Aide à la déclaration d'impôt : comment ça fonctionne ?

Publié le 17.05.2022, par :

Comme chaque année dans le courant du mois de mai, les contribuables français ont l’obligation de déclarer leurs revenus à l’administration fiscale. La mise en place du prélèvement à la source n’a pas fait disparaître cette formalité. Comment trouver de l’aide pour déclarer ses impôts ? Réponses avec Neofa. 

Sommaire
Analysez votre situation pour réduire vos impôts Simulation gratuite

Comment faire sa déclaration d'impôt ?

Faire sa déclaration d’impôt en ligne

Déclarer ses impôts en ligne est, en principe, obligatoire. Ce mode de déclaration présente de nombreux avantages. Le contribuable profite, tout d’abord, d’un délai supplémentaire par rapport à la déclaration papier. Il est, par ailleurs, possible de modifier votre déclaration en cas d’erreur. Le processus est, lui aussi, grandement simplifié.

La déclaration des impôts sur internet permet, en effet, de bénéficier de :

  • Formulaire prérempli ;
  • Aide à la saisie ;
  • Calcul automatique de certains montants ;
  • Report des informations entre les différents formulaires à remplir.

Une fois votre déclaration effectuée, vous recevez immédiatement un email de confirmation ainsi qu’un avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu. Ce document peut servir de justificatif dans le cadre de certaines formalités administratives. Vous découvrez aussi immédiatement le montant de votre impôt, des acomptes à verser et de votre taux de prélèvement à la source. Plus besoin d’attendre la communication de votre bulletin d’imposition par l’administration fiscale.

Comment procéder pour déclarer ses revenus en ligne ?

Procédure de déclaration en ligne

Pour déclarer vos revenus en ligne, vous devez suivre les étapes suivantes :

  1. Connectez-vous, tout d’abord, à votre espace particulier avec votre numéro fiscal et votre mot de passe. Ce service est disponible 24h/24, 7j /7 ;
  2. Une fois authentifié, cliquez sur l’onglet « Déclarer mes revenus ». Vous accédez alors à votre déclaration en ligne préremplie. Vérifiez attentivement les informations mentionnées par l'administration fiscale et corrigez-les si nécessaire ;
  3. Ajoutez ensuite vos éventuels autres revenus, charges, abattements et crédits d’impôts ;
  4. Signez votre déclaration en ligne.

Première déclaration en ligne

Si vous déclarez vos impôts pour la première fois, sachez qu’il est, tout de même, possible d’effectuer cette déclaration en ligne. Deux cas de figure se présentent :

  • Vous avez reçu un courrier de l’administration fiscale contenant les informations nécessaires : créez votre compte en ligne en suivant la procédure ;
  • Vous n’avez pas reçu de courrier du Fisc : adressez-vous au Centre des Finances Publiques (CFP) pour une vérification d’identité. Une pièce d’identité vous sera demandée et il faudra justifier de votre état civil et d’une adresse postale. Par la suite, vous recevrez un email afin de créer votre compte et déclarer vos impôts en ligne.

Bon à savoir : comment obtenir votre mot de passe pour déclarer vos impôts en ligne ?
Saisissez directement sur le site du Fisc : votre numéro fiscal, votre numéro d'accès en ligne et votre revenu fiscal de référence. Ces informations sont indiquées sur votre déclaration de revenus et sur votre avis d’imposition. Si vous avez oublié votre numéro fiscal ou votre mot de passe, une procédure de récupération est accessible en ligne.

Faire sa déclaration d’impôt en format papier

Vous préférez effectuer votre déclaration d’impôt sur papier ? Ce moyen est toujours disponible pour les cas suivants, lorsque :

  • Votre domicile ne dispose pas d’une connexion internet ;
  • Vous ne disposez pas des compétences nécessaires pour effectuer une déclaration en ligne ;
  • Vous effectuez votre première déclaration : pour les contribuables ayant déjà déclaré leurs revenus en ligne, la déclaration papier n’est, en principe, plus disponible.

Préciser votre situation personnelle

La situation personnelle concerne les informations suivantes :

  • Adresse de votre domicile et l’éventuel déménagement : il est nécessaire d’indiquer certaines informations précises comme le nombre de pièces de votre logement ou encore l’étage de votre appartement ;
  • Statut matrimonial : marié, célibataire, pacsé ou encore veuf ;
  • Personne(s) à votre charge : chaque enfant vous donne le droit à une demi-part fiscale supplémentaire. En cas de garde partagée, chaque parent reçoit la moitié de la majoration du quotient familial. Si votre enfant à charge est majeur, il doit rédiger et signer une demande de rattachement.

Déclarer vos revenus au format papier

Les revenus peuvent comprendre salaires, indemnités journalières ou encore allocations chômage. Ces informations doivent être mentionnées avec précaution. Il est, en effet, nécessaire de transmettre les montants exacts à l’administration fiscale. À noter que vous devez également ajouter les revenus des personnes à charge ou rattachées à votre foyer fiscal.

Bon à savoir : comment modifier des montants dans une déclaration préremplie ?
Si vous constatez une erreur de la part de l'administration fiscale, il vous suffit de rayer proprement le montant et d’indiquer le chiffre exact. À ce stade, aucun justificatif ne vous sera demandé. Vous pouvez, toutefois, joindre une preuve à votre déclaration papier.

Indiquer vos charges et vos dépenses

Il peut s’agir, par exemple, d’une pension alimentaire, de certains contrats d’épargne ou encore de la Contribution Sociale Généralisée (CSG) appliquée à vos produits de placement.

Certaines dépenses comme le don, par exemple, sont également déductibles de votre base imposable.

Enfin, d’autres charges quotidiennes peuvent être indiquées dans votre déclaration d’impôt. Pour ne rien oublier, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Signer votre déclaration fiscale

Comme pour la version en ligne, il ne vous reste plus qu’à signer votre déclaration dans la case réservée à cet effet. Vous avez enfin terminé votre corvée fiscale pour cette année !

Les fondamentaux à connaître pour sa déclaration d'impôt

Qu’est-ce que l’impôt sur le revenu ?

C’est une question essentielle à aborder pour déterminer les sommes à mentionner dans votre déclaration fiscale.

L’impôt sur le revenu s’applique à tous les revenus de sources françaises, perçus par l’ensemble des membres d’un même foyer fiscal. Une personne résidant à l’étranger mais percevant par exemple des loyers en France doit donc déclarer ces revenus à l'administration française.

La composition du foyer fiscal est prise en compte pour calculer le montant de votre impôt. Ce terme désigne l’ensemble des personnes inscrites sur une même déclaration de revenus. Il peut donc être composé d’une personne célibataire, d’un couple marié ou encore d’un couple pacsé avec enfants à charge. À noter qu’il peut parfaitement y avoir plusieurs foyers fiscaux dans un seul ménage. C’est, par exemple, le cas dans un couple non marié, vivant sous le même toit, où chacun remplit sa propre déclaration de revenus.

Les revenus comprennent, quant à eux, à la fois les salaires, les loyers perçus, les pensions ou encore les dividendes.

Comment calculer l’impôt sur le revenu ?

L’impôt sur le revenu est un impôt progressif. En pratique, plus vos revenus sont élevés, plus votre taux d’imposition augmente. Pour les revenus 2021, le barème de l’impôt est le suivant :

Tranches de revenus Taux d'imposition
Jusqu'à 10 225 € 0 %
De 10 226 € à 26 070 € 11 %
De 26 071 € à 74 545 € 30 %
De 74 546 € à 160 336 € 41 %
Plus de 160 336 € 45 %

Par conséquent, les contribuables dont les revenus annuels ne dépassent pas 10 225 euros sont exonérés d’impôt sur le revenu.

Pour mieux comprendre le fonctionnement des tranches d’imposition et de la progressivité de l’impôt, prenons l’exemple d’un célibataire dont les revenus nets imposables s’élèvent à 50 000 euros. Son foyer fiscal est composé d’une seule personne. Son quotient familial est donc de 50 000 euros.

Son imposition se calcule de la façon suivante :

  • Jusqu'à 10 225 € : 0 % ;
  • De 10 226 € à 26 070 € : (26 070 € - 10 225 €) × 11 % = 15 845 € × 11 % = 1 742,95 € ;
  • De 26 071 € à 50 000 € : (50 000 € - 26 070 €) x 30 % = 23 929 € × 30 % = 7 178,70 € ;
    Le taux marginal d'imposition de ce célibataire est donc de 30 %. Toutefois, seule une partie de ses revenus sont imposés à 30 %.

Le montant brut de l’impôt payé par ce célibataire représente 8 921,65 €.

Voyons maintenant l'exemple d’un couple marié avec un enfant à charge disposant du même revenu imposable, soit 50 000€. Dans ce cas de figure, le foyer fiscal représente 2.5 parts (1 part par adulte et une demi-part par enfant à charge). Son quotient familial est donc de 20 000€.

L’imposition du couple se calcule de la façon suivante :

  • Jusqu'à 10 225 € : 0 %
  • De 10 226 € à 20 000 € : (20 000 € - 10 225 €) × 11 % = 9 775 € × 11 % = 1 075,25 €

Le taux marginal d'imposition de ce couple est donc de 11 %. Toutefois, le montant brut de son impôt est de 1 075,25 €.

Bon à savoir : qu’est-ce que l’IFI ?
L’impôt sur la Fortune Immobilière est venu remplacer l’Impôt sur la Fortune, plus connu sous l'acronyme ISF. Cet impôt additionnel est uniquement versé par les contribuables dont le patrimoine immobilier dépasse un seuil défini.

Le prélèvement à la source : comment ça marche ?

Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Il consiste à prélever directement l’impôt sur le bulletin de paie.

En revanche, les contribuables continuent à déclarer chaque année les revenus de l’année précédente à l'administration fiscale. Trois cas de figure sont alors envisageables en fin d’année :

  • Sous-prélèvement à la source en 2021 : vous devez verser le complément aux impôts ;
  • Sur-prélèvement à la source en 2021 : vous recevez un remboursement de la part du Fisc par virement ou par chèque ;
  • Le compte est bon : vous n’avez rien à payer et l’État ne vous doit rien.

À quelle date doit-on déposer sa déclaration d'impôt ?

Chaque année, les contribuables doivent remettre leur déclaration d’impôt au Fisc entre le mois de mai et le mois de juin en fonction :

  • Du moyen utilisé pour déclarer leurs revenus ;
  • De leur lieu de résidence.

Pour l’année 2022, le service de déclaration en ligne est ouvert pour les contribuables :

  • Non-résidents français et vivant dans les départements n° 01 à 19 : jusqu’au mardi 24 mai à 23h59 ;
  • Vivant dans les départements n° 20 à 54 : jusqu’au mardi 31 mai à 23h59 ;
  • Vivant dans les départements n° 55 à 976 : jusqu’au mardi 8 juin à 23h59 ;
  • Ayant opté pour une déclaration papier : la date limite de dépôt est fixée au jeudi 19 mai 2022 à minuit. Celle-ci s’applique également aux non-résidents sur le territoire français.

Qui peut m'aider à faire ma déclaration d'impôt ?

Remplir votre déclaration d’impôt sur le revenu est un vrai casse-tête ? Vous avez peur d’oublier quelque chose ou de vous tromper ? Heureusement, plusieurs solutions existent pour vous aider à effectuer cette formalité annuelle.

Se faire assister par le service des impôts

En cas de besoin, vous pouvez toujours contacter un centre des finances publiques pour obtenir une assistance gratuite par téléphone ou par email pour remplir votre déclaration. Cette solution est idéale si vous avez un doute sur une section du formulaire. Sachez toutefois que les conseillers ne sont pas habilités à fournir des conseils élaborés sur votre stratégie fiscale. Par ailleurs, le service peut être difficilement joignable, notamment au mois de mai.

Autre option pour être mis en relation avec les impôts : composez le 0809 401 401. Ce numéro gratuit est disponible du lundi au vendredi de 8h30 à 19h et le samedi de 9h à 19h. L’appel est toutefois payant et l’attente peut être longue.

Enfin, si vous possédez un compte sur le site impots.gouv.fr, vous pouvez utiliser la rubrique « Nous contacter » pour poser vos questions. Une messagerie instantanée est à disposition 24h/24 et 7j/7.

Des services gratuits privés pour remplir sa déclaration d’impôt

L’Ordre des experts-comptables et les avocats fiscalistes proposent régulièrement des permanences afin d’aider les contribuables à remplir leur déclaration de revenus. Celle-ci peut durer une semaine ou une seule journée et a généralement lieu au mois de mai. L’affluence est parfois importante et les premiers arrivés sont les premiers servis. Pour obtenir plus d'informations sur ces permanences, n’hésitez pas à contacter votre mairie.

Autre solution : faire appel à votre conseiller bancaire. En règle générale, celui-ci maîtrise les impacts fiscaux des placements qu’il propose. En revanche, s’il peut effectivement vous communiquer certaines informations, il n’a toutefois pas vocation à remplir les déclarations de revenus de ses clients.

Faire appel à un professionnel pour remplir sa déclaration de revenus

Enfin, pour éviter les erreurs et les oublis, l’idéal est de prendre contact avec un avocat fiscaliste, un expert-comptable, ou un conseiller en gestion de patrimoine. Ce service est, certes, payant, mais il vous assure des conseils complets de qualité, adaptés à vos besoins. C’est également une belle occasion de découvrir toutes les astuces pour optimiser votre fiscalité.

Bon à savoir : attention aux arnaques !
Sur Internet, de nombreux prestataires vous proposent des services payants pour vous aider à remplir votre déclaration d’impôts. Avant de vous lancer et de payer des frais, vérifiez bien leur identité et leurs activités. Ne transmettez jamais d’informations personnelles sans prendre vos précautions.

Pourquoi faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine pour ma déclaration d’impôt ?

Le conseiller en gestion de patrimoine est un expert en optimisation fiscale et en défiscalisation. Quoi de mieux pour vous aider à remplir votre déclaration et réduire vos impôts !

Grâce à une maîtrise sans faille des subtilités du droit fiscal et des réglementations relatives à l’impôt sur le revenu, ce spécialiste vous évite de faire des erreurs dans votre déclaration et vous informe sur les imprévus fiscaux. En faisant appel à un conseiller en gestion patrimoniale, vous dites définitivement adieu aux redressements fiscaux et autres désagréments aux conséquences parfois peu réjouissantes.

Mais ce n’est pas tout ! Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) ne se contente pas de vous aider dans vos formalités administratives. Sur la base d’un bilan patrimonial pointu, il précise, avec vous, vos projets et élabore des stratégies d’investissement adaptées à vos objectifs :

  • Transmettre vos biens à vos enfants : il vous conseille et vous assiste dans la mise en place d’une stratégie défensive pour réduire vos droits de succession et répartir votre patrimoine ;
  • Valoriser vos actifs et accroître votre patrimoine : votre conseiller vous propose les investissements les plus adaptés à votre profil investisseur ;
  • Diversifier votre patrimoine via différents supports : immobiliers, actifs, objets d’art, votre conseiller dresse pour vous la stratégie la plus efficace ;
  • Préparer votre retraite : anticipez cette étape essentielle de votre vie avec un CGPI.

Aide à la déclaration d'impôt, combien cela coûte ?

En moyenne, il faut compter entre 150 et 300 euros pour obtenir une aide afin de déclarer vos impôts. À ce tarif, le professionnel se limitera à compléter votre déclaration et à vérifier son exactitude.

Si vous souhaitez profiter de conseils pour défiscaliser, des frais supplémentaires sont à prévoir. Ces derniers peuvent être facturés au forfait ou au taux horaire selon les professionnels. Le montant de ce service dépendra des facteurs suivants :

  • Complexité de votre situation fiscale ;
  • Prestations incluses ;
  • Expérience du conseil en gestion de patrimoine.

Le CGPI prend, en général, des honoraires entre 150 et 500 € de l’heure pour l’établissement d’un bilan patrimonial et la réception de conseils spécifiques. Par la suite, certains travaillent à la commission en fonction des investissements réalisés.

Analysez votre situation pour réduire vos impôts Simulation gratuite

Quand faut-il s'y prendre pour demander de l'aide pour déclarer ses impôts ?

Comme vous vous en doutez déjà, la Direction générale des Finances publiques se montre peu conciliante en cas de retard dans le dépôt de votre déclaration. Pour éviter des pénalités, il est donc essentiel d’informer en amont le professionnel chargé de vous aider à déclarer vos revenus.

N’attendez pas la dernière minute pour faire appel à un conseiller en gestion du patrimoine ! Pour profiter pleinement de ses services et de ses conseils, mieux vaut, en effet, anticiper votre demande plusieurs mois à l’avance.

Vous recherchez le meilleur conseiller en gestion de patrimoine indépendant pour vous aider à déclarer vos impôts ? Faites confiance aux professionnels Neofa !

Publié le 17.05.2022, par :
1
Partager ce conseil
Découvrez les conseils de nos experts