Investir pour une retraite dorée

Immobilier : avantages et inconvénients de la location nue et de la location meublée

Publié le 26.10.2020, par :

La question revient souvent auprès des bailleurs : dois je faire de la location nue ou meublée ? Votre CGPI peut vous répondre, mais voyons ce qu'il faut étudier. Bien évidemment, il n'existe pas de réponse universelle, cela serait trop simple. Il faut donc bien comprendre les implications de chaque fois en prenant en compte les avantages et inconvénients afin de déterminer le choix le plus adapté à sa situation. C'est le rôle de votre conseiller en gestion de patrimoine.

Sommaire
Besoin d'un conseiller financier près de chez vous ?‍ On vous le trouve. Trouver un conseiller

Location nue

  • Location compatible avec la loi Pinel
  • Une fiscalité significative, notamment en l'absence d'emprunt et d'intérêts déductibles
  • Abattement de 30% sur les loyers (régime du micro foncier) ou déduction des charges réelles
  • Possibilité de diminuer son revenu imposable en cas de déficit foncier
  • Plus adapté aux grandes surfaces
  • Loyer potentiellement plafonné dans certaines zones du territoire
Investir en toute confiance Discuter avec un conseiller

Location meublée

  • Meubler son appartement avec le coût qui va avec (coût initial et renouvellement du mobilier)
  • Durée du bail et du préavis plus courts
  • Rotation plus importante des locataires
  • Un revenu locatif légèrement supérieur
  • Une fiscalité plus favorable avec l'application d'un abattement de 50% sur les loyers (Micro BIC) ou la déduction des charges réelles dont l'amortissement du bien
  • Une taxation supérieure : la location meublée étant considérée comme une activité commerciale, le loueur sera assujetti à la Cotisation Foncière des Entreprises
  • Des frais supplémentaires optionnels : dans l'hypothèse où le loueur a choisi d'opter pour le régime BIC au réel, il doit accomplir des formalités fiscales complexes qui nécessitent, la plupart du temps, le recours à un expert comptable. Il faut donc comptabiliser ces frais dans la réflexion. Une partie de ces frais peut, dans certains cas, être récupérée sous forme de réduction d'impôt

Afin de faire le bon choix, rapprochez vous d'un conseiller en gestion de patrimoine indépendant.

Publié le 26.10.2020, par :
1
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...