Comment placer son argent en Bourse ?

Publié le 07.03.2022, par :
La Financière Othello
Poser une question

Trop risqué, trop compliqué, vous aussi, vous avez tendance à fuir les placements boursiers ? Pourtant, inutile d’être un loup de Wall Street pour investir en Bourse ! Avec un peu de patience et de stratégie, votre épargne devrait rapidement faire des petits. Vous hésitez encore ? Suivez le guide Neofa pour comprendre comment placer son argent en Bourse et faire fructifier son patrimoine.

Sommaire
Réussir votre placement financier. Démarrer ma simulation

La Bourse, qu'est-ce que c'est ?

Revenons tout d’abord sur les définitions essentielles à maîtriser pour placer son argent en Bourse sereinement.

La Bourse, c’est quoi, exactement ? Pour faire simple, imaginez un immense supermarché où les entreprises, les États et les institutions, échangent non pas des fruits et des légumes, mais des titres financiers afin de financer leur fonctionnement.

Les produits disponibles sont de plusieurs natures. On y trouve bien entendu les très célèbres actions, mais également des obligations, des OPCVM/OPC, ou encore des trackers (ETF).

Pour fixer ses prix de vente et d’achat, la Bourse fonctionne exactement comme votre primeur, en fonction de l’offre et de la demande. Plus la demande est élevée, plus le prix d’une action augmente et inversement. Sur le marché boursier, on parle plus précisément de cotations. Ces dernières sont d’ailleurs très volatiles, ce qui a tendance à effrayer certains épargnants.

Le terme « Bourse » est en réalité un peu simpliste. Il existe, en effet, une Bourse dans de nombreuses villes de la planète et chacune contient plusieurs marchés financiers.

Bon à savoir : Où sont stockés les titres échangés en Bourse ?
Évidemment, il n'existe pas de supermarchés où acheter des actions et des obligations. Depuis 1984, la Bourse est entièrement dématérialisée. Les instruments financiers sont inscrits sur des comptes-titres, conservés chez le dépositaire central Euroclear, supervisés par l’AMF.

Les actions

C’est sans aucun doute le titre le plus populaire et le plus connu négocié en Bourse. L’action est émise par une société de capitaux et échangée logiquement sur le marché des actions. Acheter une action revient tout simplement à devenir propriétaire d’une partie du capital d’une société. En échange de votre investissement, ce statut vous autorise, notamment :

  • à voter aux assemblées d’actionnaires ;
  • à percevoir des dividendes versés en principe tous les ans, en fonction des résultats de l’entreprise.

Les obligations

En Bourse, vous pouvez également acheter des obligations. Ce titre de créance est émis par une entreprise ou un État, afin d’emprunter de l'argent auprès des investisseurs sur le marché des obligations. Vous jouez donc, en quelque sorte, le rôle d’un banquier.

Contrairement à l’action, l’obligation ne donne aucun droit de propriété sur l’entreprise concernée. Par conséquent, l’obligataire ne participe pas au vote lors des assemblées générales. Il perçoit, en revanche, tous les ans des intérêts appelés « coupons » et récupère les sommes prêtées, une fois la durée de l’emprunt expirée.

Les marchés financiers

Le marché des actions et celui des obligations sont aussi appelés « marché boursier ». Mais il en existe bien d’autres, comme :

  • Le marché monétaire
  • Le marché des dérivés
  • Le marché des devises (FOREX)

Enfin, il convient de distinguer le marché primaire du marché secondaire. Sur le premier, les entreprises procèdent à l’émission de titres. Ces derniers sont ensuite négociés sur le second.

Bon à savoir : Qu’est-ce qu’un portefeuille ?
Il est composé des titres boursiers dont vous êtes propriétaire. En pratique, il se matérialise par un ensemble de lignes mentionnées sur votre compte-titres, représentant chacune, par exemple, une action avec la mention de son nom, sa valeur, ou encore la quantité détenue.

Pourquoi investir en Bourse ?

L’investissement en Bourse vous semble trop risqué ? S’il faut parfois avoir le cœur bien accroché pour supporter la volatilité de ses investissements, le ratio rendement/risque du marché boursier est, en réalité, excellent. Imaginez : en 30 ans, la performance enregistrée du CAC 40 est de l’ordre de +1 200 %, soit un rendement 8 % par an environ (1) ! Aucun autre investissement – ou presque – ne peut rivaliser. Investir à long terme sur le marché actions pourrait donc vous rapporter gros !

C’est aussi un placement à considérer pour préparer sa retraite. Le système par répartition a, en effet, du plomb dans l’aile. Pour ne pas voir ses revenus s’effondrer après 65 ans, il est préférable de se constituer un bas de laine complémentaire. En commençant tôt à placer votre argent en Bourse, vous pourrez assurer votre train de vie et profiter de vos vieux jours en toute sérénité.

Quels sont les risques de placer son argent en Bourse ?

Placer son argent sur les marchés financiers présente évidemment quelques risques.

Le plus évident et le plus embêtant est celui de la perte en capital. Heureusement, la plupart du temps, celle-ci demeure purement fictive. Certes, la valeur de votre portefeuille a chuté, mais si vous ne vendez pas vos titres, vous ne perdez rien. Le comportement psychologique de l’investisseur joue ici un grand rôle. La peur de perdre encore plus gros pousse souvent les épargnants à vouloir revendre le titre au plus vite lorsque la Bourse s’effondre.

Il existe aussi un risque concernant le rendement du titre. Difficile, en effet, d’anticiper avec exactitude les performances et les décisions des entreprises. Votre placement pourrait vous rapporter moins que prévu… ou bien plus !

Moins connu que les précédents, le risque de change est pourtant à prendre en considération si vous investissez en Bourse. En réalisant l’acquisition d’actifs cotés dans une devise étrangère, vous vous exposez à un risque de variation des monnaies. Prenons un exemple simple pour illustrer notre propos. Si, entre l’achat d’actions japonaises et leur revente, le yen a été dévalué, leur valeur en euros diminuera automatiquement.

Enfin, deux autres risques doivent être pris en considération par les investisseurs :

  • le manque de liquidité, rendant difficile la vente des titres boursiers ;
  • le risque de défaut, pour les obligations ou les certificats de dépôt.

Bon à savoir : Quand faut-il commencer à placer son argent en Bourse ?
Maintenant ! Contrairement aux Anglo-saxons, les Français restent frileux vis-à-vis des marchés financiers. La grande majorité d’entre eux continue de privilégier les placements sécurisés. Il existe pourtant de réelles opportunités pour accroître son patrimoine. Plus vous commencez jeune, plus votre rendement sur le long terme sera élevé.

Combien faut-il investir ?

Difficile de répondre à cette question ! Tout va dépendre de votre patrimoine, de vos besoins ou de vos objectifs.

Vous pouvez décider d’investir en Bourse des petites sommes de façon régulière. 50 € par mois peuvent suffire. C’est déjà un bon début ! Libre à vous d’augmenter, par la suite, vos versements en fonction de l’évolution de vos revenus et de vos projets.

Vous recevez une donation, un petit héritage, un bonus ? C’est l’occasion d’investir en Bourse une partie de cette rentrée d’argent. Un investissement unique, mais conséquent, peut également offrir une belle rentabilité.

Pensez, enfin, à réinvestir les gains réalisés sur le marché boursier. C’est un bon moyen de capitaliser et d’accroître votre épargne pour préparer votre retraite.

Quelle enveloppe fiscale pour investir en Bourse ?

Le compte-titres ordinaire (CTO)

Le CTO permet de stocker, acheter ou vendre l’ensemble de vos valeurs mobilières (actions, trackers, OPCVM, certificats, obligations, SCPI, etc.). Il est ouvert à tous et n’est limité ni en nombre, ni en valeur, ni en marché. Aucun plafond ne vous est imposé et vous pouvez revendre vos titres à tout moment, sans aucune pénalité.

Les dividendes, les coupons obligataires et les plus-values sont imposables au prélèvement forfaitaire unique (30 %). Vous pouvez, cependant, opter pour l’imposition selon le barème progressif. Dans ce cas de figure, des abattements sont disponibles.

Le PEA

Réservé aux résidents Français et limité à un par personne, le PEA vous permet d’investir en Bourse jusqu’à 150 000 euros. Il existe la version classique permettant de gérer un portefeuille d’actions françaises et européennes et une formule spécifique, PEA-PME, dédiée aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et aux Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). En optant pour cette enveloppe fiscale, seuls les marchés européens sont accessibles. Par ailleurs, vos versements sont, en principe, bloqués pendant 5 ans. Passé ce délai, vos plus-values sont exonérées d’impôt sur le revenu.

L’assurance-vie

Vous pouvez détenir des fonds actions, mais également obligations, via les unités de compte (UC) de votre assurance-vie. Elle présente l'avantage d’être illimitée en termes de versement et de montant. Votre argent est disponible à tout moment, même s’il est préférable de conserver son contrat pendant au moins 8 ans pour profiter d’une fiscalité avantageuse.

Réussir votre placement financier. Démarrer ma simulation

Quelles sont les règles pour placer son argent en Bourse ?

Règle n° 1 : investissez seulement l’argent dont vous n’avez pas besoin

Comme nous l’avons vu, investir en Bourse implique certains risques. Soyez donc prudent ! Ne touchez pas à votre épargne de précaution pour ce type de placements. Vous risqueriez de vous retrouver dans une situation difficile en cas de perte en capital.

Règle n° 2 : renseignez-vous avant d’acheter

Certes, la chance du débutant, ça existe. Mais malheureusement, elle ne dure pas bien longtemps. Pour réduire les risques et augmenter son rendement, mieux vaut parier sur votre cerveau. Prenez le temps de bien comprendre :

  • les différents produits financiers ;
  • les risques ;
  • la santé financière des entreprises concernées ;
  • le fonctionnement et les mécanismes de ces produits.

Règle n° 3 : préparer une stratégie solide

Fixez-vous des objectifs clairs et précis, tout en restant ouvert aux opportunités. Vous devez aussi et surtout évaluer vos gains potentiels, mais aussi vos pertes ! Ne les négligez pas.

Règle n° 4 : diversifier votre portefeuille

C’est une règle d’or pour un investissement réussi. On varie le produit, l’enveloppe fiscale, le secteur et l’entreprise concernés. On réduit ainsi l’impact de pertes éventuelles sur son portefeuille.

Règle n° 5 : garder un œil sur vos investisseurs

Vigilance ! C’est le maître-mot d’un boursicoteur aguerri. Pour éviter les mauvaises surprises, soyez attentif à vos investisseurs.

Règle n° 6 : ne pas être trop gourmand

Vous avez atteint vos objectifs, vendez. N’espérez pas toujours plus et ne prenez pas de risques insensés.

Un dernier conseil ? Soyez bien accompagné en choisissant un conseiller indépendant Neofa. Nous vous proposons une sélection des meilleurs experts en patrimoine à partir de 25 euros par mois seulement. Réservez sans tarder votre premier rendez-vous gratuit pour discuter de vos futurs investissements boursiers.

Placer son argent en Bourse : les points clés à retenir

  • Investir en Bourse peut offrir, sur le long terme, un rendement élevé.
  • C’est une solution de placement intéressante pour préparer efficacement sa retraite et financer ses projets.
  • Plusieurs enveloppes fiscales sont disponibles. Votre choix dépendra de vos besoins et de vos objectifs.
  • Pour des investissements en Bourse réussis, mettez en place une stratégie.
Publié le 07.03.2022, par :
La Financière Othello
Poser une question
J'aime
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts