Quelles actions acheter en 2022 ?

Publié le 21.06.2022, par :
N D
Nicolas Delorme
Auteur

Vous êtes déjà détenteur d’un portefeuille d’actions ou vous souhaitez diversifier votre épargne ? Découvrez tous nos conseils pour choisir dans quelles actions investir en 2022 à partir d’un large consensus des analystes. Il faut cependant rappeler que tout investissement en actions comporte des risques en capital.

Sommaire
Réussir votre placement financier. Démarrer ma simulation

Top 10 des meilleures actions en 2022

Toutes les valeurs infra recueillent sur Boursorama un consensus des analystes financiers en faveur de l’achat.
Toutes les actions retenues sont éligibles au PEA.

Actions Secteur Cours (20/05/22) Objectif de cours sur 3 mois Rendement estimé en 2022
Airbus Aéronautique et spatial, civil et militaire 106,920 EUR 152,44 EUR 1,68 %
BNP Paribas Banque 53,710 EUR 66,53 EUR 6,90 %
TotalEnergies Sociétés pétrolières et gazières intégrées 51,710 EUR 59,76 EUR 5,52 %
Stellantis Automobiles 13,600 EUR 22,12 EUR 8,85 %
AXA Assurances 23,390 EUR 30,57 EUR 7,14 %
UBISOFT Jouets 47,750 EUR 54,53 EUR -
LVMH Habillement et accessoires 556,600 EUR 810,13 EUR 2,6 %
Véolia Eau 25,870 (c) EUR 35,67 EUR 4,31 %
SANOFI Pharmacie 102,300 EUR 114,83 EUR 3,42 %
STM MICROELECTRONICS Semi-conducteurs 36,795 EUR 52,20 EUR 0, 62 %

Pour aller plus loin

Airbus

Chiffres clés de Airbus en 2021

  • Un chiffre d’affaires de 35,2 milliards d’euros (une augmentation de 17 % par rapport à 2020) ;
  • Résultat net de 2,653 milliards d’euros ;
  • Nombre de salariés qui s’élève à 135 000 ;
  • Airbus a assuré la livraison de 424 avions commerciaux en 2021 ;
  • Le groupe prévoit d’accentuer sa cadence de production : de 5 avions A220 par mois à 6 en début d’année 2022 pour atteindre 14 au milieu de l’année notamment.

Informations

Airbus SE est le deuxième constructeur mondial dans le secteur aéronautique après Boeing. 75 % de son chiffre d’affaires sont consacrés à la fabrication d’avions civils. La société livre aussi des équipements militaires : avions de combat, missiles, hélicoptères militaires et commerciaux, des systèmes de télécommunication et de défense ainsi que des services de conversion et de maintenance.
Du fait de son secteur d’activité, la crise du coronavirus a eu un impact très défavorable sur la production et la livraison. Depuis la fin des mesures de confinement, l’aéronautique a été marquée par une forte reprise. Cette dernière a profité à Airbus et est vraisemblablement précurseur d’investissements rentables.

BNP Paribas

Chiffres clés de BNP Paribas

Capitalisation boursière : 75,010 milliards d’euros en 2021 ;
Nombre de titres actuellement en circulation sur le marché : 1 234 331 646 ;
Résultat net 2021 : 9,5 milliards d’euros, en nette hausse par rapport à son résultat 2020 (7,1 milliards d’euros) ;
Présence dans 68 pays ;
Nombre de salariés : plus de 193 000, dont près de 148 000 en Europe.

Informations

BNP Paribas est la première banque de l’Union européenne, et l’une des principales capitalisations boursières du CAC 40.
BNP couvre des secteurs comme :

  • Le retail banking (opérations bancaires au détail) ;
  • Plusieurs métiers spécialisés. Il existe BNP Paribas Personal Finance, Investment & Protection Services (pour les solutions d’épargne, de protection, d’investissement). Citons aussi Corporate & Institutional Banking (qui cible une clientèle d’entreprises et des institutions).
    Bon à savoir : L’action BNP Paribas a perdu de la valeur en Bourse en raison de la crise de la Covid-19. Cette perte était de l’ordre de 55 % de sa valeur entre la mi-février et la mi-mars 2020. La banque affiche toutefois en 2021 un résultat net de 9,5 milliards d’euros, en hausse de près de 34 % par rapport au troisième trimestre 2020. La banque est à présent dans une perspective haussière.

TotalEnergies

Chiffres clés de TotalEnergies

  • Valorisation boursière : 92,143 millions d’euros ;
  • Nombre d’actions en circulation : 3 677 259 ;
  • Résultat net : 4,65 milliards de dollars en 2021 pour 202 millions de dollars en 2020 ;
  • Nombre de salariés : 101 000.

Informations

TotalEnergies fait partie des 5 plus grands groupes pétroliers mondiaux, derrière ExxonMobil, Chevron Texaco, Shell et BP.
Le cours présente une bonne perspective de hausse. En effet, le prix du baril et du gaz est toujours orienté à la hausse. De plus, le groupe s’est engagé dans des secteurs d’avenir sur le marché de l’énergie.
Par exemple, le 18 mai 2022, TotalEnergies a annoncé la signature d’un contrat avec la société New Hope énergie pour recycler le plastique. La mise en service de l’usine est prévue pour 2025.
De même, TotalEnergies a indiqué le 16 mai 2022 avoir lancé une campagne de détection et de quantification par drone de ses émissions de méthane. Il s’agit d’une avancée écologique au regard des objectifs de réduction des émissions de méthane. Le groupe vise –50 % d’ici 2025 et –80 % d’ici 2030 par rapport à 2020.

Stellantis

Chiffres clés de Stellantis (2021)

  • Chiffre d’affaires de 41,5 milliards d’euros sur les trois premiers mois de l’année 2022
  • Volume de vente (en millions d’unités) : 6,14
  • Chiffre d’affaires (en milliards d’euros) : 152
  • Résultat net (en milliards d’euros) : 13
  • Nombre de salariés : 282 000

Quels sont les meilleurs secteurs pour investir en 2022 ?

Les sociétés concernées sont réparties dans plusieurs secteurs ou industries. Nous retiendrons ici les principaux secteurs dont les actions sont prometteuses.

Le secteur de la technologie

C’est un secteur très prometteur en ce moment : logiciels, services informatiques, équipement électrique et électroniques. Sont particulièrement demandés les logiciels, les services, équipements électriques et électroniques. Le secteur comprend des géants comme Google, Facebook, Apple et ASML.

Le secteur des télécommunications

Il demeure un domaine d’investissement attractif grâce au développement de la numérisation. Avec le développement du télétravail, les services en ligne sont plébiscités. La résistance de ce secteur à la crise est bonne. Deutsche Telekom, Orange, Vivendi ou AT&T en font.

Les soins de santé

Ce secteur a été très performant durant la pandémie. Le cours d’Astra Zeneca et de Pfizer par exemple a connu une montée significative avec la mise en œuvre d’un vaccin contre la Covid-19. Le secteur des soins de santé bénéficie aussi d’une démographie favorable avec l’allongement de l’espérance de vie. Cette situation requiert plus de soins aux personnes âgées. Le secteur connaît également des avancées marquantes dans les domaines de la technologie médicale et de la pharmacie.

Les services financiers.

C’est un secteur dont dépendent tous les autres et qui sera donc toujours puissant. Pour autant, c’est un secteur très animé en raison des innovations de la réglementation notamment. Il regroupe les banques, les services financiers, les compagnies d’assurance. Le secteur bancaire est caractérisé par une concentration autour de grands noms comme la Deutsche Bank, ING, Bank of America, BNP Paribas.

Les services financiers comprennent des institutions de crédit, des services de courtage, des banques d’investissement, des fonds d’investissement ouverts et fermés. Les entreprises les plus connues du secteur sont notamment Interactive Brokers et JPMorgan Chase & Co.

Les compagnies d’assurances proposent des assurances de personnes et des assurances diverses dont les assurances-vie, les réassurances, les assurances habitation, etc. Les compagnies Allianz, AXA et Munich Re font partie de ce secteur.

La consommation discrétionnaire

Il s’agit de l’offre de produits consommés au quotidien : automobile, biens et services aux consommateurs (dont les jeux et jouets), médias.
Ce secteur comprend de nombreux sous-secteurs :

  • L’automobile et les composants automobiles. Le secteur automobile domine l’économie allemande avec des entreprises comme Volkswagen, Daimler et BMW. À l’international, Tesla et NIO ont obtenu des rendements notables grâce à des technologies innovantes.
  • Les biens et services aux consommateurs. Le sous-secteur comprend aussi bien les produits d’entretien ménagers, les jouets et les jeux, les biens personnels, dont les produits de luxe. Les investisseurs comme Activision Blizzard, EA et Nintendo, sont prisées par les investisseurs. L’investissement dans LVMH est recommandé par les analystes financiers.
  • Le secteur des médias comprend les producteurs et les exploitants de musiques et de films. Appartiennent à ce secteur les diffuseurs de programmes de radio et de télévision. Nous y incluons aussi les agences de presse et les éditeurs. Ces dernières années, le succès de Spotify et de Netflix illustre l’importance de ce secteur à l’échelle mondiale.

Les biens de consommation de base : quelles actions acheter ?

Il s’agit des produits et des services de première nécessité comme l’alimentation ou les cosmétiques. Le tabac et les boissons alcoolisées sont inclus dans ce secteur.

  • La société Carrefour bénéficie d’une évaluation favorable des analystes, on peut dire qu’elle est représentative de ce secteur.
  • Soins personnels, drogueries et supermarchés correspondent au commerce au détail et les ventes en gros de denrées alimentaires. Le secteur comprend aussi les produits ménagers non durables, les produits personnels, et autres produits de consommation. Les grands acteurs du secteur sont Colgate-Palmolive, Unilever ou Procter & Gamble présents partout dans le monde avec une grande variété de produits. Pour ces valeurs, les analystes préconisent un renforcement des positions.

L’industrie

Le secteur a connu de nombreuses évolutions ces dernières décennies. Plusieurs sociétés traditionnelles enregistrent encore aujourd’hui de belles performances comme Siemens et General Electric (achat recommandé par les analystes).

  • Construction et matériaux de construction. Certaines entreprises ont connu de belles performances en Bourse, notamment grâce à des projets à travers le monde. On y trouve des entreprises comme Saint-Gobain et Arcelor-Mittal.
  • Les produits et services industriels. Ce secteur regroupe l’ingénierie industrielle, les services de transport et de livraison de sociétés comme Deutsche Post ou FedEx. Le secteur de l’armement, la défense, l’espace et l’aéronautique font également partie de ce groupe.

Le secteur de l’énergie

Ce secteur est au cœur de la transition énergétique. Nous trouvons dans ce secteur des noms comme Exxon Mobil, Royal Dutch Shell, TotalEnergies concernant les sources d’énergie traditionnelles. Du côté des sources d’énergie verte, sont à mentionner First Solar et Ballard Power. La répartition énergies traditionnelles/énergie alternative est toutefois de plus en plus artificielle. Des géants comme TotalEnergies investissent également dans les énergies vertes.

Les services aux collectivités.

Cette catégorie comprend le secteur de l’électricité (conventionnelle ou alternative). On y regroupe aussi le secteur du gaz, de l’eau et de l’environnement. Si vous envisagez d’acheter des actions de ce secteur, il est important de privilégier les entreprises développant des solutions innovantes.

À l’étranger sont connues les entreprises comme American Water Works Company Inc., Waste Management Inc. et E.ON. En France, Véolia est une entreprise bien cotée.

Meilleure action à court terme en 2022

Les placements sur le marché des actions sont plutôt orientés vers le long terme. Toutefois, il peut être considéré que la société STMICROELECTRONICS aura les honneurs de la bourse tant que durera la pénurie des semi-conducteurs. Cette action a donc de fortes potentialités à court et à moyen terme.

Réussir votre placement financier. Démarrer ma simulation

Meilleure action à long terme en 2022

Le secteur médical est un secteur d’avenir, au-delà de la pandémie mondiale de Covid-19. La perpétuation de la croissance est à prévoir, notamment pour des raisons démographiques. Pour ces raisons, l’action SANOFI recèle des opportunités sur le long terme.

Publié le 21.06.2022, par :
N D
Nicolas Delorme
Auteur
J'aime
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts