Constituer mon épargne

Retrait d'argent PEA, comment faire ?

Publié le 22.06.2021, par :

Les investisseurs qui optent pour un Plan d'Epargne en Actions (PEA) recherchent des rendements boursiers sur un horizon long terme. Néanmoins, certains aléas peuvent conduire les épargnants à retirer les fonds plus tôt que prévu. Comment sortir de l'argent d'un PEA ? Quel est le bon moment pour opérer un retrait total ou partiel ? Sous quelle forme sortir son épargne placée sur un PEA ?  Voici ce qu'il faut savoir.

Sommaire
Conseiller fiscal et financier Trouver un conseiller

Est-il possible de retirer de l'argent de mon PEA à tout moment ?

Vous pouvez réaliser des retraits quand vous le souhaitez sur un Plan d'épargne en actions. En revanche, il faut savoir comment fonctionne un compte PEA pour tenir compte de la réglementation de ce placement, mais aussi des règles fiscales inhérentes.

Vous pouvez effectivement retirer de l'argent de votre PEA à tout moment, mais sachez que tout retrait intervenu avant la cinquième année du PEA entraîne non seulement sa clôture, mais aussi une fiscalité moins favorable qu'après la 5e année de détention. Il convient de retenir que la cinquième année correspond à la maturité fiscale du PEA.

Quelle est la fiscalité du PEA ?
Le traitement fiscal des plus-values et des dividendes demeure identique. Avant 5 ans, les retraits sont imposés à hauteur de 30% (PFU de 12,8% à laquelle s'ajoutent les prélèvements sociaux de 17,2%). Après 5 ans, les gains perçus sont exonérés du Prélèvement forfaitaire unique, en revanche, les prélèvements sociaux restent dus. Il faut donc réfléchir un tantinet afin de choisir le bon moment pour retirer de l'argent de votre PEA.

Est-il possible d'effectuer à nouveau des versements sur un PEA après un retrait partiel ?
La réponse est oui, après 5 ans, il vous est possible de verser à nouveau sur votre PEA, même après un retrait partiel.

Quand et comment clôturer mon PEA ?

Le Plan d'épargne en actions est une enveloppe fiscale qui vous permet de bénéficier d'une fiscalité avantageuse, conditionnée à une durée spécifique de détention. En décidant de récupérer les sommes investies en actions et obligations, vous pourrez être exonéré d'impôts sur les gains réalisés après 5 ans.

Conditions d'un retrait partiel avant 5 ans sans clôture du PEA

Trois cas particuliers autorisent cependant le retrait partiel d'un PEA avant 5 ans, sans avoir à le clôturer. Pour ce faire, ce retrait doit être conditionné à :

  • Une création ou reprise d'activité
  • Un licenciement, une retraite ou une invalidité
  • Une société en liquidation

Ces dispositions sont octroyées au titulaire du Plan d'épargne en actions, mais aussi à son conjoint, ses ascendants ou ses descendants. Par ce biais, un parent peut donc aider un de ses enfants à monter une entreprise.

Quelle est la différence entre un retrait partiel et une clôture ?

Un retrait partiel entraîne la clôture automatique d'un PEA dans le cas où il intervient avant 5 années de détention. Cependant, si le retrait partiel est réalisé après 5 ans, le PEA reste ouvert et vous pourrez réaliser de nouveaux versements.

En revanche, après 5 ans, une clôture assimilée à un retrait total intervient suite à une volonté de votre part. Dans ce cas, il vous faut envoyer un courrier avec AR à l'établissement détenteur en renseignant le numéro du PEA et en joignant un RIB.

Besoin d'un conseiller financier près de chez vous ?‍ On vous le trouve. Trouver un conseiller

Capital ou rente, comment sortir de mon PEA à l'échéance ?

Le PEA est un excellent outil pour préparer sa retraite. Vous pouvez effectuer une sortie en capital à partir de 5 ans de détention sans être fiscalisé sur les plus-values et dividendes. Pour conserver votre ancien train de vie une fois à la retraite, le PEA est donc une solution idéale pour percevoir des revenus complémentaires à la retraite.

Cerise sur le gâteau, savez-vous que l'épargne détenue sur un PEA peut être transformée en rente viagère, sans passer par la case impôts ? Attention, seul le PEA assurance offre cette possibilité, et ce, à compter de la 5e année de détention pour être totalement exonéré d'impôts. Vous êtes détenteur d'un PEA bancaire ? Pas de panique, vous pouvez très facilement le transformer en PEA assurance, tout en conservant l'antériorité fiscale ! De fait, votre PEA se présentera alors sous la forme d'un contrat de capitalisation, que votre assureur convertira en rente.

En sus de votre PEA bancaire (ou assurance), vous avez la possibilité d'ouvrir un PEA PME puisque les deux enveloppes fiscales sont cumulables. La loi Pacte a relevé son seuil de versement à 225 000 euros, ce qui le rend aujourd'hui particulièrement intéressant.

Il vous suffit d'envoyer un courrier avec accusé de réception à l'établissement détenteur, en renseignant le numéro de votre PEA et en joignant un RIB sur lequel les fonds seront versés.

Avant 5 ans, les retraits sont imposés à hauteur de 30% (flat tax de 12,8% à laquelle s'ajoutent les prélèvements sociaux de 17,2%. Après 5 ans, les gains perçus sont exonérés du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), en revanche, les prélèvements sociaux restent dus. Il faut donc réfléchir un tantinet afin de choisir le bon moment pour retirer de l'argent de votre PEA.

Trois dispositions autorisent le retrait partiel d'un PEA avant 5 ans, sans avoir à le clôturer. Pour ce faire, ce retrait doit être conditionné à une création ou une reprise d'activité, un licenciement, une retraite, une invalidité ou encore une société en liquidation.

Publié le 22.06.2021, par :
J'aime
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...