Être à l'aise avec mon argent

5 conseils pour bien investir en assurance-vie

Publié le 27.07.2021, par :

L’assurance-vie fait partie des placements préférés des Français. Cette enveloppe permet de répartir ses avoirs entre un support sécurisé et des lignes plus risquées, mais sur lesquelles les potentiels de gains sont plus élevés. L’assurance-vie s’adapte à de nombreuses problématiques d’investissement et de profils de risques. Voici 5 conseils pour bien investir en assurance-vie.

Sommaire
Un conseiller financier proche de chez vous Trouver un conseiller

Commencer par définir votre profil d’épargnant

Avant d’investir ses économies au sein d’une assurance-vie, il est primordial de bien définir son profil de risque. Il s’établit en fonction de votre tempérament (plus ou moins audacieux), du montant à placer, de vos connaissances financières, de votre situation familiale, de votre âge et de vos objectifs (projet immobilier, études des enfants, retraite…).
En fonction de l’appréciation du degré de risque, il sera plus simple de vous orienter sur les types de support que propose une assurance-vie : le fonds euro ou les unités de compte (ou les 2).
Le fonds euro est un placement 100 % sécurisé qui se compose principalement d’obligations d’Etats et/ou d’entreprises privées. De surcroît, il offre un effet cliquet.
Dans un support en unités de compte, le capital n’est pas retranscrit en euros, mais en nombre de parts qui suivent les aléas des marchés financiers.

Décider du mode de gestion qui vous correspond le mieux

En assurance-vie, vous pouvez décider comment et par qui seront effectués les arbitrages de vos unités de compte. Il existe grosso modo 2 modes de gestion :

  • Gestion libre: l’épargnant gère lui-même ses investissements.
  • Gestion pilotée : elle équivaut à une gestion déléguée au même titre que la gestion sous mandat. Un expert financier modifie les allocations d’actifs du portefeuille en fonction de l’exposition des marchés.

En gestion libre, si vous détenez des supports en UC, plusieurs options de gestion vous aideront dans votre quotidien, il s’agit de :

  • Le rééquilibrage automatique : son but est de rééquilibrer automatiquement l’allocation d’actifs initialement fixée entre le fonds euro et les UC.
  • La sécurisation des plus-values : l’objectif est de déplacer des plus-values latentes sur des supports en unités de compte vers le fonds euro. Les seuils varient entre 5 % et 30 %.
  • Le stop loss ou limitation des pertes : cette option permet de limiter une moins-value. Dès l’atteinte d’un plafond prédéfini à l’avance, le capital investi est transféré sur le fonds en euros.
  • La dynamisation des intérêts du fonds euro : chaque année, les intérêts inscrits sur le fonds euro sont réinvestis en UC sélectionnées en amont.
  • Dynamisation progressive du capital : mensuellement ou trimestriellement, le montant investi en fonds euro sera placé sur les marchés financiers afin de lisser la prise de risque.
    Ces outils servent, en fait, à limiter la volatilité indésirable.

Choisir une assurance-vie avec une bonne rentabilité

Avant tout, comparez les produits d’épargne disponibles sur le marché avec l’assurance-vie. Vous constaterez aisément qu’avec un taux de rémunération fixé par l’Etat de 0,5 % et une inflation estimée à 2 % pour 2021, ces produits ne sont plus du tout lucratifs.C’est donc le bon moment d’ouvrir une assurance-vie En effet, cette dernière n’est pas bloquée même si fiscalement il est plus avantageux de la conserver 8 ans, et de surcroît l’assurance-vie reste rentable, beaucoup plus qu’un LDD ou un Livret A.
En abordant le critère de taux de rendement, nous allons bien évidemment parler des contrats multisupports. Aujourd’hui, les épargnants préfèrent opter pour une répartition fonds euro/UC dans un souci de rentabilité.
Afin d’être objectif, un coup d’œil sur les rendements des fonds euros sur les 3 dernières années vous donnera la tendance d’un fonds et vous guidera ainsi pour faire le bon choix.
Rendements servis en 2020, nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux.

FONDS EUROS RENDEMENTS 2020 RENDEMENTS SUR 3 ANS FRAIS SUR VERSEMENT RENDEMENT SUR 3 ANS, FRAIS DE VERSEMENT DÉDUITS
EURO ALLOCATION LONG TERME 2 % 7,3 % 0 % 7,3 %
SURAVENIR OPPORTUNITES 2 % 7,2 % 0 % 7,2 %
EUROFLEX 1,4 % 5,45 % 0 % 5, 45 %
AVIVA ACTIF GARANTI 1,41 % 5,38 % 0 % 5, 38 %
AFER 1,70 % 5,8 % 0,50 % 5, 30 %
EUROEXCLUSIF 1,43 % 5,29 % 0 % 5,29 %
EASYVIE EUROS 1,20 % 5,20 % 0 % 5,20 %
DOLCEA VIE 1,35 % 5,1 % 0 % 5,1 %
SURAVENIR RENDEMENT 1,30 % 4,9 % 0 % 4,90 %
ACTIF GENERAL SPIRICA FG 0.7 1,30 % 4,7 % 0 % 4,7 %
NETISSIMA 1,10 % 4,55 % 0 % 4,55 %

Vous noterez que les fonds ayant surperformé sur ces 3 dernières années ne prennent quasiment jamais de frais de versement. La notion de frais maîtrisés en assurance-vie a réellement toute son importance dans les performances futures de vos supports.
De nombreux établissements commercialisent des contrats d’assurance-vie. Pour espérer une bonne rentabilité, évitez les banques et assureurs traditionnels. Privilégiez les banques en ligne, les associations d’épargnants, les courtiers et cabinets privés spécialisés en gestion de patrimoine.
Ne tardez pas à souscrire, en effet, l’antériorité du contrat revêt toute son importance en assurance-vie afin de bénéficier d’une fiscalité extrêmement avantageuse à compter de la 8e année du contrat.

Miser sur la diversification pour bien investir en assurance-vie

En assurance-vie, mieux vaut éviter de mettre tous ses œufs dans le même panier.
Les fonds euros servent évidemment de socle à tout contrat puisqu’ils garantissent le capital. Mais les supports en unités de compte, exclusivement accessibles en contrat multisupport, sont indispensables pour optimiser votre potentiel de gains. Néanmoins, sachez que dans ce cas, vous devez être prêt à prendre une dose de risque sur un horizon court terme.
Mieux vaut toujours ouvrir un contrat multisupport, même si au démarrage votre profil d’épargnant vous oriente plutôt vers un contrat monosupport en fonds euro. Nul ne sait de quoi demain sera fait, et probablement que l’appât du gain vous séduira à l’avenir. La loi Pacte et l’amendement Fourgous vous permettront alors de transférer une partie de votre capital investi en fonds euro vers des UC.
Pour vous, les néophytes, qui souhaitez optimiser votre diversification, une quinzaine d’unités de compte de bonne qualité vous permettra de maximiser vos gains. En revanche, pour les investisseurs aguerris, tablez sur une cinquantaine de fonds pour jouer la carte de la diversité quant à la nature des actifs (immobilier, actions …), leur localisation géographique et leur secteur d’activité. Concernant ces derniers, privilégiez ceux en pleine mutation, surveillez notamment l’intelligence artificielle (IA), la DEFI (la finance décentralisée), la santé, l’énergie et les transports.

Un conseiller financier honnête et indépendant Trouver un conseiller

Se préparer un complément de revenus pour la retraite

En prévision de vos vieux jours, et dans le but de conserver un bon niveau de vie l’assurance-vie est le placement idéal pour la retraite. Les actifs qui souhaitent épargner doivent garder en tête que c’est un investissement à long terme ouvrant des perspectives de gains (via les UC) tout en garantissant la sécurité du capital en approchant de la retraite (via le fonds euro). Pour ce faire, les contrats multisupports sont incontournables.
Quel plan d’investissement devez-vous suivre pour optimiser vos gains le jour de votre cessation d’activité ? C’est très simple, lorsque l’échéance de la retraite est lointaine, l’actif doit privilégier les fonds en actions. En revanche, plus elle se rapproche, plus il faudra penser à sécuriser son capital. À compter de 55 ans, il vous faut donc augmenter la part placée en fonds euro. D’ailleurs, certains arbitrages automatiques œuvrent en ce sens.
Ensuite, il ne vous restera plus qu’à déterminer sous quelle forme percevoir votre mise : sortie en capital, retraits partiels programmés ou alors une sortie en rente
Il existe une multitude de supports qui dynamisent les contrats d’assurance-vie. Pour être certain de réaliser LE meilleur investissement, n’hésitez pas à vous faire conseiller auprès de spécialistes indépendants comme ceux présents sur la plateforme NEOFA qui défendront uniquement VOS intérêts !

Publié le 27.07.2021, par :
J'aime
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts
Je recherche un article...