Constituer mon épargne

Assurance-vie : monosupport ou multisupport ?

Publié le 26.07.2021, par :

L’assurance-vie est un produit d'épargne qui dispose d’une fiscalité avantageuse. Au sein de cette « enveloppe », vous disposez d’une grande variété de supports sur lesquels investir. Deux choix s’offrent à vous : le fonds euros et les UC. Découvrez sans plus tarder les avantages et inconvénients d’une assurance-vie monosupport et multisupport, ainsi que leurs rendements respectifs en 2020.

Sommaire
Un conseiller financier proche de chez vous Trouver un conseiller

Définition d’une assurance-vie monosupport et multisupport

Le terme monosupport désigne un contrat d’assurance-vie composé d’un fonds en euros incluant principalement des obligations d'États et/ou d’entreprises, qui garantissent la préservation du capital. Il s’agit d’un fonds sécurisé et garanti.
Dans le contrat multisupport, vous décidez de la répartition de votre capital. Une fraction pourra être investie sur le fonds euro et le reste sur des unités de compte qui correspondent à des actifs financiers (SICAV, FCP…). Son rendement sera potentiellement supérieur à celui du fonds euro. Attention, ce support est soumis aux aléas des marchés, donc vous ne bénéficiez d’aucune garantie en capital sur la fraction investie en UC.

Les avantages et les inconvénients de l’assurance-vie monosupport et multisupport

Ces deux supports présentent des avantages, mais aussi des inconvénients. Déjà, gardez en tête que l’argent investi demeure disponible à tout moment sur chacun d’eux.
Ensuite, afin d’y voir plus clair, voici deux tableaux comparatifs.

Contrat Monosupport

Avantages Inconvénients
Un capital sécurisé et garanti par l’assureur Une faible rentabilité
Une épargne placée en toute tranquillité avec une rémunération correcte au regard des autres produits d’épargne disponibles Aucune liberté de diversification.
Peu de frais de gestion
Des intérêts capitalisés via l’effet clique

Contrat multisupport

Avantages Inconvénients
Un rendement potentiellement plus élevé qu’en monosupport Diversification des placements 5 modes de gestion pour déterminer comment seront arbitrés les sommes investies en UC :
  • Gestion libre : le souscripteur gère seul son contrat
  • Gestion pilotée : équivalente à une gestion libre accompagnée d’options d’arbitrages automatiques
  • Gestion déléguée : la gestion de votre contrat est confiée entièrement à un professionnel
  • Gestion profilée : après l’établissement de votre profil risque (prudent, équilibré, dynamique), le gestionnaire s’occupe de tout.
  • Gestion à horizon : sur un horizon long terme, en avançant dans le temps, le capital sera petit à petit réalloué en supports moins risqués.
3 options proposées prévoyant une gestion automatique du contrat :
  • La répartition constante
  • L’investissement progressif  
  • La sécurisation des plus-values
Possibilité d’actionner la garantie plancher afin d’assurer une somme minimale aux bénéficiaires
Risque de perte en capital
 
Des frais de gestion plus élevés qu’en fonds euro.  

Les rendements en fonds euros et en UC sur 2020

Bien que les rendements passés ne présagent en rien des performances futures, connaître la rentabilité d’un fonds est utile à tout investisseur. Voici les performances 2020 des meilleurs contrats investis exclusivement en fonds euro, et d’autres répartis 50 % fonds euro et 50 % UC.

Assureur Contrat 100% fond euro Taux 2020 Assureur Contrat 50% fond euro et 50% UC Taux 2020
Garance Garance épargne 2,75 % Aviva Evolution Vie 2,82 %
Allianz Gaipare selectissimo 1,90 % Garance Garance Epargne 2,75 %
Allianz Epargne retraite 2 Plus 1,85 % Swiss Life Swiss Life Gamme Strategic Clients Gestion Privée 2,20 %
Mutavie Actiplus Options 1,85 % Le Conservateur Helios Patrimoine > 150 000 euros 2,00 %
Aviva Afer Multisupport 1,70 % Swiss Life Swiss Life Gamme Strategic 2,00 %
AGPM Plan Eparmil 1,70 % Allianz Gaipare Selectissimo 1,90 %
MIF Ampli Grain 0 multisupports 1,70 % Allianz Epargne Retraite 2 Plus 1,85 %
MIF Compte Epargne Libre Avenir Multisupport 1,70 % Mutavie Actiplus Options/ Jeewan Patrimoine 1,85 %
GMF Vie Multeo 1,65 % Le Conservateur Helios Patrimoine < 150 000 euros 1,80 %
MAAf Vie Winalto 1,65 % La France Mutualiste Actepargne 2 1,72 %
Un conseiller financier honnête et indépendant Trouver un conseiller

Fiscalité des contrats monosupport et multisupport

À défaut de tout rachat, seul le fonds euro sera prélevé des prélèvements sociaux (PS) chaque année. Les gains éventuels sur UC ne seront impactés par les PS qu’au moment du rachat.
Ne sont fiscalisés que les intérêts générés, jamais la partie du capital. La fiscalité d’un contrat monosupport est identique à celle d’un multisupport. Les éléments essentiels à prendre en considération sont la date de versement des primes (avant ou après le 27 septembre 2017) et l’antériorité du contrat (avant 4 ans, entre 4 et 8 ans, plus de 8 ans).
Avant le 27 septembre 2017, deux alternatives quant à l’imposition des gains : l’impôt sur le revenu (IR) ou le Prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) dégressif avec le temps.
Après le 27 septembre 2017, vous disposez toujours de deux options : l’IR ou Prélèvement libératoire unique (PLU) qui remplace par le PFL.

Versements effectués avant le 27 septembre 2017

Antériorité du contrat Fiscalité
Contrats < 4 ans Si IR : IR + PS 17,2%
Si PFL : 35 % + PS 17,2%
4 ans < Contrats < 8 ans Si IR : IR + PS 17,2%
Si PFL : 15 % + PS 17,2%
Contrats > 8 ans Si IR : après abattement IR + PS 17,2%
Si PFL : après abattement 7,5 % + PS 17,2%

Versements effectués après le 27 septembre 2017

Antériorité du contrat Fiscalité
Contrats < 4 ans Part des versements < 150 000 euros,
IR ou PFU 12,8 % + PS 17,2 %
Part des versements > 150 000 euros,
IR ou PFU 12,8 % + PS 17,2 %
4 ans < Contrats < 8 ans Part des versements < 150 000 euros,
IR ou PFU 12,8 % + PS 17,2 %
Part des versements > 150 000 euros,
IR ou PFU 12,8 % + PS 17,2 %
Contrats > 8 ans Part des versements < 150 000 euros,
IR ou PFU 7,5 % + PS 17,2 %
Part des versements > 150 000 euros,
IR ou PFU 12,8 % + PS 17,2 %

Vous comprenez la raison pour laquelle l’assurance-vie reste le produit d’épargne préféré des Français. Il s’agit d’un placement permettant de vous constituer une épargne avec une rémunération intéressante et de transmettre un capital aux bénéficiaires de votre choix, le tout en bénéficiant d’un régime fiscal favorable. Alors, pourquoi vous en priver ?

Publié le 26.07.2021, par :
J'aime
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...