « professionnels », c’est-à-dire des investisseurs avertis qui souhaitent placer quelques milliers d’euros.

Meilleurs placements à long terme (5 ans, 10 ans et plus)

Actions, le placement rentable

Voilà certainement le placement qui fait le plus parler de lui ! À éviter sur le court terme, c’est certainement le meilleur moyen d’obtenir un rendement très élevé si vous avez de la patience et une trésorerie sans accrocs. En résumé, pas question de vous lancer dans un ce type de placement si vous n’avez pas déjà constitué une solide épargne de précaution. Ce serait vous mettre la tête dans la gueule du loup.
Ceci étant, si vous réunissez les conditions pour placer votre argent en actions et que vous acceptez de ne pas gagner à tous les coups, c’est la voie royale. Comme disait Warren Buffett, un géant de l’investissement « Soyez craintif quand les autres sont avides. Soyez avide quand les autres sont craintifs ».

SCPI, l’investissement pierre papier

Avez-vous déjà entendu parler de la « pierre papier » ? Ce n’est pas certain. Et pourtant, les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) représentent aujourd’hui un véhicule de placement de plus en plus apprécié en raison de l’érosion du rendement des actifs sans risque.
Je vois que je commence à vous intéresser. Deux types de SCPI sont disponibles, en fonction de votre stratégie d’épargne :

  • Envie d’un complément de revenu, choisissez les SCPI de rendement. Vos fonds seront investis dans différents types d’immobiliers professionnels (entrepôts, bureaux, commerces…).
  • Vous souhaitez des solutions pour défiscaliser, alors tournez-vous vers les SCPI fiscales (dispositifs Pinel, Malraux, etc.).

FCPR/FCPI, placement intéressant sur le long terme

Quel est votre profil d’investisseur ? Si vous me répondez que :

  • vous n’êtes pas opposé à la prise de risque ;
  • vous voulez un bon rendement et votre horizon de placement est plutôt du long terme ;

alors les FCPR (fonds communs de placement à risques) devraient vous aller comme un gant. Vous pouvez investir dans sociétés non cotées en bourse (PME et PMI).
Si en plus vous avez un goût prononcé par les sociétés innovantes, alors dirigez-vous vers les FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation).
Attention toutefois de ne pas vous lancer tête baissée ! Il est toujours préférable de faire appel à un conseiller financier pour faire un bilan patrimonial avant de prendre une décision.

Assurance vie

Nous voilà de retour dans des contrées moins dangereuses qui devraient convenir à tous ceux qui ne sont pas tentés par l’aventure sans filet. L’assurance vie est une enveloppe fiscale qui autorise une épargne avec peu de risque. De plus, après 8 ans de détention, elle vous permet d’obtenir des gains partiellement exonérés d’impôt. Un plus : vous bénéficiez d’avantages fiscaux non négligeables en cas de succession.
Sur le long terme et sans prendre de trop grands risques, le meilleur choix consiste à faire un mix composé de fonds en euros et d’obligations.

PER

Nous finirons ce long voyage au pays des placements par le nouveau plan d’épargne retraite (PER), innovation de la loi PACTE. Comme son nom l’indique, ce placement est surtout destiné à vous constituer des revenus complémentaires à l’heure de la retraite. C’est donc l’épargne à long terme par excellence. PER individuel (PERIN), PER collectif (PERCOL ou PERCAT), vous bénéficierez d’avantages fiscaux. Quant aux risques financiers, ils sont fonction des supports d’investissement que vous choisirez.

Investissez intelligemment avec un conseillerTrouver un conseiller

FAQ

Quel est le meilleur investissement pour 2020 ?

Vous trouverez un comparatif et des conseils dans l’article Les meilleurs placements en 2020.

Quel placement financier offre le meilleur rendement ?

Un haut rendement étant toujours associé à un niveau de risque élevé, c’est sans conteste les actions boursières qui répondent à votre question.

Comment placer de l’argent disponible ?

Dans cet article je vous ai exposé toutes les solutions possibles pour une épargne à court, moyen ou long terme. Pour vous aider dans votre choix, vous pouvez faire appel à un conseiller financier sur Neofa.

Comment choisir ses obligations ?

Si vous êtes prêt à prendre des risques, choisissez des obligations notées BBB+ et éventuellement BBB-. En dessous, c’est très dangereux, vous devenez de véritables kamikazes. Quant à ceux qui privilégient la sécurité au rendement, tournez-vous vers des obligations notées AAA.

C’est quoi un dépôt à vue ?

C’est tout simplement l’argent que vous déposez sur un compte bancaire. Vous pouvez exiger la restitution d’une partie ou de tous les fonds que vous avez versés à n’importe quel moment.

Publié le 25.06.2020, par :
sigourney Gendre
Compagnie financière Léonce Vieljeux
Poser une question
Partager ce conseil

Vous avez besoin d’un renseignement ? une demande spécifique ?
Des experts peuvent vous répondre gratuitement

J'ai une question